Les 3 Rocks : musique et mauvaise foi

disques • foot • films • séries • images • livres...
 
AccueilCalendrierFAQGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Field music

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Azbinebrozer
personne âgée
avatar

Nombre de messages : 2458
Date d'inscription : 12/03/2013
Age : 55
Localisation : Teuteuil
Humeur : mondaine

MessageSujet: Field music    Ven 5 Fév 2016 - 23:51

Hello les aminches,
Globalement pour moi comme pour beaucoup ici Field music c'est :  I love you  I love you  I love you

Pour aujourd’hui, je ne viens pas parler directement du dernier Field music. J'y reviendrai plus tard. « Commontime » sort un peu ce groupe de l’ornière Progressive rock dont il a pu être affublé, notamment à l’occasion de « Plumb ».
Les disques solos des frangins sortis entre temps n’ont pas plus accrédité cette caractérisation. Leur BO de film sur les pêcheurs idem.

Il me semble qu’on peut sans conteste dire que Field music emprunte des éléments du Prog, mais pas que l’on puisse caractériser sa musique comme de la Prog’, même avec l’album Plumb.

Un détour par rapport à la critique musicale en général. On peut souvent distinguer deux sortes d’entrée critique :
-  celle de l’analyse qui isole des éléments stylistiques de la seule technique musicale et caractérise la musique. Telle son, telle forme de break et voilà nous pourrions caractériser : « Ceci est du prog’ ! ».
- et puis la critique qui croit pouvoir identifier l’esprit d’un style en le rattachant à toutes sortes d’autres éléments culturels (relation aux autres arts, aux autres phénomènes culturels, aux textes, aux valeurs portées, au public, aux pratiques…). Et qui chercherait ainsi à rendre ici compte d’un groupe pop/rock, Field music, associant à la fois les valeurs du post-rock et celles du Prog rock ?!… Problème…

Un autre exemple de cette possible divergence critique : Rameau, l’opéra français :
- Une partie de la critique (qui s’est imposée depuis 40 ans) classe Rameau comme musicien baroque, car les éléments stylistiques techniques de sa musique empruntent toujours au baroque : tonalité peu évolutive (la forme sonate n’est pas encore lancée), mais ornementation encore très riche.
- Une autre partie de la critique associe moins Rameau au primat de l’expressivité, propre au baroque, qu’à Lully, au primat du texte, primat bien moins directement expressif/émotif, relié au théâtre français, aux valeurs du classique grand siècle. La magnificence de l’harmonie chez Rameau étant un autre aspect de la valeur classique de sa musique, insistant sur la richesse d’une cohérence.

Associer dans la même musique Prog et Post-rock pourrait s’avérer vouloir associer l’eau et le feu.
- Le progresssive rock produit du début des 70ties a tout de l’hyper construction
- Le post-rock (dans le sillage du « postmoderne ») ressemble lui à l’inverse, à un projet de déconstruction plus ou moins systématique. Quelques noms pour le rappeler : Throbbing gristle, PIL, Wire, la no wawe, Père Ubu, Devo et leurs pendants un peu plus festifs, mais bien désarticulés, déguingandés, Gang of Four et autres…

La question que je propose à Davcom et à qui n’en veut : comment un même groupe parvient-il à associer des influences aussi contradictoires ?   Wink
A plus ! I love you
Revenir en haut Aller en bas
Azbinebrozer
personne âgée
avatar

Nombre de messages : 2458
Date d'inscription : 12/03/2013
Age : 55
Localisation : Teuteuil
Humeur : mondaine

MessageSujet: Re: Field music    Lun 8 Fév 2016 - 21:57

Je reprendrais ça plus tard... Wink
ça m'a été inspiré par Davcom qui est venu me chatouiller sur Facebook avec ça  Wink
http://www.theguardian.com/music/2016/feb/04/field-music-commontime-review-infectious-warmth-from-the-critics-favourite-indie-duo
Mais il fait son grand lâche !  Razz



Et maintenant...

maintenant il est temps !




"Commontime" mes premières impressions n'ont pas été très agréables.
Le début de l'album a quelques titres aux relents post-rock raides mais sans suffisamment sans la dose de folie requise ! Batterie anti-swing,  minimaliste et très en avant, riffs guitare de couteau à bouts ronds...
L'ensemble revient souvent vers une forme de dénuement.
Par contre peu à peu les titres plus mélodiques, plus sinueux que la moyenne, prennent leur épaisseur ! Et là c'est grand bonheur !!

Les premières critiques sortent la tête de cet album de l'eau en enfonçant celle de Plumb trop complexe.  Rolling Eyes
Chez Field les émotions ne coulent pas, elles se heurtent même !
Bref prenez votre bonheur quand il vient !!

Voici un titre que j'aime beaucoup.

Revenir en haut Aller en bas
beachboy
in ze pochette
avatar

Nombre de messages : 7311
Date d'inscription : 17/11/2008

MessageSujet: Re: Field music    Lun 8 Fév 2016 - 22:08

Field Music c'est de l'Art Pop ! Razz

_________________
http://mavielamentable.hautetfort.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://mavielamentable.hautetfort.com/
Azbinebrozer
personne âgée
avatar

Nombre de messages : 2458
Date d'inscription : 12/03/2013
Age : 55
Localisation : Teuteuil
Humeur : mondaine

MessageSujet: Re: Field music    Lun 8 Fév 2016 - 22:40

@beachboy a écrit:
Field Music c'est de l'Art Pop ! Razz
Oh ouiiii mais pit' j'ai raté de l'Art Pop au club folamour! FIELD MUSIC + HIGH PLACES le Mardi 20 Avril 2010 - 20h00

cyclops Coooooompleeeeet !... No pale
Revenir en haut Aller en bas
RabbitIYH
Institut Royal Météorologique
avatar

Nombre de messages : 4707
Date d'inscription : 07/01/2014
Age : 36
Localisation : Shanghai
Humeur : vitreuse

MessageSujet: Re: Field music    Sam 13 Fév 2016 - 9:06

Pour moi Field Music ça a jamais été du prog, encore moins du post-rock (autant le prog je peux comprendre, autant cette allusion au post-rock ça m’échappe). Pour moi la définition du post-rock c'est une musique certes qui "dépasse" le rock en usant d’éléments extérieurs (électro, jazz, musique orchestrale), en cela Field Music pourrait s'en rapprocher mais c'est surtout une musique qui prend le temps de développer des atmosphères cohérentes, des crescendos dramaturgiques et là Field Music avec ses miniatures pleines de contrepieds ça n'a plus rien a voir.

Field Music, c'est une pop exubérante qui s'abreuve au post-punk (beaucoup), au prog (un peu), au classique contemporain, à l’électronique... et le dernier album bien que revenant à cette inspiration plus sèche des tout débuts, plus post-punk Wire/Talking Heads/XTC, moins luxuriante, est tout aussi délicieusement alambiqué avec des très belles chansons plus mélodiques et orchestrées dans sa deuxième moitié. Mes préférés resteront de loin Measures et Plumb néanmoins. I love you
Revenir en haut Aller en bas
http://www.indierockmag.com
Azbinebrozer
personne âgée
avatar

Nombre de messages : 2458
Date d'inscription : 12/03/2013
Age : 55
Localisation : Teuteuil
Humeur : mondaine

MessageSujet: Re: Field music    Sam 13 Fév 2016 - 9:59

@RabbitIYH a écrit:
Pour moi Field Music ça a jamais été du prog, encore moins du post-rock (autant le prog je peux comprendre, autant cette allusion au post-rock ça m’échappe). Pour moi la définition du post-rock c'est une musique certes qui "dépasse" le rock en usant d’éléments extérieurs (électro, jazz, musique orchestrale), en cela Field Music pourrait s'en rapprocher mais c'est surtout une musique qui prend le temps de développer des atmosphères cohérentes, des crescendos dramaturgiques et là Field Music avec ses miniatures pleines de contrepieds ça n'a plus rien a voir.
Oups désolé Rabichou !! Oui oui des emprunts au post-punk !!!
Je reviendrai un peu plus tard sur ce curieux mix d'emprunts explicites au Prog et au post punk, au style et à l'esprit pourtant assez opposés !...

@RabbitIYH a écrit:

Field Music, c'est une pop exubérante qui s'abreuve au post-punk (beaucoup), au prog (un peu), au classique contemporain, à l’électronique... et le dernier album bien que revenant à cette inspiration plus sèche des tout débuts, plus post-punk Wire/Talking Heads/XTC, moins luxuriante, est tout aussi délicieusement alambiqué avec des très belles chansons plus mélodiques et orchestrées dans sa deuxième moitié. Mes préférés resteront de loin Measures et Plumb néanmoins. I love you
Complètement d'accord !
Je poursuis l'écoute de Commontime mais j'ai l'impression que mes Field préférés seront les mêmes que les tiens.
Revenir en haut Aller en bas
RabbitIYH
Institut Royal Météorologique
avatar

Nombre de messages : 4707
Date d'inscription : 07/01/2014
Age : 36
Localisation : Shanghai
Humeur : vitreuse

MessageSujet: Re: Field music    Sam 13 Fév 2016 - 10:35

@Azbinebrozer a écrit:
@RabbitIYH a écrit:
Pour moi Field Music ça a jamais été du prog, encore moins du post-rock (autant le prog je peux comprendre, autant cette allusion au post-rock ça m’échappe). Pour moi la définition du post-rock c'est une musique certes qui "dépasse" le rock en usant d’éléments extérieurs (électro, jazz, musique orchestrale), en cela Field Music pourrait s'en rapprocher mais c'est surtout une musique qui prend le temps de développer des atmosphères cohérentes, des crescendos dramaturgiques et là Field Music avec ses miniatures pleines de contrepieds ça n'a plus rien a voir.
Oups désolé Rabichou !! Oui oui des emprunts au post-punk !!!
Je reviendrai un peu plus tard sur ce curieux mix d'emprunts explicites au Prog et au post punk, au style et à l'esprit pourtant assez opposés !...

Ah ben oui je comprends mieux la liste de noms de groupes cités. Wink
Revenir en haut Aller en bas
http://www.indierockmag.com
Azbinebrozer
personne âgée
avatar

Nombre de messages : 2458
Date d'inscription : 12/03/2013
Age : 55
Localisation : Teuteuil
Humeur : mondaine

MessageSujet: Re: Field music    Jeu 25 Fév 2016 - 15:06

Un nouveau Field music, c’est beaucoup d’attente et ici quelques déceptions peut-être ?
Ne lâchez pas trop vite l'affaire !
En voici une review qui vous invite plutôt vers la deuxième partie de l’album :



1 The Noisy Days Are Over : Bon titre,
s’appuyant surtout sur une rythmique efficace mais un peu long, relancé par un final somptueux

2 Disappointed : Assez bien
Morceau encore construit surtout sur un appui rythmique sec, lent mais qui swingue un peu plus.

3 But Not For You : Moyen
Hé oui ! Morceau encore construit surtout sur un appui rythmique sec, lent mais sans swing, postpunk. Les breaks, refrains plus pop, funky, sonnent vraiment trop décalés et la batterie n’en finit pas de nous faire faire du surplace…

4 I'm Glad : Pénible.
Devinez ?  Wink Morceau encore construit surtout sur un appui rythmique sec, postpunk certes plus rapide mais qui nous donne une fois de plus la même impression de surplace… Impression renforcée par des riffs de guitare secs manquant de punch !

5 Don't You Want To Know What's Wrong ? : Bon.
Morceau encore construit surtout sur un appui rythmique sec, postpunk plus lent mais avec son effet de surplace garanti !… ;-) On craint le pire. Par contre le morceau réussit une montée dramatique digne d’un bon Talking heads  ou XTC (solo Partridgien en diable !  Wink ).

6 How Should I Know If You've Changed ? : Bof
Les mêmes riffs postpunk sans suffisamment d’énergie et le même ressenti rythmique, même sur le refrain…

On sort épuisés de ces 6 morceaux aux rythmiques postpunk, sans énergie, qui ratent ce qui faisait la force du genre : nous faire sortir de nous, nous désarticuler, déguingander à l’excès, pour libérer une énergie simple et directe !
En simplifiant ses structures, Field music semble brider une partie de lui-même, cette volonté des derniers albums de pousser la contradictions d’émotions jusqu’au plus dramatique. Le désordre émotionnel (voire le non-sens émotionnel) marque de fabrique du groupe, bridé ici par le retour ici à des structures classiques revient par la fenêtre, sous la forme de rythmique qui semble nous dire : tu ne bougeras pas, tu fais du sur place, rien n’avance ! Avec quelle froideur Field music nous renvoie à une simplicité sans vie !

7 Trouble At The Lights : Très bon
Le Field Music pop théâtral, complexe, des derniers albums est de retour ! Jubilation ! Jusqu’au final en mode auto bloqué dramatique !

8 They Want You To Remember : CO !
Field assume l’émotion et s’appuie sur une complexité de structure magnifique, dont le final flamboyant et… non résolu !

9 It's A Good Thing : Assez bien
Field semble revenir à la formule du début d’album… Comme cela arrive, je ne suis plus déjà qu’une petite chose emportée par l’album. Mais le chaloupée rythmique est un peu long encore une fois…

10 The Morning Is Waiting : CO
Simplicité mélodique ? Oui, oui... mais ne rêvez pas trop non plus, des effets de théâtre aussi !

11 Indeed It Is : Très bon.
Morceau plus pêchu mais cette fois la rythmique fonctionne grâce un bel effet piano, le choix du relâchement de guitares qui partent en couilles, librement !

12 That's Close Enough For Now : Très bon.
Comme un hommage émouvant pour moi à English Settlement, guitare, mélodie…et de nouveau le choix du relâchement, et de la guitare qui musarde !

13 Same Name : Assez bien.
Retour au style du début d’album. La rythmique, cette fois nettement plus tranchante, sidère, nous entraine vers la glace. Trop long tout de même.

14 Stayawake : Bien.
Alangui comme jamais sur cet album, Field trouve parfois la grâce !

Alors ?
Un bon album, mais en deçà des deux précédents.
A mon goût, Commontime atteint son apogée plutôt dans sa deuxième partie, en retrouvant la magie des deux derniers album, mais s’égare en cherchant celle de ses deux premiers albums, sans leur naïveté et leur joie.

Byebye les amis ! cheers


Dernière édition par Azbinebrozer le Jeu 25 Fév 2016 - 15:11, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
RabbitIYH
Institut Royal Météorologique
avatar

Nombre de messages : 4707
Date d'inscription : 07/01/2014
Age : 36
Localisation : Shanghai
Humeur : vitreuse

MessageSujet: Re: Field music    Jeu 25 Fév 2016 - 15:07

@Azbinebrozer a écrit:

A mon goût, Commontime atteint son apogée plutôt dans sa deuxième partie, en retrouvant la magie des deux derniers album, mais s’égare en cherchant celle de ses deux premiers albums, sans leur naïveté et leur joie.

C'est bien résumé !
Revenir en haut Aller en bas
http://www.indierockmag.com
Azbinebrozer
personne âgée
avatar

Nombre de messages : 2458
Date d'inscription : 12/03/2013
Age : 55
Localisation : Teuteuil
Humeur : mondaine

MessageSujet: Re: Field music    Ven 26 Fév 2016 - 14:21

@RabbitIYH a écrit:
@Azbinebrozer a écrit:

A mon goût, Commontime atteint son apogée plutôt dans sa deuxième partie, en retrouvant la magie des deux derniers album, mais s’égare en cherchant celle de ses deux premiers albums, sans leur naïveté et leur joie.

C'est bien résumé !
Vrai qu'on cracherait pas pourquoi pas sur un retour à une simplicité, naïve et joyeuse, comme celle-ci qui n'était que sur des bonus américain du premier album !...

Revenir en haut Aller en bas
Azbinebrozer
personne âgée
avatar

Nombre de messages : 2458
Date d'inscription : 12/03/2013
Age : 55
Localisation : Teuteuil
Humeur : mondaine

MessageSujet: Re: Field music    Jeu 17 Mar 2016 - 21:11



Ça faisait que je ne l'avais pas réécouté.
Le 1er CD est vraiment imparable !
Le 2ème CD est vraiment (ré)parable !
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Field music    

Revenir en haut Aller en bas
 
Field music
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Field Hollers
» Site Internet de Val' Music (Valanjou - 49)
» Visite du FOLK MUSIC CENTER - Claremont, Californie
» Field - Nocturnes (et autres oeuvres pour piano seul)
» Robbie au NRJ Music Awards

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les 3 Rocks : musique et mauvaise foi :: Ecouter :: Musique-
Sauter vers: