Les 3 Rocks : musique et mauvaise foi

disques • foot • films • séries • images • livres...
 
AccueilCalendrierFAQGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Polar polaroïd

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
davcom
ancienne belgique
avatar

Nombre de messages : 6504
Date d'inscription : 06/06/2012
Age : 48
Localisation : 50 Degrés Nord

MessageSujet: Polar polaroïd   Mer 25 Juil 2012 - 10:35

Le but de ce topic, en ce qui me concerne, n'est pas de faire un wikipédia du roman policier. Je ne parlerai pas des romans à tiroirs du type Agatha Christie, ni de l'inspecteur Maigret et encore moins de Sherlock Holmes. Non pas que le genre m'est indifférent, bien au contraire, mais je suis plus axé roman noir, et donc, c'est ce que je connais le mieux.

Libre à vous, et j'espère que vous le ferez, dans vos différentes interventions, de parler de tout ce que vous aimez, dans tous les genres que vous voulez.

Je vais commencer par les pères fondateurs du roman noir, ou "hard boiled", car sans eux, le polar ne serait pas ce qu'il est aujourd'hui.

Au passage, le roman noir doit beaucoup à Marcel DUHAMEL, qui, en fondant la série noire chez Gallimard, l'a fait entrer dans nos contrées.
Revenir en haut Aller en bas
davcom
ancienne belgique
avatar

Nombre de messages : 6504
Date d'inscription : 06/06/2012
Age : 48
Localisation : 50 Degrés Nord

MessageSujet: Re: Polar polaroïd   Mer 25 Juil 2012 - 11:16

1. Les pères fondateurs

Le Roman Noir doit beaucoup à deux hommes, deux américains, Raymond Chandler et Dashiell Hammett. Le second étant considéré comme le vrai fondateur.

Dashiell Hammett (qui est d'ailleurs un ancêtre du défourailleur chevelu bien connu) a commencé sa carrière professionnelle à l'agence Pinkerton comme détective privé. Comme vocation, ça ne s'invente pas. Il fut l'auteur d'une dizaine de romans ainsi que de nombreuses nouvelles, parues aux états unis dans le magasine Black Mask, qui était un refuge pour tous les auteurs de romans policiers de cette époque. Il y eu pas mal de romans adaptés au cinéma ( le faucon de Malte, la moisson rouge, la clé de verre )

Je ne connais pas chez lui de mauvais romans, tout est donc à lire. Mais pour ceux qui veulent découvrir, voici à mon sens ce qui est important :

- La Moisson Rouge
- Le Faucon Maltais
- La Clé De Verre
- L'introuvable
- Tous ses recueils de nouvelles (parues pour la plupart soit chez 10/18, soit chez Folio policier, carré noir, la noire......)


Raymond Chandler est quant à lui le papa du célèbre détective Philip Marlowe. Avant de connaître le succès (sur le tard) comme écrivain, il travaillait pour Hollywood comme scénariste. Nombre de ses romans furent eux aussi adaptés au cinéma (Le grand sommeil, le dahlia bleu). Ses principaux bouquins :

- La Dame Du Lac
- Le Grand Sommeil
- Adieu Ma Jolie
- La Grande Fenêtre
- Fais Pas Ta Rosière
- Charade Pour écroulés
- Sur Un Air De Navaja


Evidemment, ces deux là ont entrainé de nombreux auteurs talentueux qui ont sortis de véritables CO. Parmi ceux-ci, les plus notables sont :

Jim Thompson --> le lien conjugal, le démon dans ma peau, cent mètres de silence, deuil dans le coton..........................................

James M. Cain --> Le facteur sonne toujours deux fois, assurance sur la mort, le bluffeur, dans la peau............

Horace Mc Coy --> Un linceul n'a pas de poches, on achève bien les chevaux, adieu la vie adieu l'amour, Pertes et fracas.......

Chester Himes --> La reine des pommes, couché dans le pain, imbroglio negro, dare dare, tout pour plaire........................

Richard W. Burnett --> Quand la ville dort, le petit césar, un homme à la coule....................

David Goodis --> La lune dans le caniveau, tirez sur le pianiste, cauchemar..............................



Et bien d'autres encore.

Il est intéressant aussi de fouiller dans les vieilles série noire, on y trouve quelques auteurs de fulgurants one-shot, tels Robert Finnegan (les spaghetti par la racine), Don Tracy (neige d'antan), Walter S. Tevis (l'arnaqueur), Paul Cain (à tombeaux ouverts)....................plus si affinités

Suite au prochain numéro avec des auteurs plus contemporains ( oui, il y aura David Peace Very Happy )

Revenir en haut Aller en bas
Saigneur des porcheries
bad lieutenant
avatar

Nombre de messages : 11514
Date d'inscription : 17/11/2008
Humeur : massacrante

MessageSujet: Re: Polar polaroïd   Mer 25 Juil 2012 - 11:22

Pour moi, roman noir = David Peace.

J'ai été réticent à ce genre pendant vraiment longtemps, n'y trouvant que trop peu de style, des histoires mal écrites, souvent intéressantes mais auxquelles il manquait la qualité de l'écriture.
Sûrement, je ne lisais pas les bons auteurs.
Puis que des gens comme Canistrellu ou V/Rorschach disent lire des polars m'a titillé.
Etait-ce avant que je découvre Peace? Je ne me souviens pas vraiment.

Ce que j'aime chez Peace, outre la noirceur omniprésente dans ses romans, c'est que pour le comprendre, il faut batailler, s'accrocher, presque prendre des notes. Il y a tellement de non dits, de choses cachées, à peine suggérées que le lecteur doit chercher.
et puis ces phrases courtes, répétitives, comme des mantras, ces italiques qui reviennent sans cesse dans les 2 premiers tomes de la trilogie de tokyo me fascinent.

Peace a aussi écrit un "roman" sur le foot. "Damned united/ 44 jours" qui révèle un auteur plus doux, plus apaisé. il y a toujours de la colère, de l'emportement chez lui, comme s'il écrivait en pilote automatique, la succession de mots, de phrases écrites d'une traite. il y a aussi dans ce livre une tendresse qu'on trouve plus rarement dans ses policiers. l'amitié entre le coach et son adjoint par exemple.

j'ai tout lu de Peace (je crois, tout ce qui a été traduit) et j'ai tout aimé.
on est obligé de faire la distinction entre 44 jours et ses romans policiers. difficile de préférer l'un à l'autre. je crois que tous ses livres m'ont accroché.
même GB84 qui n'est pas de tout repos est très bon.

un de mes écrivains préférés.

un pote qui adore Peace aussi me tanne pour que je me lance dans Ellroy. je n'y suis pas arrivé pour l'instant.

_________________
Le procureur:  Comment appelles-tu l'amour ?
Clara: L'amour, monsieur le procureur ?... la bête à deux dos...le théâtre du pauvre...

There's blood on your legs, I love you.
Revenir en haut Aller en bas
Saigneur des porcheries
bad lieutenant
avatar

Nombre de messages : 11514
Date d'inscription : 17/11/2008
Humeur : massacrante

MessageSujet: Re: Polar polaroïd   Mer 25 Juil 2012 - 11:24

@davcom a écrit:
[u]
Suite au prochain numéro avec des auteurs plus contemporains ([b]oui, il y aura David Peace
Very Happy )


+1
je suis curieux de savoir ce que tu en penses (vu que tu as l'air de bien maîtriser le genre).

_________________
Le procureur:  Comment appelles-tu l'amour ?
Clara: L'amour, monsieur le procureur ?... la bête à deux dos...le théâtre du pauvre...

There's blood on your legs, I love you.
Revenir en haut Aller en bas
davcom
ancienne belgique
avatar

Nombre de messages : 6504
Date d'inscription : 06/06/2012
Age : 48
Localisation : 50 Degrés Nord

MessageSujet: Re: Polar polaroïd   Mer 25 Juil 2012 - 11:26

. a écrit:
un pote qui adore Peace aussi me tanne pour que je me lance dans Ellroy. je n'y suis pas arrivé pour l'instant.

J'allais le dire. Peace, c'est le James Ellroy anglais. Mais Ellroy est, de mon point de vue, plus intéressant pour deux choses.

1 : Il est plus talentueux. Aussi bon que soit Peace, et il l'est, il a tout piqué à Ellroy
2 : Ellroy est un fou mégalomane, ce qui, de par sa qualité d'écriture, le rend tout simplement génial.
Revenir en haut Aller en bas
Saigneur des porcheries
bad lieutenant
avatar

Nombre de messages : 11514
Date d'inscription : 17/11/2008
Humeur : massacrante

MessageSujet: Re: Polar polaroïd   Mer 25 Juil 2012 - 12:08

@davcom a écrit:
. a écrit:
un pote qui adore Peace aussi me tanne pour que je me lance dans Ellroy. je n'y suis pas arrivé pour l'instant.

J'allais le dire. Peace, c'est le James Ellroy anglais. Mais Ellroy est, de mon point de vue, plus intéressant pour deux choses.

1 : Il est plus talentueux. Aussi bon que soit Peace, et il l'est, il a tout piqué à Ellroy
2 : Ellroy est un fou mégalomane, ce qui, de par sa qualité d'écriture, le rend tout simplement génial.

Quoi????? Ellroy meilleur que Peace!! Tu vas payer ça cher Davcom, bon dieu...

bon, n'ayant jamais dépassé 50 pages d'Ellroy, je ne peux juger.
mais tes commentaires à son propos, comme ceux de canistrellu ou V je crois aussi, ces dernières années, me poussent à y aller.
par quoi faut il commencer?

_________________
Le procureur:  Comment appelles-tu l'amour ?
Clara: L'amour, monsieur le procureur ?... la bête à deux dos...le théâtre du pauvre...

There's blood on your legs, I love you.
Revenir en haut Aller en bas
Rorschach
sourcilman ^^
avatar

Nombre de messages : 6480
Date d'inscription : 10/02/2009
Age : 36

MessageSujet: Re: Polar polaroïd   Mer 25 Juil 2012 - 12:21

Deja, tu devrais lire "Moisson rouge", je l'ai lu y a 2/3 ans, j avais adoré.
En gros, Hammett a posé les bases du genre

ma critique pr la bibi à l'époque
Revenir en haut Aller en bas
davcom
ancienne belgique
avatar

Nombre de messages : 6504
Date d'inscription : 06/06/2012
Age : 48
Localisation : 50 Degrés Nord

MessageSujet: Re: Polar polaroïd   Mer 25 Juil 2012 - 12:33

. a écrit:
@davcom a écrit:
. a écrit:
un pote qui adore Peace aussi me tanne pour que je me lance dans Ellroy. je n'y suis pas arrivé pour l'instant.

J'allais le dire. Peace, c'est le James Ellroy anglais. Mais Ellroy est, de mon point de vue, plus intéressant pour deux choses.

1 : Il est plus talentueux. Aussi bon que soit Peace, et il l'est, il a tout piqué à Ellroy
2 : Ellroy est un fou mégalomane, ce qui, de par sa qualité d'écriture, le rend tout simplement génial.

Quoi????? Ellroy meilleur que Peace!! Tu vas payer ça cher Davcom, bon dieu...

bon, n'ayant jamais dépassé 50 pages d'Ellroy, je ne peux juger.
mais tes commentaires à son propos, comme ceux de canistrellu ou V je crois aussi, ces dernières années, me poussent à y aller.
par quoi faut il commencer?

Ah ah, vaste question.

- Le Quatuor de Los Angeles
- La trilogie underworld USA
- La trilogie Lloyd Hopkins
- Clandestin
- Un tueur sur la route

Fais ton choix, camarade

Je pense que tu peux commencer par le Dahlia Noir, ensuite le grand nulle part, puis L.A Confidential. Le dernier tome, White Jazz, faut s'accrocher, je n'ai jamais pu.

Si tu accroches à ça, tu pourras lire la trilogie American Tabloïd, American Death Trip et Underworld USA

Et ensuite le reste.

Si tu veux te mettre dans la peau d'un tueur en série, Un tueur sur la route est extraordinaire.

Maintenant il ne faut pas se focaliser sur Ellroy, il y a plein de grands auteurs américains. J'en parlerai plus en détail demain ou après demain.
Revenir en haut Aller en bas
Saigneur des porcheries
bad lieutenant
avatar

Nombre de messages : 11514
Date d'inscription : 17/11/2008
Humeur : massacrante

MessageSujet: Re: Polar polaroïd   Mer 25 Juil 2012 - 13:08

@Rorschach a écrit:
Deja, tu devrais lire "Moisson rouge", je l'ai lu y a 2/3 ans, j avais adoré.
En gros, Hammett a posé les bases du genre

ma critique pr la bibi à l'époque

oui je l'avais lu; tu me l'avais filé.
pas mal. mais pas plus que ça

_________________
Le procureur:  Comment appelles-tu l'amour ?
Clara: L'amour, monsieur le procureur ?... la bête à deux dos...le théâtre du pauvre...

There's blood on your legs, I love you.
Revenir en haut Aller en bas
davcom
ancienne belgique
avatar

Nombre de messages : 6504
Date d'inscription : 06/06/2012
Age : 48
Localisation : 50 Degrés Nord

MessageSujet: Re: Polar polaroïd   Mer 25 Juil 2012 - 13:10

. a écrit:
@Rorschach a écrit:
Deja, tu devrais lire "Moisson rouge", je l'ai lu y a 2/3 ans, j avais adoré.
En gros, Hammett a posé les bases du genre

ma critique pr la bibi à l'époque

oui je l'avais lu; tu me l'avais filé.
pas mal. mais pas plus que ça

Rolling Eyes
Revenir en haut Aller en bas
Saigneur des porcheries
bad lieutenant
avatar

Nombre de messages : 11514
Date d'inscription : 17/11/2008
Humeur : massacrante

MessageSujet: Re: Polar polaroïd   Mer 25 Juil 2012 - 13:11

@davcom a écrit:
. a écrit:
@davcom a écrit:
. a écrit:
un pote qui adore Peace aussi me tanne pour que je me lance dans Ellroy. je n'y suis pas arrivé pour l'instant.

J'allais le dire. Peace, c'est le James Ellroy anglais. Mais Ellroy est, de mon point de vue, plus intéressant pour deux choses.

1 : Il est plus talentueux. Aussi bon que soit Peace, et il l'est, il a tout piqué à Ellroy
2 : Ellroy est un fou mégalomane, ce qui, de par sa qualité d'écriture, le rend tout simplement génial.

Quoi????? Ellroy meilleur que Peace!! Tu vas payer ça cher Davcom, bon dieu...

bon, n'ayant jamais dépassé 50 pages d'Ellroy, je ne peux juger.
mais tes commentaires à son propos, comme ceux de canistrellu ou V je crois aussi, ces dernières années, me poussent à y aller.
par quoi faut il commencer?


Si tu veux te mettre dans la peau d'un tueur en série, Un tueur sur la route est extraordinaire.

ça m'intéresse ça. je vais regarder.

_________________
Le procureur:  Comment appelles-tu l'amour ?
Clara: L'amour, monsieur le procureur ?... la bête à deux dos...le théâtre du pauvre...

There's blood on your legs, I love you.
Revenir en haut Aller en bas
davcom
ancienne belgique
avatar

Nombre de messages : 6504
Date d'inscription : 06/06/2012
Age : 48
Localisation : 50 Degrés Nord

MessageSujet: Re: Polar polaroïd   Mer 25 Juil 2012 - 14:33

. a écrit:
@davcom a écrit:
Si tu veux te mettre dans la peau d'un tueur en série, Un tueur sur la route est extraordinaire.

ça m'intéresse ça. je vais regarder.

le LAPD le fait lire à ses jeunes recrues. Ce n'est pas rien
Revenir en haut Aller en bas
davcom
ancienne belgique
avatar

Nombre de messages : 6504
Date d'inscription : 06/06/2012
Age : 48
Localisation : 50 Degrés Nord

MessageSujet: Re: Polar polaroïd   Ven 27 Juil 2012 - 9:41

2. Les héritiers contemporains

Liste non exhaustive :

- James Ellroy (US) (objectivement le plus grand)
- Edward Bunker (US) (décrivait comme personne l'univers carcéral)
- James Lee Burke (US) (Les Bayous)
- Robin Cook (UK) (Ne pas confondre avec son homonyme américain qui écrit des merdouilles sur l'univers hospitalier)
- David Peace (UK) (Héritier de James Ellroy, car le même sens de l'écriture nerveuse et syncopée)
- Michael Connelly (US) (Idéal pour lire en vacances, mais à néanmoins écrit de chouettes bouquins)
- Herbert Lieberman (US) (inégal, mais parfois passionnant)
- Robert Crais (US) (Pareil que Lieberman)
- Dennis Lehane (US)
- George Pelecanos (US) (Univers multi racial)
- James Crumley (US) (Dans une veine assez humoristique de par la nature de ses détectives, excellents)
- Paco Ignacio Taïbo II (Mex) (Moite)


Il y en a évidemment beaucoup d'autres, mais on va commencer par ceux-là
Revenir en haut Aller en bas
davcom
ancienne belgique
avatar

Nombre de messages : 6504
Date d'inscription : 06/06/2012
Age : 48
Localisation : 50 Degrés Nord

MessageSujet: Re: Polar polaroïd   Ven 27 Juil 2012 - 10:11

James ELLROY

Romancier dont la trame se déroule toujours dans l'univers de Los Angeles, la notion de rédemption est toujours présente dans ses bouquins.
Sa vie a bien évidemment été profondément marquée par l'assassinat de sa mère lorsqu'il avait 10 ans. S'en est suivit une vie faite de petits larcins, d'appartenance (un petit temps) à une mouvance d'extrême droite, de consommation d'alcool, d'amphétamine et d'herbe paraît-il assez faramineuse, avant de trouver sa voie dans l'écriture. Probablement l'écrivain le plus mégalomane qui existe, mais aussi un des plus grands.

Oeuvres principales :

- La Trilogie Lloyd Hopkins :

* Lune sanglante
* A cause de la nuit
* La colline aux suicidés

- Le quatuor de Los Angeles :

* Le Dahlia Noir
* Le grand nulle part
* L.A. confidential
* White Jazz

- La trilogie Underworld USA :

* American Tabloïd
* American Death Trip
* Underworld USA

- Un tueur sur la route
- Clandestin
- Ma part d'ombre (autobiographie)

Revenir en haut Aller en bas
davcom
ancienne belgique
avatar

Nombre de messages : 6504
Date d'inscription : 06/06/2012
Age : 48
Localisation : 50 Degrés Nord

MessageSujet: Re: Polar polaroïd   Ven 27 Juil 2012 - 10:35

Edward BUNKER

Immense écrivain spécialisé dans l'écriture de l'univers carcéral (il a passé lui -même 18 années en prison, sans compter le temps passé en maison de redressement, c'est dire s'il savait de quoi il parlait), Edward Bunker était souvent comparé à James Ellroy, de par la dureté et la violence de son écriture.

Il est décédé en 2005, ne laissant pas une oeuvre pléthorique, mais en tout cas toujours intéressante, à lire absolument :

- Aucune bête aussi féroce
- La bête contre les murs
- La bête au ventre
- Les hommes de proie

- Starck, un roman posthume a été publié, mais je ne l'ai pas lu, de même qu'un recueil de nouvelles.



Revenir en haut Aller en bas
bro'
caquer, c'est si bon
avatar

Nombre de messages : 4033
Date d'inscription : 04/12/2008

MessageSujet: Re: Polar polaroïd   Ven 27 Juil 2012 - 10:36

Je me suis fait le Dahlia Noir, l'été dernier. Face à la baie de Toulon, une couille au sec, l'autre dans la piscine à débordement de la chouette villa de ma belle-famille, j'ai passé de très agréables moments. J'aime bien ce contraste apparence décontractée du gland et cerveau en proie à la lecture d'un livre malade. Bucky Bleichert rulez !
Revenir en haut Aller en bas
davcom
ancienne belgique
avatar

Nombre de messages : 6504
Date d'inscription : 06/06/2012
Age : 48
Localisation : 50 Degrés Nord

MessageSujet: Re: Polar polaroïd   Ven 27 Juil 2012 - 10:40

@bro' a écrit:
Je me suis fait le Dahlia Noir, l'été dernier. Face à la baie de Toulon, une couille au sec, l'autre dans la piscine à débordement de la chouette villa de ma belle-famille, j'ai passé de très agréables moments. J'aime bien ce contraste apparence décontractée du gland et cerveau en proie à la lecture d'un livre malade. Bucky Bleichert rulez !

cheers

Le grand nulle part et L.A. confidential sont dans la même veine. Fonce ma grande
Revenir en haut Aller en bas
bro'
caquer, c'est si bon
avatar

Nombre de messages : 4033
Date d'inscription : 04/12/2008

MessageSujet: Re: Polar polaroïd   Ven 27 Juil 2012 - 10:42

@davcom a écrit:
@bro' a écrit:
Je me suis fait le Dahlia Noir, l'été dernier. Face à la baie de Toulon, une couille au sec, l'autre dans la piscine à débordement de la chouette villa de ma belle-famille, j'ai passé de très agréables moments. J'aime bien ce contraste apparence décontractée du gland et cerveau en proie à la lecture d'un livre malade. Bucky Bleichert rulez !

cheers

Le grand nulle part et L.A. confidential sont dans la même veine. Fonce ma grande

Je n'osais pas te demander conseil Embarassed Embarassed Embarassed Merci !!!

Je viens de lire la fiche wikipedia de Bunker : un brave homme !
Revenir en haut Aller en bas
davcom
ancienne belgique
avatar

Nombre de messages : 6504
Date d'inscription : 06/06/2012
Age : 48
Localisation : 50 Degrés Nord

MessageSujet: Re: Polar polaroïd   Ven 27 Juil 2012 - 11:02

@bro' a écrit:
@davcom a écrit:
@bro' a écrit:
Je me suis fait le Dahlia Noir, l'été dernier. Face à la baie de Toulon, une couille au sec, l'autre dans la piscine à débordement de la chouette villa de ma belle-famille, j'ai passé de très agréables moments. J'aime bien ce contraste apparence décontractée du gland et cerveau en proie à la lecture d'un livre malade. Bucky Bleichert rulez !

cheers

Le grand nulle part et L.A. confidential sont dans la même veine. Fonce ma grande

Je n'osais pas te demander conseil Embarassed Embarassed Embarassed Merci !!!

Je viens de lire la fiche wikipedia de Bunker : un brave homme !

Nul doute que tu y trouveras ton compte dans ses écrits
Revenir en haut Aller en bas
shoplifter
admin à mi-temps
avatar

Nombre de messages : 8009
Date d'inscription : 16/11/2008
Humeur : ne se prononce pas

MessageSujet: Re: Polar polaroïd   Ven 27 Juil 2012 - 23:17

Comme seb etait dubitatif Sur le fait de lire du peace Sur la plage
J'ai , par esprit de contradiction, acheté 1974 et 44 jours pour aout
Wink :-D
Revenir en haut Aller en bas
http://3rocks.1fr1.net
Rorschach
sourcilman ^^
avatar

Nombre de messages : 6480
Date d'inscription : 10/02/2009
Age : 36

MessageSujet: Re: Polar polaroïd   Lun 21 Jan 2013 - 21:05

Pulp de Bukowski



une petite vidéo très connu du sieur...
http://www.youtube.com/watch?v=BlZKM30H4uw

Un bouquin que j'ai dévoré "Pulp" du sieur Bukowski. Ce livre m'est apparu un peu par hasard au détour d'une allée de la médiathèque. Bukowski ? Me concernant, seulement sa réputation de sulfureux me précédait, quelques vagues vidéos de Charles sur youtube dont le fameux "Apostrophes" avec Pivot où Bukowski est tellement imbibé qu'il est à 2/3 verres de s'écrouler ...Doit-on cependant retenir uniquement ce folklore autour du personnage ? Assurément, non, cependant, on ne peut dissocier l'œuvre de son écrivain tellement celui-ci a puisé des éléments autobiographiques dans le héros principal. Ma curiosité piqué au vif, j'ai donc passé ma semaine en sa compagnie...
"Pulp" avant d'être une histoire, c'est avant tout un personnage, "l'anti-héros" sublime par excellence auquel rien ne sourit, accro à la bouteille, à la limite de la misère et qui semble constamment se faire "entuber". Il s'agit du détective privé Bellane, "le meilleur privé de L.A" selon ses dires. ("Ne l'oubliez pas...")
Bellane va croiser une multitude de portraits les plus déjantés les uns les autres, du mari cocu à la "Marie-couche-toi-là" en passant par l'allumé poursuivi façon E.T. Un vrai instantané de quelques clichés crus de la société américaine croqué par la plume de Bukowski.
L'histoire est complétement "absurde" (dans le sens philosophique du terme). L'intrigue commence par la filature de Louis-Ferdinand Céline, référence dont l'ombre plane sur ce livre tellement on se sent proche de "Voyage au bout de la nuit" dans l'écriture sans fioriture et cette description froide de la société.
En écrivant ce livre, Bukowski se savait condamné par une leucémie, son point de vue et sa vision de la vie reflètent bien un état de d'acceptation de sa condition à travers le héros. LA fin du livre pourrait être autobiographique (posthume), à travers l'acceptation de la mort par le héros,on comprend que Bukowski nous a déjà fait ses adieux...troublant...
Quand on lit ce livre avec cette donnée, on comprend qu'on tient dans les mains un O.V.N.I qui déchaîne les passions et les règles de l'écriture. A lire absolument...


Dernière édition par Rorschach le Lun 21 Jan 2013 - 21:36, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
bro'
caquer, c'est si bon
avatar

Nombre de messages : 4033
Date d'inscription : 04/12/2008

MessageSujet: Re: Polar polaroïd   Mar 22 Jan 2013 - 21:58

Mon cher Roro, je ne peux que te conseiller de t'enfiler derechef le reste de l'oeuvre de ce vieux dégueulasse de Bukowski. En particulier Les Contes de la Folie Ordinaire, Le Postier et Journal d'un Vieux Dégueulasse.

Classer Bukowski parmi les génies est un pur cliché de merde, véhiculé par des bobos en mal de rébellion. Classer Bukowski parmi les ivrognes surcotés est une pure connerie véhiculée par des bobos trop vertueux pour être irréprochables.

Revenir en haut Aller en bas
Rorschach
sourcilman ^^
avatar

Nombre de messages : 6480
Date d'inscription : 10/02/2009
Age : 36

MessageSujet: Re: Polar polaroïd   Mar 22 Jan 2013 - 22:12

@bro' a écrit:
Mon cher Roro, je ne peux que te conseiller de t'enfiler derechef le reste de l'oeuvre de ce vieux dégueulasse de Bukowski. En particulier Les Contes de la Folie Ordinaire, Le Postier et Journal d'un Vieux Dégueulasse.

Classer Bukowski parmi les génies est un pur cliché de merde, véhiculé par des bobos en mal de rébellion. Classer Bukowski parmi les ivrognes surcotés est une pure connerie véhiculée par des bobos trop vertueux pour être irréprochables.


punaise, on a plus le droit de penser sans être taxé de "bobo" auj
Revenir en haut Aller en bas
davcom
ancienne belgique
avatar

Nombre de messages : 6504
Date d'inscription : 06/06/2012
Age : 48
Localisation : 50 Degrés Nord

MessageSujet: Re: Polar polaroïd   Mer 23 Jan 2013 - 7:20

@bro' a écrit:
Mon cher Roro, je ne peux que te conseiller de t'enfiler derechef le reste de l'oeuvre de ce vieux dégueulasse de Bukowski. En particulier Les Contes de la Folie Ordinaire, Le Postier et Journal d'un Vieux Dégueulasse.

Classer Bukowski parmi les génies est un pur cliché de merde, véhiculé par des bobos en mal de rébellion. Classer Bukowski parmi les ivrognes surcotés est une pure connerie véhiculée par des bobos trop vertueux pour être irréprochables.


Conseiller un Bukowski, c'est comme pisser dans un violon. ça sert à rien, tout est à lire.

Tu serais pas un peu injuste avec Rorchache, qui en plus de faire une belle ccritique, à le mérite d'alimenter le sujet ? tongue
Revenir en haut Aller en bas
Saigneur des porcheries
bad lieutenant
avatar

Nombre de messages : 11514
Date d'inscription : 17/11/2008
Humeur : massacrante

MessageSujet: Re: Polar polaroïd   Mer 23 Jan 2013 - 10:21

je n'ai jamais lu de Bukowski pour ma part. mais j'avoue que la chronique de Rorschach me donne envie d'y aller.
le problème c'est d'avoir tellemment de choses à lire, à finir, en cours...
du coup le topic polar reste lettre morte chez moi mais je vous suis les gars et je note.

sinon la bonne nouvelle du jour est le prochain roman de David Peace annoncé pour août... pas un polar. un nouveau livre sur le foot et sur liverpool
. ça promet.

_________________
Le procureur:  Comment appelles-tu l'amour ?
Clara: L'amour, monsieur le procureur ?... la bête à deux dos...le théâtre du pauvre...

There's blood on your legs, I love you.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Polar polaroïd   

Revenir en haut Aller en bas
 
Polar polaroïd
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» Polars polaroïd
» Un roman a ne pas manquer! Un polar dans l'univers du Boss!
» Mitraillettes, coups bas et Parrains : les meilleurs films
» STELVIO CIPRIANI.
» Boréal Express (The Polar Express)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les 3 Rocks : musique et mauvaise foi :: Lire :: Livres-
Sauter vers: