Les 3 Rocks : musique et mauvaise foi

disques • foot • films • séries • images • livres...
 
AccueilCalendrierFAQGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Qu'est-ce que vous lisez en ce moment ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1 ... 21 ... 38, 39, 40  Suivant
AuteurMessage
moonriver
Comme un Lego


Nombre de messages : 2927
Date d'inscription : 02/01/2014

MessageSujet: Re: Qu'est-ce que vous lisez en ce moment ?   Mar 27 Mai 2014 - 8:54

@moonriver a écrit:
Wilson Wilson a écrit:

j'"avais dit que son précédent était moyen "les anges de NY"
celui ci est encore pire.
je ne l'ai pas encore fini. il me reste une centaine de pages mais déjà, la déception est grande.
c'est un road movie sanglant avec 3 à 4 personnages qu'on suit à travers les chapitres. on passe de l'un à l'autre, ce qui semble créer un suspens un peu artificiel, d'autant plus que la majorité des chapitres est très très court.
c'est convenu, déjà lu et en mieux écrit. ça se lit sans passion. il y a tellement de répétitions que ça en devient pénible. du style "si un tel s'était arrêté là plutôt que là, il n'eut pas à croiser la route d'un tel...et les choses se seraient passées différemment". quand je suis tombé sur ce genre de phrase la première fois, ça m'a déjà agacé, la sème j'ai pensé que c'était un gimmick, la 3ème j'ai sauté le passage.
de même, il y a des digressions sur des personnages qui n'apparaissent que pour se faire buter par le malade 2 pages plus loin. Ellory nous décrit la vie du futur mort sur ces 2 pages, écrivant que c'était un mec, une fille bien, qui ne méritait pas ça et bla bla bla.
quel ennui!
passez votre chemin.
C'est con, il est chez moi en attente de lecture .....

Ben voilà, je l'ai lu. Enfin, j'en ai lu les 2/3 puis les 2 derniers chapitres pour savoir comment finissent les personnages. Résultat, la fin est aussi naze que le reste du livre. Déception! Je ne reviens pas sur les remarques tout à fait justifiées déjà faites au dessus.
Revenir en haut Aller en bas
RabbitIYH
Institut Royal Météorologique
avatar

Nombre de messages : 4710
Date d'inscription : 07/01/2014
Age : 36
Localisation : Shanghai
Humeur : vitreuse

MessageSujet: Re: Qu'est-ce que vous lisez en ce moment ?   Mar 27 Mai 2014 - 12:03

@davcom a écrit:
@shoplifter a écrit:


remarquable roman de science fiction anti militariste
date de 74
a obtenu le prix hugo
je crois que ça existe en bd

Oui, adapté par Marvano.

Je n'ai pas lu le roman, mais la BD oui. Bof.

 Shocked la BD est un CO, point (Dallas) barre.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.indierockmag.com
Bilboquet
droit de veto
avatar

Nombre de messages : 1006
Date d'inscription : 19/02/2009

MessageSujet: Re: Qu'est-ce que vous lisez en ce moment ?   Ven 6 Juin 2014 - 10:23



Le dernier bouquin de Crichton je crois. Toujours aussi prenant. Ne doutons pas qu'un scénariste Hollywoodien en mal d'inspiration ne manquera de nous tirer une belle bouse de ce roman.
Revenir en haut Aller en bas
guil
blacksessions.com
avatar

Nombre de messages : 3614
Date d'inscription : 31/08/2011
Age : 45
Humeur : fatigué

MessageSujet: Re: Qu'est-ce que vous lisez en ce moment ?   Ven 6 Juin 2014 - 11:31

Shocked
mais il est mort Crichton !! d'où il sort ce bouquin ???

c'est assez impressionnant de voir l'apport de ses romans à Hollywood, je cite de mémoire : jurassic park, harcèlement, sphère, soleil levant, prisonnier du temps, congo....

_________________
ça suffa comme ci
Revenir en haut Aller en bas
Tony's Theme
air guitariste
avatar

Nombre de messages : 9023
Date d'inscription : 08/04/2009
Age : 42
Humeur : Monochrome

MessageSujet: Re: Qu'est-ce que vous lisez en ce moment ?   Ven 6 Juin 2014 - 11:35

D'après wiki le livre est paru en 2009 et Spielberg voudrait l'adapter.
http://fr.wikipedia.org/wiki/Pirates_%28roman%29

_________________
« Un grand pouvoir implique de grandes responsabilités. »
Benjamin Parker
Revenir en haut Aller en bas
http://www.tonyclifton.net/
guil
blacksessions.com
avatar

Nombre de messages : 3614
Date d'inscription : 31/08/2011
Age : 45
Humeur : fatigué

MessageSujet: Re: Qu'est-ce que vous lisez en ce moment ?   Ven 6 Juin 2014 - 11:37

@Tony's Theme a écrit:
D'après wiki le livre est paru en 2009 et Spielberg voudrait l'adapter.
http://fr.wikipedia.org/wiki/Pirates_%28roman%29
ah ok, publié à titre posthume, je comprends mieux....
Revenir en haut Aller en bas
Bilboquet
droit de veto
avatar

Nombre de messages : 1006
Date d'inscription : 19/02/2009

MessageSujet: Re: Qu'est-ce que vous lisez en ce moment ?   Ven 6 Juin 2014 - 12:15

@guil a écrit:
Shocked
mais il est mort Crichton !! d'où il sort ce bouquin ???

c'est assez impressionnant de voir l'apport de ses romans à Hollywood, je cite de mémoire : jurassic park, harcèlement, sphère, soleil levant, prisonnier du temps, congo....

C'est surtout impressionnant de voir les merdes qui ont pu être filmées à partir de certains bouquins. Je ne citerai que Sphère qui pour moi est un super roman de SF et une purge cinématographique ainsi que Les Mangeurs de Morts qui ont accouché du pathétique 13 ème guerrier...
Revenir en haut Aller en bas
guil
blacksessions.com
avatar

Nombre de messages : 3614
Date d'inscription : 31/08/2011
Age : 45
Humeur : fatigué

MessageSujet: Re: Qu'est-ce que vous lisez en ce moment ?   Ven 6 Juin 2014 - 13:21

@Bilboquet a écrit:
@guil a écrit:
Shocked
mais il est mort Crichton !! d'où il sort ce bouquin ???

c'est assez impressionnant de voir l'apport de ses romans à Hollywood, je cite de mémoire : jurassic park, harcèlement, sphère, soleil levant, prisonnier du temps, congo....

C'est surtout impressionnant de voir les merdes qui ont pu être filmées à partir de certains bouquins. Je ne citerai que Sphère qui pour moi est un super roman de SF et une purge cinématographique ainsi que Les Mangeurs de Morts qui ont accouché du pathétique 13 ème guerrier...
ouais, je ne dis pas le contraire... du pur blockbuster.
Revenir en haut Aller en bas
RabbitIYH
Institut Royal Météorologique
avatar

Nombre de messages : 4710
Date d'inscription : 07/01/2014
Age : 36
Localisation : Shanghai
Humeur : vitreuse

MessageSujet: Re: Qu'est-ce que vous lisez en ce moment ?   Sam 7 Juin 2014 - 15:17

Rho Le 13ème guerrier c'est l'un des plus corrects. Un McTiernan en petite forme mais mieux vaut encore un film foireux avec du fond qu'une adaptation soignée mais sans autre intérêt que le scénar (et encore...), genre Soleil levant.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.indierockmag.com
Bilboquet
droit de veto
avatar

Nombre de messages : 1006
Date d'inscription : 19/02/2009

MessageSujet: Re: Qu'est-ce que vous lisez en ce moment ?   Sam 7 Juin 2014 - 15:55

@RabbitIYH a écrit:
Rho Le 13ème guerrier c'est l'un des plus corrects. Un McTiernan en petite forme mais mieux vaut encore un film foireux avec du fond qu'une adaptation soignée mais sans autre intérêt que le scénar (et encore...), genre Soleil levant.

Une adaptation soignée avec un bon scénar, c'est pas la définition d'un bon film?
Je dois avoir du mal avec Banderas en poète irakien, c'est pour ça...
Revenir en haut Aller en bas
RabbitIYH
Institut Royal Météorologique
avatar

Nombre de messages : 4710
Date d'inscription : 07/01/2014
Age : 36
Localisation : Shanghai
Humeur : vitreuse

MessageSujet: Re: Qu'est-ce que vous lisez en ce moment ?   Sam 7 Juin 2014 - 18:52

@Bilboquet a écrit:
@RabbitIYH a écrit:
Rho Le 13ème guerrier c'est l'un des plus corrects. Un McTiernan en petite forme mais mieux vaut encore un film foireux avec du fond qu'une adaptation soignée mais sans autre intérêt que le scénar (et encore...), genre Soleil levant.

Une adaptation soignée avec un bon scénar, c'est pas la définition d'un bon film?

C'est plutôt la définition du minimum syndical pour contenter les lecteurs du bouquin.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.indierockmag.com
Goupi Tonkin
la séquence du spectateur
avatar

Nombre de messages : 914
Date d'inscription : 21/11/2008

MessageSujet: Re: Qu'est-ce que vous lisez en ce moment ?   Mar 10 Juin 2014 - 18:01



l'édition est ancienne ( 1966 ) mais cette petite encyclopédie de poche est pratique et bien foutue. Les textes sont synthétiques et précis, l'iconographie abondante.
Revenir en haut Aller en bas
Goupi Tonkin
la séquence du spectateur
avatar

Nombre de messages : 914
Date d'inscription : 21/11/2008

MessageSujet: Re: Qu'est-ce que vous lisez en ce moment ?   Ven 13 Juin 2014 - 11:40



Autant-Lara contre la censure, Cassavetes contre les grands studios, Zidi versus Cameron, Boisset versus Running Man, plagiats, pirateries, escroqueries, liaisons troubles Mafia-Cinéma, procès pour blasphèmes, droits d'auteur, droits à l'image, affaires de mœurs : Fatty Arbuckle, Errol Flynn, Chaplin... Le cinéma devant les tribunaux. Passionnant.

Revenir en haut Aller en bas
Nulladies
Cinéman
avatar

Nombre de messages : 2727
Date d'inscription : 28/12/2013
Age : 40

MessageSujet: Re: Qu'est-ce que vous lisez en ce moment ?   Sam 21 Juin 2014 - 9:31





On m'a souvent reproché de tirer à boulets rouge sur une littérature sans vraiment l'avoir lue.
C'était assez vrai.
Dans le souci de pouvoir désormais la vilipender en connaissance de cause, j'ai procédé à une analyse précise des procédés littéraires et romanesque à l'oeuvre dans un roman pris au hasard (à vrai dire, offert pernicieusement par des élèves me mettant au défi de le lire), Que serais-je sans toi ? de Guillaume Musso.

[Avertissement : l’étude complète excédant les 10.000 mots, j’ai décidé de la scinder en 12 épisodes publiés quotidiennement.]

[Avertissement. TOUTES les citations sont rigoureusement authentiques, à la virgule près. Les numéros de pages renvoient à l’édition brochée.]

I. Un projet d’envergure

A. Le récit

Voici la quatrième de couverture :

"Gabrielle a deux hommes dans sa vie.
L’un est son père, l’autre est son premier amour.
L’un est un grand flic, l’autre est un célèbre voleur.
Ils ont disparu depuis longtemps, laissant un vide immense dans son cœur.
Le même jour, à la même heure, ils surgissent pour bouleverser sa vie.
Ils se connaissent, ils se détestent, ils se sont lancé un défi mortel.
Gabrielle refuse de choisir entre les deux,
elle voudrait les préserver, les rapprocher, les aimer ensemble.
Mais il y a des duels dont l’issue inéluctable est la mort.
Sauf si…

Des toits de Paris au soleil de San Francisco
Un premier amour qui éclaire toute une vie
Une histoire envoûtante, pleine de suspense et de féerie."

C’est peu de dire que nous en apprenons déjà beaucoup avant même d’ouvrir le livre. Un parti-pris d’ailleurs surprenant de la part de M. Musso. Nous pouvons y voir ce qui sera une des thèses défendues dans cette étude, à savoir la volonté acharnée de l’auteur d’être le plus explicite possible envers son lecteur. Vautré sur la plage, les deux mains huileuses, l’une du beignet à l’abricot et l’autre de crème solaire, abruti par la chaleur, interrompu par les enfants ou l’heure de l’apéritif, le lecteur est en situation difficile ; il a besoin qu’on l’accompagne et qu’on l’aide.
M. Musso a compris cela.
Pour information, la quatrième de couverture nous permet donc de savoir qu’Archibald le voleur est le père de Gabrielle, ce qui nous sera révélé à la p. 87.
Quant à Martin Beaumont, le flic / amant, il attendra quant à lui la p. 154 pour le découvrir. Nous aurons l’occasion de confirmer que ce personnage est un peu lent à la détente.
De fait, c’est à une véritable esthétique de l’étalage que nous invite M. Musso. Il s’agit de faire durer le plaisir. Ainsi, au début du roman, pendant 12 pages, Martin croit avoir sauvé de la noyade un Van Gogh qu’Archibald a jeté à la Seine, le sommant de choisir entre lui et l’œuvre. N’importe quel élève de CP aura compris qu’il s’agissait d’un faux pour faire diversion, mais pas Martin.
Martin a du mal.

B. Le cahier des charges

M. Musso est un ancien professeur d’économie.
M. Musso est aujourd’hui riche.
M. Musso est un entrepreneur qui a attaqué le marché du roman avec une idée, certes peu novatrice, mais très efficace : celle du cahier des charges. Certains critères sont inévitables pour s’assurer du succès.
Le public a des exigences. Il veut :

1. de l’action
2. peu de description
3. de l’amour
4. du sexe
5. des bas-fonds
6. de l’argent
7. de l’humanitaire
8. de l’américain
9. de l’international
10. du surnaturel

M. Musso leur offre donc :

1. De l’action :

Des courses poursuites en sens inverse sur l’autoroute, des personnages enfermés et bâillonnés dans un sous-sol, un saut individuel dans la seine depuis le Pont Neuf (p.57) auquel répond, surenchère oblige, un double saut dans le Pacifique depuis le Golden Gate Bridge de San Francisco (p. 232).

2. Peu de description :

« La cafétéria de l’hôpital était située au premier étage et dominait un petit parc enneigé » (p. 96) : Zola, sort de ce corps !
Un portrait, peut-être ?
« Elle lui trouvait des allures de jeune prince des villes, triste et tourmenté, quoi dégageait une beauté improbable, à la fois romantique et hardcore. » (p. 107)

« Dans son travail, elle combattait au quotidien l’anorexie, la boulimie, la dépression et les conduites dévastatrices qui conduisaient (1) les adolescentes au suicide.
Dès ses premiers mots, il avait senti que Sonia était quelqu’un de bien. » (2) (p. 122)

(1) Les conduites qui conduisaient : les mauvais esprits y verront une faute de goût. J’opte pour un jeu subtil du destin tragique des adolescentes par l’emploi malin d’un dérivé du polyptote. Non ?
(2) Difficile en effet d’être le contraire. Elle pourrait peut-être le faire bénévolement.

3. De l’amour :

Nous aurons bien entendu l’occasion d’y revenir. Deux citations en guise d’amuse-bouche :

« Sur les charriots, deux hommes, les yeux clos, dans le coma.
Deux hommes qui se sont battus au lieu de chercher à se comprendre.
Deux hommes qui, chacun à leur façon, aimaient la même femme.
Ou plutôt ne savaient pas comment l’aimer. » (p. 242)

« Il la regarda avec tristesse. Que l’on ait quinze ans, vingt ans, quarante ans, soixante-quinze ans(1) , c’était toujours la même histoire (2) : cette putain de maladie d’amour (3) qui dévastait tout sur son passage, ces moments de bonheur si fugaces qui exigeaient un prix exorbitant à payer (4)… » (p. 248)

(1) On s’excusera auprès des lecteurs dont la tranche d’âge n’est pas représentée. On peut penser, au vu de l’accumulation ici présente, que M. Musso cherche à nous dire que l’amour concerne à peu près tout le monde.
(2) Un rare moment de lucidité dans la carrière de l’auteur. Mais comme le prouve la phrase précédente, tout le monde est concerné, ce qui fait de cette rengaine un marché porteur.
(3) Les lecteurs les plus âgés noterons l’intertexte avec le tube de Michel Sardou, La maladie d’amour ; afin toutefois d’éviter un malentendu sur l’âge de l’auteur, celui-ci a jugé bon de moderniser la référence par un putain qui préserve la jeunesse et la fougue de son écriture.
(4) Le roman coûte en effet 19,90 €.

Pour le sexe, il faudra attendre l'épisode de demain.
Revenir en haut Aller en bas
RabbitIYH
Institut Royal Météorologique
avatar

Nombre de messages : 4710
Date d'inscription : 07/01/2014
Age : 36
Localisation : Shanghai
Humeur : vitreuse

MessageSujet: Re: Qu'est-ce que vous lisez en ce moment ?   Sam 21 Juin 2014 - 9:41

Laughing
Revenir en haut Aller en bas
http://www.indierockmag.com
Goupi Tonkin
la séquence du spectateur
avatar

Nombre de messages : 914
Date d'inscription : 21/11/2008

MessageSujet: Re: Qu'est-ce que vous lisez en ce moment ?   Sam 21 Juin 2014 - 12:18

Bidonnant !!!

Le sexe chez Musso, ça  doit être très... comment dire?... homéopathique.

ps : la couverture du livre est ignoble et donne envie de défoncer des bébés phoques tout mignons à grands coups de pelle.
Revenir en haut Aller en bas
davcom
ancienne belgique
avatar

Nombre de messages : 6504
Date d'inscription : 06/06/2012
Age : 48
Localisation : 50 Degrés Nord

MessageSujet: Re: Qu'est-ce que vous lisez en ce moment ?   Sam 21 Juin 2014 - 12:21

Nonobstant le fait que j'ai bien rien en lisant ta chronique, j'aimerais tout de même que tu expliques un truc :

Pourquoi te fais-tu mal ?
Revenir en haut Aller en bas
Goupi Tonkin
la séquence du spectateur
avatar

Nombre de messages : 914
Date d'inscription : 21/11/2008

MessageSujet: Re: Qu'est-ce que vous lisez en ce moment ?   Sam 21 Juin 2014 - 12:24

@davcom a écrit:
Nonobstant le fait que j'ai bien rien en lisant ta chronique, j'aimerais tout de même que tu expliques un truc :

Pourquoi te fais-tu mal ?
Ce saligaud aime ça... Je sais de source sûre qu'il porte le silice sous son pantalon.
Revenir en haut Aller en bas
Powderfinger

avatar

Nombre de messages : 295
Date d'inscription : 10/05/2013
Age : 22

MessageSujet: Re: Qu'est-ce que vous lisez en ce moment ?   Sam 21 Juin 2014 - 13:13

@davcom a écrit:
Nonobstant le fait que j'ai bien rien en lisant ta chronique, j'aimerais tout de même que tu expliques un truc :

Pourquoi te fais-tu mal ?

En fait, il n'ose pas l'avouer, de peur que ça entache sa réputation d'homme de bon goût et d'une grande sensibilité, mais il kiffe à mort tous les ultimes navets qu'il critique Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Nulladies
Cinéman
avatar

Nombre de messages : 2727
Date d'inscription : 28/12/2013
Age : 40

MessageSujet: Re: Qu'est-ce que vous lisez en ce moment ?   Sam 21 Juin 2014 - 13:38

@davcom a écrit:
Nonobstant le fait que j'ai bien rien en lisant ta chronique, j'aimerais tout de même que tu expliques un truc :

Pourquoi te fais-tu mal ?

Pour plusieurs raisons.
D'abord, pour mes élèves, c'était une façon de leur rendre un devoir, puisqu'ils m'avaient sommé de le lire. (bon, je les aime beaucoup, ceux-là, et on a une vraie complicité)
Ensuite parce que je me posais vraiment la question de ce que pouvait être ce genre de roman, et tant qu'à faire, autant le faire à fond.
Et puis pour le kiff, c'est vrai que ça m'amuse beaucoup de faire ce genre de truc, et surtout de le partager. Maintenant, un aura suffi, j'en lirai plus jamais de ma vie.
Et d'accord avec Goupi, il s'avère que la couv est l'une des pires de toute sa bibliographie.  What a Face 
Revenir en haut Aller en bas
elnorton
lentille virus
avatar

Nombre de messages : 1444
Date d'inscription : 19/02/2014
Age : 28

MessageSujet: Re: Qu'est-ce que vous lisez en ce moment ?   Sam 21 Juin 2014 - 14:31

Hé hé, j'avais lu un Musso y a 3 ans dans l'avion parce que j'avais trouvé que ça (et que j'avais quand même 12 heures à tuer). Une histoire sans queue ni tête qui avait fini par me donner la gerbe (mais les turbulences y étaient peut-être pour quelque chose aussi). La fille de papier, je crois.
Revenir en haut Aller en bas
http://last-stop-this-blog.blogspot.fr/
Nulladies
Cinéman
avatar

Nombre de messages : 2727
Date d'inscription : 28/12/2013
Age : 40

MessageSujet: Re: Qu'est-ce que vous lisez en ce moment ?   Dim 22 Juin 2014 - 7:04

Que serais-je sans toi, épisode 2/12

I. Un projet d’envergure. B. Le cahier des charges.

4. Du sexe :

Entre les personnages, bien entendu, mais aussi avec d’autres. Nous avons aussi droit à une prostituée de l’est, la collègue undercover avec laquelle on guérit dans l’amour physique les blessures… physiques du travail, une agent coréenne aussi belle que dangereuse ( « Mademoiselle Ho, sexy comme une héroïne de manga dans sa nuisette satinée en dentelle turquoise », p. 227) et des échanges par SMS particulièrement osés (mais coupés à temps : « Tu te souviens de ta tête dans mes mains, de ta langue dans ma… » p. 196).

Le sexe permet des audaces de style.

Au début, la peur infecte tout.
Au début, la peur fait peur (1) et donne envie de fuir.
Malgré tout, leurs mains se joignent et leur corps se plaquent l’un contre l’autre.
Elle s’accroche à lui comme à un radeau.
Il trouve la force de s’ancrer en elle.
Elle réussit à se nouer à lui. (p. 204)

(1) Oui, vous avez bien lu. La peur fait peur.

Le sexe autorise à parler jeune :

Elle sentit son regard sur elle et leva les yeux.
Il ne regardait ni ses seins, ni son cul, ni sa bouche.(1). Seulement ses yeux. (p. 164)

(1) Encore heureux : il s’agit tout de même de son père (ce qu’elle ignore encore), et c’est là une bien belle manière de nous montrer la spécificité humaine du rapport père-fille : on ne mate pas sa progéniture.

Mais le sexe n’est pas sale. Ce n’est pas que du sexe.

Elle lui passe les mains dans les cheveux ; il laisse sa langue fureter (1) sur sa poitrine.
Alors, bien sûr, on peut réduire leurs baisers à un échange de salive, à quelques grammes d’ivoire émaillé (2) qui s’entrechoquent.
Et pourtant…
Pourtant, le temps d’un battement de cils.(3)
Leurs corps tremblent et la peur reflue. (p. 204)

(1) On appréciera l’érotisme fulgurant du terme lorsqu’on se rappellera de son sens premier : Se livrer à la chasse dans (un lieu) avec un furet, et qui au sens figuré signifie Chercher, s'introduire partout avec curiosité dans l'espoir d'une découverte. (in Le Grand Robert). Voulons-nous en savoir plus ?
(2) On remarquera la préciosité de la périphrase.
(3) Audace stylistique : un complément circonstanciel de temps suivi d’un point. Sévèrement réprimé dans les rédactions de cinquième.

5. Des bas-fonds :

Pour satisfaire l’appétit du lecteur pour le danger. Beaumont est un héros sombre : il fume du shit et a des pornos dans sa dvdthèque, il a fait du undercover, y a laissé des plumes. Drogue, (écrite cekra, comprenez crack en verlan pour une immersion garantie dans les arcanes des milieux interlopes) mères héroïnomanes mortes en couches, cité lugubre, shit, oligarque mafieux et baron de la drogue… Nos héros semblent avoir regardé TF1, et avoir vécu dans leur véritable vie une semaine de son programme. « Leur histoire était ce qu’ils avaient connu de meilleure et de pire. Comme la dope. » (p. 63)

6. De l’argent :

Très important. Le lecteur veut du rêve. Pour oublier qu’on n’aura pas la clim dans la clio dans l’embouteillage du retour de plage, rien de tel que yacht, hélicoptère, hydravions privés, ou l’Aston Martin DB5. Une voiture que nous pouvons déjà imaginer chère, mais attention, celle-ci « avait une histoire très particulière puisqu’elle avait « joué » dans les premiers James Bond, Opération Tonnerre et Goldfinger ». En effet, « Considérant les voitures comme des œuvres d’art, Archiblad ne conduisait que des modèles uniques ». (p. 62). Afin que le rustre ne mésestime pas la valeur marchande d’un tel véhicule, M. Musso juge utile de préciser, quelques lignes plus tard, après avoir révélé que la voiture possède entre autre de vraies mitraillettes dissimulées dans les clignotants et des lames rétractables, que « la voiture avait été vendue pour plus de 2 millions de dollars à un mystérieux homme d’affaire écossais » (pour l’abruti, le mystérieux homme d’affaire est Archibald lui-même)
Et pour faire passer le gout d’éponge du Pan Bagnat, les restaurants de luxe dont on détaille les menus saugrenus, grands crus et bouteilles à 40.000 dollars (dollars, bien sûr, c’est plus chic qu’euros) :

« Il regarde d’un air absent son saumon mariné « citron, caviar, vodka », tandis qu’elle déguste chaque bouchée de ses coquilles Saint-Jacques à la plancha. » (p. 109)

« Sur la desserte près de leur table, un serveur disposa un plateau d’argent (1) sur lequel était ordonné un assortiment d’appetizers (2) préparés dans des verrines (3) : huitres (4) glacées (5) au caviar (6), salade d’escargots aux cerises (7), crevettes grillées au beurre de cacahuètes, fusion de homard (Cool et de cuisses de grenouilles aux pistaches… » (p. 175)

(1) = riche
(2) = classe
(3) = tendance
(4) = riche
(5) = personne ne comprend, sauf les ultra riches des restaurants ultra tendance
(6) = riche
(7) = personne n’apprécierait, sauf les ultra riches des restaurants ultra tendance
(Cool = riche

Même dans le coma (nous y reviendrons), le luxe est là :

« Je me demande si avant le dessert, je ne vais pas me laisser tenter par le pigeonneau désossé au foie gras, dit-il en feuilletant le menu. » (p. 256)

Caviar, saumon, foie gras, huitre… les best-sellers de ce que le pauvre considérera comme le summum de la richesse sont présents.

Suite demain avec l’humanitaire, l’international, l’américain et le surnaturel.
Revenir en haut Aller en bas
Rorschach
sourcilman ^^
avatar

Nombre de messages : 6480
Date d'inscription : 10/02/2009
Age : 36

MessageSujet: Re: Qu'est-ce que vous lisez en ce moment ?   Dim 22 Juin 2014 - 9:17

Nulladies, peux tu creer un topic dans la section livre et reposter tes parties ? Ca sera plus simple pour la lecture Wink et ca permettra de plus mettre en avant ton travail Wink
Revenir en haut Aller en bas
Esther
Yul le grincheux
avatar

Nombre de messages : 6078
Date d'inscription : 31/10/2013
Age : 43

MessageSujet: Re: Qu'est-ce que vous lisez en ce moment ?   Dim 22 Juin 2014 - 9:25

@Nulladies a écrit:




On m'a souvent reproché de tirer à boulets rouge sur une littérature sans vraiment l'avoir lue.
C'était assez vrai.
Dans le souci de pouvoir désormais la vilipender en connaissance de cause, j'ai procédé à une analyse précise des procédés littéraires et romanesque à l'oeuvre dans un roman pris au hasard (à vrai dire, offert pernicieusement par des élèves me mettant au défi de le lire), Que serais-je sans toi ? de Guillaume Musso.

[Avertissement : l’étude complète excédant les 10.000 mots, j’ai décidé de la scinder en 12 épisodes publiés quotidiennement.]

[Avertissement. TOUTES les citations sont rigoureusement authentiques, à la virgule près. Les numéros de pages renvoient à l’édition brochée.]

I. Un projet d’envergure

A. Le récit

Voici la quatrième de couverture :

"Gabrielle a deux hommes dans sa vie.
L’un est son père, l’autre est son premier amour.
L’un est un grand flic, l’autre est un célèbre voleur.
Ils ont disparu depuis longtemps, laissant un vide immense dans son cœur.
Le même jour, à la même heure, ils surgissent pour bouleverser sa vie.
Ils se connaissent, ils se détestent, ils se sont lancé un défi mortel.
Gabrielle refuse de choisir entre les deux,
elle voudrait les préserver, les rapprocher, les aimer ensemble.
Mais il y a des duels dont l’issue inéluctable est la mort.
Sauf si…

Des toits de Paris au soleil de San Francisco
Un premier amour qui éclaire toute une vie
Une histoire envoûtante, pleine de suspense et de féerie."

C’est peu de dire que nous en apprenons déjà beaucoup avant même d’ouvrir le livre. Un parti-pris d’ailleurs surprenant de la part de M. Musso. Nous pouvons y voir ce qui sera une des thèses défendues dans cette étude, à savoir la volonté acharnée de l’auteur d’être le plus explicite possible envers son lecteur. Vautré sur la plage, les deux mains huileuses, l’une du beignet à l’abricot et l’autre de crème solaire, abruti par la chaleur, interrompu par les enfants ou l’heure de l’apéritif, le lecteur est en situation difficile ; il a besoin qu’on l’accompagne et qu’on l’aide.
M. Musso a compris cela.
Pour information, la quatrième de couverture nous permet donc de savoir qu’Archibald le voleur est le père de Gabrielle, ce qui nous sera révélé à la p. 87.
Quant à Martin Beaumont, le flic / amant, il attendra quant à lui la p. 154 pour le découvrir. Nous aurons l’occasion de confirmer que ce personnage est un peu lent à la détente.
De fait, c’est à une véritable esthétique de l’étalage que nous invite M. Musso. Il s’agit de faire durer le plaisir. Ainsi, au début du roman, pendant 12 pages, Martin croit avoir sauvé de la noyade un Van Gogh qu’Archibald a jeté à la Seine, le sommant de choisir entre lui et l’œuvre. N’importe quel élève de CP aura compris qu’il s’agissait d’un faux pour faire diversion, mais pas Martin.
Martin a du mal.

B. Le cahier des charges

M. Musso est un ancien professeur d’économie.
M. Musso est aujourd’hui riche.
M. Musso est un entrepreneur qui a attaqué le marché du roman avec une idée, certes peu novatrice, mais très efficace : celle du cahier des charges. Certains critères sont inévitables pour s’assurer du succès.
Le public a des exigences. Il veut :

1. de l’action
2. peu de description
3. de l’amour
4. du sexe
5. des bas-fonds
6. de l’argent
7. de l’humanitaire
8. de l’américain
9. de l’international
10. du surnaturel

M. Musso leur offre donc :

1. De l’action :

Des courses poursuites en sens inverse sur l’autoroute, des personnages enfermés et bâillonnés dans un sous-sol, un saut individuel dans la seine depuis le Pont Neuf (p.57) auquel répond, surenchère oblige, un double saut dans le Pacifique depuis le Golden Gate Bridge de San Francisco (p. 232).

2. Peu de description :

« La cafétéria de l’hôpital était située au premier étage et dominait un petit parc enneigé » (p. 96) : Zola, sort de ce corps !
Un portrait, peut-être ?
« Elle lui trouvait des allures de jeune prince des villes, triste et tourmenté, quoi dégageait une beauté improbable, à la fois romantique et hardcore. » (p. 107)

« Dans son travail, elle combattait au quotidien l’anorexie, la boulimie, la dépression et les conduites dévastatrices qui conduisaient (1) les adolescentes au suicide.
Dès ses premiers mots, il avait senti que Sonia était quelqu’un de bien. » (2) (p. 122)

(1) Les conduites qui conduisaient : les mauvais esprits y verront une faute de goût. J’opte pour un jeu subtil du destin tragique des adolescentes par l’emploi malin d’un dérivé du polyptote. Non ?
(2) Difficile en effet d’être le contraire. Elle pourrait peut-être le faire bénévolement.

3. De l’amour :

Nous aurons bien entendu l’occasion d’y revenir. Deux citations en guise d’amuse-bouche :

« Sur les charriots, deux hommes, les yeux clos, dans le coma.
Deux hommes qui se sont battus au lieu de chercher à se comprendre.
Deux hommes qui, chacun à leur façon, aimaient la même femme.
Ou plutôt ne savaient pas comment l’aimer. » (p. 242)

« Il la regarda avec tristesse. Que l’on ait quinze ans, vingt ans, quarante ans, soixante-quinze ans(1) , c’était toujours la même histoire (2) : cette putain de maladie d’amour (3) qui dévastait tout sur son passage, ces moments de bonheur si fugaces qui exigeaient un prix exorbitant à payer (4)… » (p. 248)

(1) On s’excusera auprès des lecteurs dont la tranche d’âge n’est pas représentée. On peut penser, au vu de l’accumulation ici présente, que M. Musso cherche à nous dire que l’amour concerne à peu près tout le monde.
(2) Un rare moment de lucidité dans la carrière de l’auteur. Mais comme le prouve la phrase précédente, tout le monde est concerné, ce qui fait de cette rengaine un marché porteur.
(3) Les lecteurs les plus âgés noterons l’intertexte avec le tube de Michel Sardou, La maladie d’amour ; afin toutefois d’éviter un malentendu sur l’âge de l’auteur, celui-ci a jugé bon de moderniser la référence par un putain qui préserve la jeunesse et la fougue de son écriture.
(4) Le roman coûte en effet 19,90 €.

Pour le sexe, il faudra attendre l'épisode de demain.

Qu'est-ce qui a bien pu te pousser à lire un truc pareil?
Revenir en haut Aller en bas
Nulladies
Cinéman
avatar

Nombre de messages : 2727
Date d'inscription : 28/12/2013
Age : 40

MessageSujet: Re: Qu'est-ce que vous lisez en ce moment ?   Dim 22 Juin 2014 - 9:27

@Rorschach a écrit:
Nulladies, peux tu creer un topic dans la section livre et reposter tes parties ? Ca sera plus simple pour la lecture Wink et ca permettra de plus mettre en avant ton travail Wink

Ok, je fais ça dans la journée.
Revenir en haut Aller en bas
ELSD
la drogue, c'est mal
avatar

Nombre de messages : 2421
Date d'inscription : 29/12/2013
Age : 44

MessageSujet: Re: Qu'est-ce que vous lisez en ce moment ?   Dim 22 Juin 2014 - 9:37

Je n'ai pas connus de profs qui auraient relevé un tel pari, chapeau l'artiste (1)


1 : compliment
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Qu'est-ce que vous lisez en ce moment ?   

Revenir en haut Aller en bas
 
Qu'est-ce que vous lisez en ce moment ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 39 sur 40Aller à la page : Précédent  1 ... 21 ... 38, 39, 40  Suivant
 Sujets similaires
-
» Qu'est-ce que vous lisez en ce moment ?
» Qu'est-ce que vous lisez en ce moment ?
» Qu'est-ce que vous lisez en ce moment ?
» Que lisez vous en ce moment?
» Qu'est-ce que vous mangez en ce moment?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les 3 Rocks : musique et mauvaise foi :: Lire :: Livres-
Sauter vers: