Les 3 Rocks : musique et mauvaise foi

disques • foot • films • séries • images • livres...
 
AccueilCalendrierFAQGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Album du mois de décembre 2013 : "Kevin Morby - Harlem River"

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
AuteurMessage
Esther
Yul le grincheux


Nombre de messages : 6078
Date d'inscription : 31/10/2013

MessageSujet: Re: Album du mois de décembre 2013 : "Kevin Morby - Harlem River"   Lun 23 Déc 2013 - 20:30

@guil a écrit:
bah ça me parait aller de soi.

Un live est une captation d'un événement, rassemblant souvent non seulement les titres d'un album mais aussi les titres "phares" de l'auteur. Par ailleurs il est majoritairement publié longtemps, voire très longtemps après le concert. En cela il n'est donc qu'une rediffusion ou une réimpression d'un évènement musical déjà passé. Donc pas un disque du mois.

Un recueil de faces B, sur le même principe, est une re-issue d'évènements plus lointain.
Et, souvent constitué de morceaux écartés car considérés "plus faibles" au moment de la sortie d'un album/single, ou de reprises, on pourrait arguer que cela ne place pas l'album sur un pied d'égalité avec le reste de la sélection.
Je ne considère donc pas que ça ait sa place dans le choix du meilleur disque d'un mois donné.

cqfd.

C'est pas un peu intellectualiser l'écoute de la musique dans son ensemble?
Revenir en haut Aller en bas
guil
blacksessions.com
avatar

Nombre de messages : 3766
Date d'inscription : 31/08/2011
Age : 46
Humeur : fatigué

MessageSujet: Re: Album du mois de décembre 2013 : "Kevin Morby - Harlem River"   Lun 23 Déc 2013 - 20:41

@Esther a écrit:
@guil a écrit:
bah ça me parait aller de soi.

Un live est une captation d'un événement, rassemblant souvent non seulement les titres d'un album mais aussi les titres "phares" de l'auteur. Par ailleurs il est majoritairement publié longtemps, voire très longtemps après le concert. En cela il n'est donc qu'une rediffusion ou une réimpression d'un évènement musical déjà passé. Donc pas un disque du mois.

Un recueil de faces B, sur le même principe, est une re-issue d'évènements plus lointain.
Et, souvent constitué de morceaux écartés car considérés "plus faibles" au moment de la sortie d'un album/single, ou de reprises, on pourrait arguer que cela ne place pas l'album sur un pied d'égalité avec le reste de la sélection.
Je ne considère donc pas que ça ait sa place dans le choix du meilleur disque d'un mois donné.

cqfd.

C'est pas un peu intellectualiser l'écoute de la musique dans son ensemble?

Hé ! C'est coda qui a voulu que j'argumente !
Donc j'argumente Smile
Revenir en haut Aller en bas
Tony's Theme
air guitariste
avatar

Nombre de messages : 9023
Date d'inscription : 08/04/2009
Age : 42
Humeur : Monochrome

MessageSujet: Re: Album du mois de décembre 2013 : "Kevin Morby - Harlem River"   Lun 23 Déc 2013 - 22:47

Yvette - Process: 8
Grizzly Bear - Shields, B-Sides: 6,5 (il aurait eu plus s'il n'y avait pas eu les remixes)
Howe Gelb: -
Etienne Daho: 5
Wooden Shjips - Back to land: 5
Kevin Morby: 8
Nurse With Wound: -
Neil Young: -

Il m'en reste encore pas mal à écouter...

_________________
« Un grand pouvoir implique de grandes responsabilités. »
Benjamin Parker
Revenir en haut Aller en bas
http://www.tonyclifton.net/
Tony's Theme
air guitariste
avatar

Nombre de messages : 9023
Date d'inscription : 08/04/2009
Age : 42
Humeur : Monochrome

MessageSujet: Re: Album du mois de décembre 2013 : "Kevin Morby - Harlem River"   Lun 23 Déc 2013 - 22:50

@guil a écrit:
bah ça me parait aller de soi.

Un live est une captation d'un événement, rassemblant souvent non seulement les titres d'un album mais aussi les titres "phares" de l'auteur. Par ailleurs il est majoritairement publié longtemps, voire très longtemps après le concert. En cela il n'est donc qu'une rediffusion ou une réimpression d'un évènement musical déjà passé. Donc pas un disque du mois.

Un recueil de faces B, sur le même principe, est une re-issue d'évènements plus lointain.
Et, souvent constitué de morceaux écartés car considérés "plus faibles" au moment de la sortie d'un album/single, ou de reprises, on pourrait arguer que cela ne place pas l'album sur un pied d'égalité avec le reste de la sélection.
Je ne considère donc pas que ça ait sa place dans le choix du meilleur disque d'un mois donné.

cqfd.
Je suis assez d'accord avec ta logique.

_________________
« Un grand pouvoir implique de grandes responsabilités. »
Benjamin Parker
Revenir en haut Aller en bas
http://www.tonyclifton.net/
bro'
caquer, c'est si bon
avatar

Nombre de messages : 3980
Date d'inscription : 04/12/2008

MessageSujet: Re: Album du mois de décembre 2013 : "Kevin Morby - Harlem River"   Lun 23 Déc 2013 - 23:32

@Esther a écrit:
@guil a écrit:
bah ça me parait aller de soi.

Un live est une captation d'un événement, rassemblant souvent non seulement les titres d'un album mais aussi les titres "phares" de l'auteur. Par ailleurs il est majoritairement publié longtemps, voire très longtemps après le concert. En cela il n'est donc qu'une rediffusion ou une réimpression d'un évènement musical déjà passé. Donc pas un disque du mois.

Un recueil de faces B, sur le même principe, est une re-issue d'évènements plus lointain.
Et, souvent constitué de morceaux écartés car considérés "plus faibles" au moment de la sortie d'un album/single, ou de reprises, on pourrait arguer que cela ne place pas l'album sur un pied d'égalité avec le reste de la sélection.
Je ne considère donc pas que ça ait sa place dans le choix du meilleur disque d'un mois donné.

cqfd.

C'est pas un peu intellectualiser l'écoute de la musique dans son ensemble?

hum...

je suis d'accord avec Guil(iguili). Ni live, ni faces B.
Revenir en haut Aller en bas
Gengis
Yes, he can.
avatar

Nombre de messages : 11569
Date d'inscription : 18/11/2008

MessageSujet: Re: Album du mois de décembre 2013 : "Kevin Morby - Harlem River"   Mar 24 Déc 2013 - 0:29

À mettre en application en janvier si vous le voulez bien.
Revenir en haut Aller en bas
guil
blacksessions.com
avatar

Nombre de messages : 3766
Date d'inscription : 31/08/2011
Age : 46
Humeur : fatigué

MessageSujet: Re: Album du mois de décembre 2013 : "Kevin Morby - Harlem River"   Mar 24 Déc 2013 - 10:57

@Gengis a écrit:
À mettre en application en janvier si vous le voulez bien.
Oh moi je veux bien Smile
Revenir en haut Aller en bas
bro'
caquer, c'est si bon
avatar

Nombre de messages : 3980
Date d'inscription : 04/12/2008

MessageSujet: Re: Album du mois de décembre 2013 : "Kevin Morby - Harlem River"   Mar 24 Déc 2013 - 11:46

@Gengis a écrit:
À mettre en application en janvier si vous le voulez bien.

Non, j'aimerais que ça soit rétroactif et que tu modifies, avant ce soir 19h, la liste des meilleurs albums du mois. Merci d'avance.
Revenir en haut Aller en bas
Azbinebrozer
personne âgée
avatar

Nombre de messages : 2632
Date d'inscription : 12/03/2013
Age : 56
Localisation : Teuteuil
Humeur : mondaine

MessageSujet: Re: Album du mois de décembre 2013 : "Kevin Morby - Harlem River"   Mar 24 Déc 2013 - 13:56

@bro' a écrit:
@Esther a écrit:
@guil a écrit:
bah ça me parait aller de soi.

Un live est une captation d'un événement, rassemblant souvent non seulement les titres d'un album mais aussi les titres "phares" de l'auteur. Par ailleurs il est majoritairement publié longtemps, voire très longtemps après le concert. En cela il n'est donc qu'une rediffusion ou une réimpression d'un évènement musical déjà passé. Donc pas un disque du mois.

Un recueil de faces B, sur le même principe, est une re-issue d'évènements plus lointain.
Et, souvent constitué de morceaux écartés car considérés "plus faibles" au moment de la sortie d'un album/single, ou de reprises, on pourrait arguer que cela ne place pas l'album sur un pied d'égalité avec le reste de la sélection.
Je ne considère donc pas que ça ait sa place dans le choix du meilleur disque d'un mois donné.

cqfd.

C'est pas un peu intellectualiser l'écoute de la musique dans son ensemble?

hum...

je suis d'accord avec Guil(iguili). Ni live, ni faces B.
Remercions Guil pour cet argumentaire. Je serais plutôt sur la même idée mais formaliser la restriction ainsi expose à de graves problèmes !  Laughing A classer catégorie OSB...

On pourrait faire le choix de s'en remettre au marché. Au final quelles notes vont obtenir ces Live et Bsides ? Ils peuvent souvent en obtenir de meilleures que les albums studios pour certains artistes particulièrement appréciés. La limite : le marché ici est beaucoup trop restreint ! Avec 6 à 7 albums écoutés et notés en commun par mois, le risque de repli d'une niche comme la notre, sur des valeurs « sûres », est grand ! Les critères définis par Guil suffisent-ils ?! L'esprit rock'n'roll visé par Guil oui : du neuf toujours du neuf !

Une des spécificités du rock est peut être son rapport au patrimoine. Pour le classique, un peu aussi pour le jazz avec les standarts, ce qui est en jeu c'est l’interprétation. Le patrimoine peut bien être quasi clos (comme pour le classique), la réinterprétation, qu'elle soit en studio ou en live, est considérée comme un acte artistique en soi.
Les différences si essentielles entre un album studio et un live ne valent pas tant que ça à elles seules. Et aussi par exemple pour un magazine de rock qui ne distingue pas, il me semble, albums live et studio (mais seulement albums du mois et rééditions).

Peu importe ! Que les 3pierres roulent toujours !  cheers
Revenir en haut Aller en bas
guil
blacksessions.com
avatar

Nombre de messages : 3766
Date d'inscription : 31/08/2011
Age : 46
Humeur : fatigué

MessageSujet: Re: Album du mois de décembre 2013 : "Kevin Morby - Harlem River"   Mar 24 Déc 2013 - 14:57

Notons les lives sans les inclure dans le top mensuel, de toutes façons il n'y en a pas tant.
Et puis en fin d'année établissons un classement des lives, parallèlement aux albums studios.

Ou pas.  clown 
Revenir en haut Aller en bas
Esther
Yul le grincheux
avatar

Nombre de messages : 6078
Date d'inscription : 31/10/2013
Age : 43

MessageSujet: Re: Album du mois de décembre 2013 : "Kevin Morby - Harlem River"   Mar 24 Déc 2013 - 15:17

Doit-on noter les double albums, les rééditions, les lives acoustiques, les raretés, les albums chantés sous la douche....
Revenir en haut Aller en bas
guil
blacksessions.com
avatar

Nombre de messages : 3766
Date d'inscription : 31/08/2011
Age : 46
Humeur : fatigué

MessageSujet: Re: Album du mois de décembre 2013 : "Kevin Morby - Harlem River"   Mar 24 Déc 2013 - 20:13

@Esther a écrit:
Doit-on noter les double albums, les rééditions, les lives acoustiques, les raretés, les albums chantés sous la douche....
Bah tu feras comme tu veux. Comme d'habitude.
Revenir en haut Aller en bas
Coda
pépé au fagot antisocial
avatar

Nombre de messages : 2084
Date d'inscription : 02/11/2011
Humeur : 7° (sur l'échelle de Richter)

MessageSujet: Re: Album du mois de décembre 2013 : "Kevin Morby - Harlem River"   Mer 25 Déc 2013 - 22:55

DL ?
Revenir en haut Aller en bas
Coda
pépé au fagot antisocial
avatar

Nombre de messages : 2084
Date d'inscription : 02/11/2011
Humeur : 7° (sur l'échelle de Richter)

MessageSujet: Re: Album du mois de décembre 2013 : "Kevin Morby - Harlem River"   Dim 29 Déc 2013 - 0:50

Kevin Morby
Kevin Morby est d'humeur à réfléchir sur son premier album solo, Harlem River . Méandres comme le long fleuve de son homonyme, l'album est un bref voyage à travers le New York que Morby connait (probablement). Maintenant il a déménagé en Californie, terre ensoleillée, fini l'expérimentalisme lo-fi de Woods de Brooklyn et le punk urbain.  Au lieu de cela, Morby emploie une esthétique résolument cru plus conforme à la scène et au  mouvement folk de Dylan, Blond on Blond ou les premiers Leonard Cohen avec une fragrance de Van Morisson . Long, poèmes nostalgiques sur la vie de la ville, cliquetis des guitares et gazouillis cordes vocales. Harlem Riversent la mauvaise humeur, la tête rentrée dans un vieux manteau, marcher dans le vent dans un album tout en noir et blanc.

Les chansons sont agréablement personnelles et profondes avec des échos de Greenwich Village des années 1960 (cf. Inside Lewin Davis des frères Cohen) plutôt que les  styles cucul la praline parlant de soi, de l'âge moderne de Brooklyn et patati et patata. Bien sûr, la production volontairement rétro est un style qui lui est propre, mais il ne sert qu'à la classe des chansons déjà bien écrites et ne se détache pas comme un retour flagrant sans substance et sans âme. C'est le son d'un artiste et son boulot de faire le bon choix pour son matos et nos oreilles. Aucune manip à la mode ou d'effets pseudo- psyché n'ont été nécessaires pour faire des chansons comme " If You Leave... et l'excellent " Slow Train " se démarquant du lot. Même la chanson-titre de neuf minutes gronde tout le long, ressemblant plus à un voyage méditatif que de la simple expérimentale. Harlem River est un voyage qui vaut la peine et un début encourageant pour chanteur / compositeur émergent : 7


Grizzly Bear
Les Grizzly Bear sont prêts à partager encore plus de musique axées autour de leur grand  LP Shields. Cet album en serait une forme de prolongation. Probablement des titres des sessions d'enregistrements qui ont finalement été mis de côté.
Bref, il s'agit d'une continuité dans l'oeuvre des Grizzly Bear à rangé à côté de leur album précédent. 6,9


Howe Gelb
Premier album solo de Howe Gelb depuis 2011 Alegrias , et ses débuts pour New West Records. En 2012, son évolution constante Giant Sand a publié la tentaculaire " opéra rock  " Tucson, qui a marqué son retour dans le désert après avoir passé la majeure partie de la décennie précédente au Danemark. Auto-produit,  Coincidentalist est une affaire essentiellement discrète avec un mélange stellaire réalisé par John Parish. Comme cela a été son M.O. pour la plupart des trois dernières décennies, Gelb enrôle un casting sympathique de co-conspirateurs : le bassiste de longue date Thoger Tetens Lund , ancien batteur de Sonic Youth Steve Shelley , M. Ward à la guitare et le Trio d'Argent de fil ( Gabrielle Pietrangelo , Laura Kepner- Adney , et Caroline Isaacs ) au chœur.

Gelb joue du piano classique et électrique, guitare, et carillons. La liste des invités est impressionnante. Bonnie "Prince" Billy en duos avec Gelb " Vortexas . " Son ramage, qui ressemble à son plumage de crooner doux juxtapose parfaitement le décontracté Gelb, baryton, accompagné de guitares rampantes, un roucoulement de Leonard Cohen soutien le chœur. Conte mélodique encore aride pour un homme à rides. Les voix sont parfaitement adaptées les unes aux autres - surtout celles venant ensemble dans le refrain. La chanson-titre marque une série de lignes entre ce grand pays : pop radio séculaire , flamenco mutant , et avec Andrew Bird pour contribuer au violon solo en note pincée .“Running Behind”représente un pays chaud, une chanson d'amour, de l'exotisme teinté avec juste assez de réverbération sur la voix , et d'une pincée de jazzy solo de guitare par Ward , pour rendre le son d'un morceau comme si elle était inscrite dans une autre époque .On sent de la vraie tendresse , ainsi que de la confusion, de l'humour et une observation ironique sur The Coincidentalist. Gelb est clairement inspiré par le passé ainsi que le présent et met tout là-bas dans un, ailleurs railleur de manière intrigante voire même iconoclaste.“An Extended Place of Existence", enregistré avec Shelley, est un livre de philo déguisé en une chanson d'amour, où country, rock sonore équilibré démontre l'expérimentation du gars du 21e siècle. Coincidentalist est l'une des oeuvres les plus réalisées de Gelb , malgré sa présentation aérée détendue , c'est musicalement et lyriquement provocateur, poétique , étrange et aussi mystérieux que le désert lui-même : 8



Yvette
Comme tant d'autres avant eux, les Yvettes sont axés sur le traçage des mouvements que le monolithe de béton américain a sur l'humanité. Le Processus traite la thématique avec les questions et les subtilités de la ville, ses états changeants de la nature, ses méthodes d'expansion et de croissance, les surfaces de miroir innombrables, et la conception prédominante du néant .
Plus particulièrement, le processus imite étrangement les sons de la ville, de la construction constante au bruit blanc produit par les passages, bavardages... Les bruits métalliques industriels de l'album ouvre " Pure Pleasure " renvoie aux plaisirs mécaniques mystérieuses, mais avec un zèle post-punk retrouvée. Fermez les yeux et " verre trempé " pourrait être les bruits métalliques des poutres et des marteaux-piqueurs qui assaillent un trottoir fissuré. Les contorsions Cygnesque de tempered glass et les vrombit abrasifs de " Carbon Copy " produisent un effet de claustrophobie, comme lorsque vous arrêtez et faire le bilan de ce buzz sous vos pieds. " Absolus " résonne comme les hurlements d'alerte d'une alarme de danger bio. Le joyau de ce dossier vient vers la fin, cependant où les voix se plient en percussions tribales et des remous électroniques, de plus en plus vers l'extérieur comme de l'étalement de la ville.
Peut-être le seul défaut perceptible de cet album est son inaccessibilité, il n'y a pas de résultats ici. Tout comme la ville, les enregistrements sonores ne sont pas pour tout le monde. Processus est un rappel de la façon dont un ensemble de chansons bruyantes peuvent-être dangereuses. À l'ère des machines extraordinaires, le processus de YVETTE est abrasive mais toujours humain à la base. Bref, un album à classer dans le registre "art contemporain. Le genre de prod qui mérite 0 ou 10. 0 parce qu'on ne peut pas mettre moins, quoi que cela mérite débat, inversement pour le 10.
Perso une écoute m'aura suffit pour voter : blanc.



Chronomatron
Nurse With Wound... wound... le mot est bien choisit. De retour avec cette étrange petite bizarrerie, aux sonorités à la tangrine dream dans leur époque la plus trouble. Chromanatron est un hommage aux précurseurs Germains,  aux poussières intersidérales du groupe de rock cosmique ou encore à Klaus Shulz, bref aux précurseurs de la musique électronique à ses prémices. Comme avec la plupart des projets de ce style, ces sons originaux, que dis-je , aujourd'hui marginaux,  des sons influençant cependant l'electro d'aujourd'hui sont pour la plupart disparus , ce qui reste est un collage de sons industriels lourds , les bruits ambiants sombres et leur coupe de marque et pâte d'échantillonnage numérique .
Divisé en deux parties, Andrew Liles et Steven Stapleton ont pris le travail à coeur et bombardé dans un mélangeur une partoche probablement plus mélodique à la base,  jusqu'à ce qu'elle devienne complètement méconnaissable, mais c'est ce que ces artistes savent si bien faire .
Il semble y avoir des notes occasionnelles de son psychédélique avec des moments  de semblant de post normalité (une chose rare dans les terres EOS ). Pendant environ 15 minutes la partie A dispose d'une belle basse, guitare et combo qui amène à un grand boeuf psyché -rock .
La partie B les voit revenir en terrain connu avec un bon 15 minutes de drone presque silencieux suivi par un craquement douloureux qui me fait peur (non, it's a joke), c'est de la grande musique datée 70's. Le genre d'album que l'on n’obtiendra pas une deuxième fois dans le restant de la décennie [chiche Wink ].

Perso ça fait longtemps que j'ai décroché pour ce genre de sonorités. Difficile d'évaluer quelque chose que je n'écoute plus mais qui à fortement contribué à ma culture acoustique.
Salut Chronomatron, bonne route. 7,5



Wooden Shjips
Quelque part entre 2011 et 2013 de Back to land, les membres de la baie de psych roche : Wooden Shjips ont quitté leur air de départ pittoresque de San Francisco pour les environnements plus pluvieux de Portland. L'identité de Wooden Shjips avait toujours été quelque peu enraciné dans leur place dans la scène de San Francisco, allant jusqu'à faire une photo aérienne du Golden Gate. De plus en plus de leur nouvel environnement nuageux, le flou, sobre psychédélique rock boogie fait de rêveries acoustiques, mystiques. De retour sur la terre ils ne sonnent pas nettement plus trempé dans la grisaille du Nord-Ouest et de la contemplation (si si...) mais il ya un changement notable vers  un song writing plus introspectif et moins irréguliers dans ses textures. Les rainures de titres comme "Ruins " et " servant " apportent des étendard sombres et espacées, de la guitare d'avant-garde comme la voix d'écho ensoleillée et marmonnant du chanteur Ripley Johnson, surfer sur des vagues de bourdonnements. Rythmes répétitifs de tambours ont toujours été une marque de référence pour le groupe, mais Back to lands accélère le rythme parfois sans tomber dans les pièges du surjouer, avec l'orgue bien verrouillé et des riffs de guitare sur des pistes rapides comme Ghouls. Errances, rêveries sombres de These shadows, une des chansons les plus acoustiques, l'air se situe entre la majesté à l'éclairage tamisé de Mazzy Star et le flou du matin, avec beaucoup plus de solos de guitare. C'est une bouffée d'air frais magnifique entre les airs plus impétueux et déjantés. Le rythme global, et les vibrations de Back to land trouve les Shjips chancelant sur ​​le bord de la classique rock highway avec assez de retenue pour garder les choses minimes , mystiques et intéressantes dans l'ensemble : 8,80



Neil Young
À la fin de 1970, Neil Young revenait de deux années animées de tournées avec l'immensément populaire Crosby, Stills , Nash & Young et venait de sortir son troisième album solo , after the gold rush. Cet album, logé entre la country rock de Crazy Horse et ... Knows This Is Nowhere, folk hermétique de 1972 Harvest, a trouvé un terrain d'entente éthérée et de l'au-delà pour rapidement développer un songwriting avec la voix de Young.

Live at the Cellar Door trouve un jeune chanteur solo quelques mois après la sortie de  after the gold rush [de mémoire] , la lecture d'un passage au club minuscule de Washington DC , c'est l'entrée dans des chansons qui ne sortir point de l'album pour quelques dossiers encore méconnus du grand public . Il aurait été impossible d'évaluer au moment de l'exécution, mais la set list de Live at the Cellar Door est une chaîne non-stop de ce qui allait devenir une partie de classiques intemporels pour les jeunes que nous sommes devenus  Wink .

Rythmée par le bruit de la petite audience... impensable d'applaudir aussi discrètement devant Young aujourd'hui. Il a tissé à travers 15 compos magiques à la guitare acoustique et piano occasionnel. Non seulement lourd sur les faits saillants, il s'agit d'un enregistrement live rare qui manque des ratés et présente des raretés sonores [et non chansons, je précise].
En plus de sélections quasi- parfaites de After the gold rush comme son titre " Tell Me Why " Young démarre ces  futurs hit " Old Man " ... . " Il offre également une belle version au piano de" Cinnamon Girl ".
Live at the Cellar Door comprend des extraits de chansons devenues classiques. Young cultive une ambiance sombre, puisant dans toute la douleur, l'émerveillement et la nostalgie de son solo et sono ainsi que dans quelques airs à la  Buffalo Springfield. Ces titres se sentent plus particulièrement comme ceux d'un album d'une version alternative d'un enregistrement live typique. L'intimité et la beauté brute du Live at the Cellar Door, il est non seulement un must pour les adeptes, mais un skeud précieux pour les fans et un miroir pour toute la production en studio du début de Young.
Preuve est faite que le live de Young au même titre que ceux d'autres interprètes ont leur place dans l'album du mois : 8,75
Revenir en haut Aller en bas
davcom
ancienne belgique
avatar

Nombre de messages : 6504
Date d'inscription : 06/06/2012
Age : 48
Localisation : 50 Degrés Nord

MessageSujet: Re: Album du mois de décembre 2013 : "Kevin Morby - Harlem River"   Dim 29 Déc 2013 - 8:44

Jolies chroniques. Et ma foi assez raccord avec ce que je pense de ce que j'en ai écouté
Revenir en haut Aller en bas
ELSD
la drogue, c'est mal
avatar

Nombre de messages : 2465
Date d'inscription : 29/12/2013
Age : 45

MessageSujet: Re: Album du mois de décembre 2013 : "Kevin Morby - Harlem River"   Dim 29 Déc 2013 - 12:24

La meilleure critique du live de Neil Young que j'ai lu jusqu'ici
J'adhére
Revenir en haut Aller en bas
Azbinebrozer
personne âgée
avatar

Nombre de messages : 2632
Date d'inscription : 12/03/2013
Age : 56
Localisation : Teuteuil
Humeur : mondaine

MessageSujet: Re: Album du mois de décembre 2013 : "Kevin Morby - Harlem River"   Dim 29 Déc 2013 - 15:39

ELSD_ONE a écrit:
La meilleure critique du live de Neil Young que j'ai lu jusqu'ici
J'adhére
Bonjour les nouveaux !
Merci à tous pour ces critiques particulièrement bien soignées !
Revenir en haut Aller en bas
Saigneur des porcheries
bad lieutenant
avatar

Nombre de messages : 11435
Date d'inscription : 17/11/2008
Humeur : massacrante

MessageSujet: Re: Album du mois de décembre 2013 : "Kevin Morby - Harlem River"   Dim 29 Déc 2013 - 16:09

voilà, comme je disais sur un autre topic, je n'ai rien écouté. tout juste Yvette, écouté 2 fois ou 3, pas plus. mais j'ai vraiment aimé l'album.
une note?
8/10

si j'avais eu le temps, les b-sides de grizzly bear, ça m'aurait sûrement plu aussi vu que l'album est très bon.

_________________
Le procureur:  Comment appelles-tu l'amour ?
Clara: L'amour, monsieur le procureur ?... la bête à deux dos...le théâtre du pauvre...

There's blood on your legs, I love you.
Revenir en haut Aller en bas
shoplifter
admin à mi-temps
avatar

Nombre de messages : 8005
Date d'inscription : 16/11/2008
Humeur : ne se prononce pas

MessageSujet: Re: Album du mois de décembre 2013 : "Kevin Morby - Harlem River"   Dim 29 Déc 2013 - 18:15

wooden shjips : 8.5
kevin morby : 7
neil young : 8

yvette : désolé pas pu aller au bout, disons 0.5
le reste : pas écouté
Revenir en haut Aller en bas
http://3rocks.1fr1.net
ELSD
la drogue, c'est mal
avatar

Nombre de messages : 2465
Date d'inscription : 29/12/2013
Age : 45

MessageSujet: Re: Album du mois de décembre 2013 : "Kevin Morby - Harlem River"   Dim 29 Déc 2013 - 18:21

C'est qui Yvette ?
Connais pas désolé
Revenir en haut Aller en bas
Tony's Theme
air guitariste
avatar

Nombre de messages : 9023
Date d'inscription : 08/04/2009
Age : 42
Humeur : Monochrome

MessageSujet: Re: Album du mois de décembre 2013 : "Kevin Morby - Harlem River"   Dim 29 Déc 2013 - 18:50

@shoplifter a écrit:

yvette : désolé pas pu aller au bout, disons 0.5
T'as de la chance d'être modo sinon j'exigerais le bannissement !

_________________
« Un grand pouvoir implique de grandes responsabilités. »
Benjamin Parker
Revenir en haut Aller en bas
http://www.tonyclifton.net/
Tony's Theme
air guitariste
avatar

Nombre de messages : 9023
Date d'inscription : 08/04/2009
Age : 42
Humeur : Monochrome

MessageSujet: Re: Album du mois de décembre 2013 : "Kevin Morby - Harlem River"   Dim 29 Déc 2013 - 19:07

ELSD_ONE a écrit:
C'est qui Yvette ?
Connais pas désolé
C'est un groupe de Post-punk/Noise rock qui a sorti un excellent album cette année: Process.

_________________
« Un grand pouvoir implique de grandes responsabilités. »
Benjamin Parker
Revenir en haut Aller en bas
http://www.tonyclifton.net/
shoplifter
admin à mi-temps
avatar

Nombre de messages : 8005
Date d'inscription : 16/11/2008
Humeur : ne se prononce pas

MessageSujet: Re: Album du mois de décembre 2013 : "Kevin Morby - Harlem River"   Dim 29 Déc 2013 - 19:57

Tony 'les bons tuyaux' a écrit:
ELSD_ONE a écrit:
C'est qui Yvette ?
Connais pas désolé
C'est un groupe de Post-punk/Noise rock qui a sorti un excellent album cette année: Process.

punaise je vieillis certainement mais c'est une agression auditive pour moi
Revenir en haut Aller en bas
http://3rocks.1fr1.net
Esther
Yul le grincheux
avatar

Nombre de messages : 6078
Date d'inscription : 31/10/2013
Age : 43

MessageSujet: Re: Album du mois de décembre 2013 : "Kevin Morby - Harlem River"   Dim 29 Déc 2013 - 19:58

@shoplifter a écrit:
Tony 'les bons tuyaux' a écrit:
ELSD_ONE a écrit:
C'est qui Yvette ?
Connais pas désolé
C'est un groupe de Post-punk/Noise rock qui a sorti un excellent album cette année: Process.

punaise je vieillis certainement mais c'est une agression auditive pour moi
 Laughing Perso, j'ai beaucoup aimé ce disque malgré un côté un poil monotone.
Revenir en haut Aller en bas
Tony's Theme
air guitariste
avatar

Nombre de messages : 9023
Date d'inscription : 08/04/2009
Age : 42
Humeur : Monochrome

MessageSujet: Re: Album du mois de décembre 2013 : "Kevin Morby - Harlem River"   Dim 29 Déc 2013 - 20:00

@Esther a écrit:
@shoplifter a écrit:
Tony 'les bons tuyaux' a écrit:
ELSD_ONE a écrit:
C'est qui Yvette ?
Connais pas désolé
C'est un groupe de Post-punk/Noise rock qui a sorti un excellent album cette année: Process.

punaise je vieillis certainement mais c'est une agression auditive pour moi
 Laughing Perso, j'ai beaucoup aimé ce disque malgré un côté un poil monotone.
Je kiffe à donf et ne trouve pas ça du tout monotone mais je pense que tout le monde le sait déjà.

_________________
« Un grand pouvoir implique de grandes responsabilités. »
Benjamin Parker
Revenir en haut Aller en bas
http://www.tonyclifton.net/
Esther
Yul le grincheux
avatar

Nombre de messages : 6078
Date d'inscription : 31/10/2013
Age : 43

MessageSujet: Re: Album du mois de décembre 2013 : "Kevin Morby - Harlem River"   Dim 29 Déc 2013 - 20:03

Tony 'les bons tuyaux' a écrit:
@Esther a écrit:
@shoplifter a écrit:
Tony 'les bons tuyaux' a écrit:
ELSD_ONE a écrit:
C'est qui Yvette ?
Connais pas désolé
C'est un groupe de Post-punk/Noise rock qui a sorti un excellent album cette année: Process.

punaise je vieillis certainement mais c'est une agression auditive pour moi
 Laughing Perso, j'ai beaucoup aimé ce disque malgré un côté un poil monotone.
Je kiffe à donf et ne trouve pas ça du tout monotone mais je pense que tout le monde le sait déjà.

Ils ont, à mon avis, un peu trop systématisé la syncope et la fracture rythmique. Du coup, ça surprend de moins en moins au fur et à mesure de l'album, que je trouve par ailleurs très bon.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Album du mois de décembre 2013 : "Kevin Morby - Harlem River"   

Revenir en haut Aller en bas
 
Album du mois de décembre 2013 : "Kevin Morby - Harlem River"
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 5 sur 7Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
 Sujets similaires
-
» un jolie mois de décembre a tous
» Timeless 2013 - Double album live le 9 décembre 2013 - Infos / Rumeurs
» 11/06 album du mois : JJ CALE/CLAPTON The Road to Escondido
» Paris: Flash Mob le 14 Décembre...
» Nouvel album solo Roger Taylor -Sortie Septembre 2013 (Officiel)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les 3 Rocks : musique et mauvaise foi :: Ecouter :: L'album du mois-
Sauter vers: