Les 3 Rocks : musique et mauvaise foi

disques • foot • films • séries • images • livres...
 
AccueilCalendrierFAQGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Le siècle des nuages - Philippe Forest

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Saigneur des porcheries
bad lieutenant
avatar

Nombre de messages : 11514
Date d'inscription : 17/11/2008
Humeur : massacrante

MessageSujet: Le siècle des nuages - Philippe Forest   Dim 26 Sep 2010 - 12:24

« Je ne l’excuse pas. Comment le pourrais-je ? Je ne le condamne pas non plus. Qu’est-ce qui m’y autoriserait ? Je laisse ce soin à ceux qui en ont acquis le droit car, à l’époque, ils firent preuve de davantage de perspicacité que lui n’en montra. Et, comme déjà presque tous ils sont morts, je l’abandonne, ce soin, aux autres qui aujourd’hui jugent le passé depuis le confort de leur impensable présent, se prévalant à bon compte d’une clairvoyance qui ne leur coûte rien, n’imaginant rien de ce que fut l’obscurité confuse du temps sur lequel ils prononcent une sentence sans appel, jouissant en tout bonne conscience du privilège d’être venus après, et cela sans même soupçonner qu’une heure viendra où à leur tour, aveugles à leur propre époque comme eux l’étaient à la leur, ils seront jugés tout comme ils ont jugé. » page 225

_________________
Le procureur:  Comment appelles-tu l'amour ?
Clara: L'amour, monsieur le procureur ?... la bête à deux dos...le théâtre du pauvre...

There's blood on your legs, I love you.
Revenir en haut Aller en bas
jeffard
djobi djoba
avatar

Nombre de messages : 761
Date d'inscription : 17/11/2008
Age : 42

MessageSujet: Re: Le siècle des nuages - Philippe Forest   Dim 26 Sep 2010 - 22:55

c'est magnifique. Mais y'a combien de pages de cette teneur ?

Sinon, ça m'a fait penser à cette autre splendeur, même si ça a rien à voir, que j'espère tout le monde a lu :

Revenir en haut Aller en bas
http://augrede-jeff.blogspot.com/
Saigneur des porcheries
bad lieutenant
avatar

Nombre de messages : 11514
Date d'inscription : 17/11/2008
Humeur : massacrante

MessageSujet: Re: Le siècle des nuages - Philippe Forest   Lun 27 Sep 2010 - 17:34

@jeffard a écrit:
c'est magnifique. Mais y'a combien de pages de cette teneur ?

mon bon Jeff, il y a beaucoup de pages de cette teneur.
mais aussi des passages pénibles (peu quand même).

tiens, un autre petit extrait

" Ne sachant pas. Et si certains savaient déjà, ni lui ni aucun des autres autour de lui n'était alors dans ce cas - malgré ce que prétendent ceux qui jugent aujourd'hui depuis le confort de leur impensable furut. Et certainement cela ne suffit pas pourtant à les exonérer tous du crime dont ils ont été les contemporains, victimes, témoins et coupables à la fois, et dont ils n'auraient pas dû permettre qu'il advînt. "

_________________
Le procureur:  Comment appelles-tu l'amour ?
Clara: L'amour, monsieur le procureur ?... la bête à deux dos...le théâtre du pauvre...

There's blood on your legs, I love you.
Revenir en haut Aller en bas
jeffard
djobi djoba
avatar

Nombre de messages : 761
Date d'inscription : 17/11/2008
Age : 42

MessageSujet: Re: Le siècle des nuages - Philippe Forest   Lun 27 Sep 2010 - 17:58

Séb c'est pu bien a écrit:
@jeffard a écrit:
c'est magnifique. Mais y'a combien de pages de cette teneur ?

mon bon Jeff, il y a beaucoup de pages de cette teneur.
mais aussi des passages pénibles (peu quand même).

tiens, un autre petit extrait

" Ne sachant pas. Et si certains savaient déjà, ni lui ni aucun des autres autour de lui n'était alors dans ce cas - malgré ce que prétendent ceux qui jugent aujourd'hui depuis le confort de leur impensable furut. Et certainement cela ne suffit pas pourtant à les exonérer tous du crime dont ils ont été les contemporains, victimes, témoins et coupables à la fois, et dont ils n'auraient pas dû permettre qu'il advînt. "

??

ça peut être lourdaud à force, très, trop bien écrit.
Revenir en haut Aller en bas
http://augrede-jeff.blogspot.com/
shoplifter
admin à mi-temps
avatar

Nombre de messages : 8009
Date d'inscription : 16/11/2008
Humeur : ne se prononce pas

MessageSujet: Re: Le siècle des nuages - Philippe Forest   Lun 27 Sep 2010 - 18:36

@jeffard a écrit:
Séb c'est pu bien a écrit:
@jeffard a écrit:
c'est magnifique. Mais y'a combien de pages de cette teneur ?

mon bon Jeff, il y a beaucoup de pages de cette teneur.
mais aussi des passages pénibles (peu quand même).

tiens, un autre petit extrait

" Ne sachant pas. Et si certains savaient déjà, ni lui ni aucun des autres autour de lui n'était alors dans ce cas - malgré ce que prétendent ceux qui jugent aujourd'hui depuis le confort de leur impensable furut. Et certainement cela ne suffit pas pourtant à les exonérer tous du crime dont ils ont été les contemporains, victimes, témoins et coupables à la fois, et dont ils n'auraient pas dû permettre qu'il advînt. "

??

ça peut être lourdaud à force, très, trop bien écrit.

le furut ?
donc ce serait un truc confortable

furut à 810 € chez poufs-et-chauffeuses.com
pas donné quand même
Revenir en haut Aller en bas
http://3rocks.1fr1.net
Saigneur des porcheries
bad lieutenant
avatar

Nombre de messages : 11514
Date d'inscription : 17/11/2008
Humeur : massacrante

MessageSujet: Re: Le siècle des nuages - Philippe Forest   Lun 27 Sep 2010 - 18:41

@jeffard a écrit:
Séb c'est pu bien a écrit:
@jeffard a écrit:
c'est magnifique. Mais y'a combien de pages de cette teneur ?

mon bon Jeff, il y a beaucoup de pages de cette teneur.
mais aussi des passages pénibles (peu quand même).

tiens, un autre petit extrait

" Ne sachant pas. Et si certains savaient déjà, ni lui ni aucun des autres autour de lui n'était alors dans ce cas - malgré ce que prétendent ceux qui jugent aujourd'hui depuis le confort de leur impensable furut. Et certainement cela ne suffit pas pourtant à les exonérer tous du crime dont ils ont été les contemporains, victimes, témoins et coupables à la fois, et dont ils n'auraient pas dû permettre qu'il advînt. "
??
ça peut être lourdaud à force, très, trop bien écrit.

"impensable futur", désolé.

oui ça l'est parfois, un peu lourdaud tellement c'est bien écrit. c'est surtout que ça demande une grande concentration vu la longueur de la plupart des phrases.

autre extrait?
allez!

"Car ils jouent à la guerre mais ne la font pas. Accomplissant tous les gestes du combat aérien mais n'affrontant jamais que des adversaires fantômes, mimant dans le ciel des duels où chacun interprète pour l'autre le rôle de l'ennemi, cherchant à se placer dans le sillage de celui-ci après une série de virages serrés, de tonneaux, de loopings, pour enfin l'aligner dans sa mire et au moment où il devrait faire feu se contentant de dire : "pan!", dans sa tête, comme en vacances les enfants qui dans la forêt jouent aux cow-boys et aux Indiens avec leurs carabines à bouchons. Ou bien: essayant leur adresse sur des cibles qu'ils criblent des balles de leurs mitrailleuses embarquées ou pulvérisent d'une bombe larguée en piqué, semblables en cela aux jeunes gens faisant un carton pour la frime au stand de quelque fête foraine. Et tout est pour de faux dans la guerre qu'ils font - sauf la mort qui parfois vient plus tôt qu'ils ne l'avaient prévu si une manoeuvre maladroite les précipite contre le sil où leur appareil se fracasse et s'embrase. " p 304/305

_________________
Le procureur:  Comment appelles-tu l'amour ?
Clara: L'amour, monsieur le procureur ?... la bête à deux dos...le théâtre du pauvre...

There's blood on your legs, I love you.
Revenir en haut Aller en bas
Saigneur des porcheries
bad lieutenant
avatar

Nombre de messages : 11514
Date d'inscription : 17/11/2008
Humeur : massacrante

MessageSujet: Re: Le siècle des nuages - Philippe Forest   Lun 27 Sep 2010 - 18:42

Shopi! tu ne viens pas pourrir mon beau topic sur le siècle des nuages avec tes conneries! pour une fois qu'on donne dans la culture, tu pourrais faire profil bas non? pffff, petit joueur Razz

_________________
Le procureur:  Comment appelles-tu l'amour ?
Clara: L'amour, monsieur le procureur ?... la bête à deux dos...le théâtre du pauvre...

There's blood on your legs, I love you.
Revenir en haut Aller en bas
jeffard
djobi djoba
avatar

Nombre de messages : 761
Date d'inscription : 17/11/2008
Age : 42

MessageSujet: Re: Le siècle des nuages - Philippe Forest   Lun 27 Sep 2010 - 18:43

mouais.

Autant j'ai adoré ta première citation, autant sur cette dernière, le mec se regarde écrire. Et se tape une branlette en même temps.
Revenir en haut Aller en bas
http://augrede-jeff.blogspot.com/
Saigneur des porcheries
bad lieutenant
avatar

Nombre de messages : 11514
Date d'inscription : 17/11/2008
Humeur : massacrante

MessageSujet: Re: Le siècle des nuages - Philippe Forest   Lun 27 Sep 2010 - 18:44

@jeffard a écrit:
mouais.

Autant j'ai adoré ta première citation, autant sur cette dernière, le mec se regarde écrire. Et se tape une branlette en même temps.

Rolling Eyes tu n'es pas prêt jeune skywalker. il te faut encore attendre quelques années. Very Happy

sérieusement, c'est assez difficile d'isoler un extrait.
qu'il se regarde un peu écrire, je veux bien mais dans le contexte du livre, ça passe vraiment bien.

_________________
Le procureur:  Comment appelles-tu l'amour ?
Clara: L'amour, monsieur le procureur ?... la bête à deux dos...le théâtre du pauvre...

There's blood on your legs, I love you.
Revenir en haut Aller en bas
shoplifter
admin à mi-temps
avatar

Nombre de messages : 8009
Date d'inscription : 16/11/2008
Humeur : ne se prononce pas

MessageSujet: Re: Le siècle des nuages - Philippe Forest   Lun 27 Sep 2010 - 18:45

Séb c'est pu bien a écrit:
@jeffard a écrit:
Séb c'est pu bien a écrit:
@jeffard a écrit:
c'est magnifique. Mais y'a combien de pages de cette teneur ?

mon bon Jeff, il y a beaucoup de pages de cette teneur.
mais aussi des passages pénibles (peu quand même).

tiens, un autre petit extrait

" Ne sachant pas. Et si certains savaient déjà, ni lui ni aucun des autres autour de lui n'était alors dans ce cas - malgré ce que prétendent ceux qui jugent aujourd'hui depuis le confort de leur impensable furut. Et certainement cela ne suffit pas pourtant à les exonérer tous du crime dont ils ont été les contemporains, victimes, témoins et coupables à la fois, et dont ils n'auraient pas dû permettre qu'il advînt. "
??
ça peut être lourdaud à force, très, trop bien écrit.

"impensable futur", désolé.

oui ça l'est parfois, un peu lourdaud tellement c'est bien écrit. c'est surtout que ça demande une grande concentration vu la longueur de la plupart des phrases.

autre extrait?
allez!

"Car ils jouent à la guerre mais ne la font pas. Accomplissant tous les gestes du combat aérien mais n'affrontant jamais que des adversaires fantômes, mimant dans le ciel des duels où chacun interprète pour l'autre le rôle de l'ennemi, cherchant à se placer dans le sillage de celui-ci après une série de virages serrés, de tonneaux, de loopings, pour enfin l'aligner dans sa mire et au moment où il devrait faire feu se contentant de dire : "pan!", dans sa tête, comme en vacances les enfants qui dans la forêt jouent aux cow-boys et aux Indiens avec leurs carabines à bouchons. Ou bien: essayant leur adresse sur des cibles qu'ils criblent des balles de leurs mitrailleuses embarquées ou pulvérisent d'une bombe larguée en piqué, semblables en cela aux jeunes gens faisant un carton pour la frime au stand de quelque fête foraine. Et tout est pour de faux dans la guerre qu'ils font - sauf la mort qui parfois vient plus tôt qu'ils ne l'avaient prévu si une manoeuvre maladroite les précipite contre le sil où leur appareil se fracasse et s'embrase. " p 304/305

tu veux dire dans l'œil ? le cil ?
aie aie aie, un avion dans les mirettes, ça doit faire mal





























désolé seb
Revenir en haut Aller en bas
http://3rocks.1fr1.net
Saigneur des porcheries
bad lieutenant
avatar

Nombre de messages : 11514
Date d'inscription : 17/11/2008
Humeur : massacrante

MessageSujet: Re: Le siècle des nuages - Philippe Forest   Lun 27 Sep 2010 - 18:56

putain!!! "contre le sol"

en fait c'est pour voir si vous lisez vraiment Wink

_________________
Le procureur:  Comment appelles-tu l'amour ?
Clara: L'amour, monsieur le procureur ?... la bête à deux dos...le théâtre du pauvre...

There's blood on your legs, I love you.
Revenir en haut Aller en bas
shoplifter
admin à mi-temps
avatar

Nombre de messages : 8009
Date d'inscription : 16/11/2008
Humeur : ne se prononce pas

MessageSujet: Re: Le siècle des nuages - Philippe Forest   Lun 27 Sep 2010 - 20:04

de toute façon, ça vaut pas don delillo
je viens d'ingurgiter 64 pages et demi de prologue d'Outremonde décrivant un match de base ball de 1951 (personne ne comprend les règles du base ball, c'est bien connu)

prenez-en de la graine
Revenir en haut Aller en bas
http://3rocks.1fr1.net
Saigneur des porcheries
bad lieutenant
avatar

Nombre de messages : 11514
Date d'inscription : 17/11/2008
Humeur : massacrante

MessageSujet: Re: Le siècle des nuages - Philippe Forest   Mer 29 Sep 2010 - 12:26

"Perdu- je l’imagine ainsi- dans des spéculations théologiques à faire perdre leur latin aux conclaves anciens. Car s’il était le Père, j’étais le Fils. Mais qui faisait le Saint-Esprit ? Et je crois bien que j’avais dû laisser s’arranger dans mon esprit d’enfant une fable semblable, considérant que puisque sa place était au ciel, que c’était de là-haut qu’il exerçait son métier parmi les nuages, appartenant à un univers de machines volantes qui n’était pas beaucoup moins fantasmagorique que le paradis dont parlait le catéchisme, il devait bien être pareil à une sorte de divinité distante et douteuse, généralement débonnaire et parfois menaçante, visitant le monde en passant, y manifestant soudainement son inquestionnable autorité en déchaînant la foudre ou bien laissant s’accomplir le miracle incalculable de sa présence aimant parmi nous, mais ne restant jamais assez longtemps sur terre pour que son existence devienne davantage qu’une hypothèse toujours sujette à caution. " page 439

_________________
Le procureur:  Comment appelles-tu l'amour ?
Clara: L'amour, monsieur le procureur ?... la bête à deux dos...le théâtre du pauvre...

There's blood on your legs, I love you.
Revenir en haut Aller en bas
shoplifter
admin à mi-temps
avatar

Nombre de messages : 8009
Date d'inscription : 16/11/2008
Humeur : ne se prononce pas

MessageSujet: Re: Le siècle des nuages - Philippe Forest   Mer 29 Sep 2010 - 12:32

pas mal,
moi j'ai ça


"ça n'a pas pris longtemps pour que jeff renonce aux shorts immenses et à sa casquette à l'envers et recommence à se ressembler."

Outremonde, première partie, chapitre VI

Laughing
Revenir en haut Aller en bas
http://3rocks.1fr1.net
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le siècle des nuages - Philippe Forest   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le siècle des nuages - Philippe Forest
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La musique au 19 ème siècle
» Philippe SCHOELLER (1957-)
» Philippe Manoeuvre sans lunettes !
» La littérature au XVIII° siècle.
» Philippe Jaroussky

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les 3 Rocks : musique et mauvaise foi :: Lire :: Livres-
Sauter vers: