Les 3 Rocks : musique et mauvaise foi

disques • foot • films • séries • images • livres...
 
AccueilCalendrierFAQGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 critiques acerbes, lèche-bottes, rigolotes ou poètico-lyriques

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
shoplifter
admin à mi-temps
avatar

Nombre de messages : 7996
Date d'inscription : 16/11/2008
Humeur : ne se prononce pas

MessageSujet: critiques acerbes, lèche-bottes, rigolotes ou poètico-lyriques   Mer 3 Mar 2010 - 13:01

je vous propose de poster ici des critiques de films qui vous auront marquées

personnellement, mon idole de la spécialité est un garçon qui s'appelle François Forestier (le pauvre travaille notamment au Nouvel Obs)

cette semaine, dans Teleobs, il a notamment pondu ce texte tordant :

Dans la famille nanars affligeants, mais hilarants, je demande « Dreamcatcher, l'attrape-rêves », film conçu par un demeuré, écrit par un abruti, tourné par un escroc, produit par un financier qu'on espère en fuite. Je résume : quatre bons gars se retrouvent dans une grande forêt du Maine, histoire de se faire un week-end de chasse. Ils sont tous télépathes, les chasseurs. Pendant que la neige tombe, ils recueillent un type perdu, tandis que des hélicos mystérieux survolent leur cabane. Puis, quand ils vont pisser, ils s'aperçoivent que leur invité a crotté une créature qui patauge dans les toilettes. La créature de caca est malfaisante : elle s'attaque à nos amis, qui recueillent aussi une bonne femme égarée dans la neige. Celle-ci se précipite aux W-C et défèque une autre créature en bouse. Là, ça devient grave, parce que les militaires, dans les hélicos, se précipitent et on comprend que le monde est en danger : les merdassons risquent de conquérir la planète ! Métaphore politique ? Aventure écolo ? Qui sait ?
Lawrence Kasdan, réalisateur de films estimables comme « Body Heat », « Silverado » ou « Wyatt Earp », a une certaine tendance à fabriquer des navets confondants (« The Accidental Tourist », « French Kiss ») : là, il fait très fort.
François Forestier


ça donne presque envie de voir le film
hélas Dreamcatcher est passé ce lundi à la tv
mais je pense que vous pouvez vous procurer un dvd de ladite bouse
Revenir en haut Aller en bas
http://3rocks.1fr1.net
Gengis
Yes, he can.
avatar

Nombre de messages : 11476
Date d'inscription : 18/11/2008

MessageSujet: Re: critiques acerbes, lèche-bottes, rigolotes ou poètico-lyriques   Mer 3 Mar 2010 - 13:34

Des créatures sortant du caca des hommes c'est peu commun faut reconnaître.
Revenir en haut Aller en bas
Saigneur des porcheries
bad lieutenant
avatar

Nombre de messages : 11325
Date d'inscription : 17/11/2008
Humeur : massacrante

MessageSujet: Re: critiques acerbes, lèche-bottes, rigolotes ou poètico-lyriques   Mer 3 Mar 2010 - 14:03

je crois que c'est une histoire de stephen king, enfin un roman quoi

_________________
Le procureur:  Comment appelles-tu l'amour ?
Clara: L'amour, monsieur le procureur ?... la bête à deux dos...le théâtre du pauvre...

There's blood on your legs, I love you.
Revenir en haut Aller en bas
shoplifter
admin à mi-temps
avatar

Nombre de messages : 7996
Date d'inscription : 16/11/2008
Humeur : ne se prononce pas

MessageSujet: Re: critiques acerbes, lèche-bottes, rigolotes ou poètico-lyriques   Mer 3 Mar 2010 - 14:46

Séb c'est bien a écrit:
je crois que c'est une histoire de stephen king, enfin un roman quoi

c'est ce que je me suis laisser dire également
je ne sais pas si le livre est bon mais le scenario ciné vaut manifestement son pesant de cacahuètes grillées
Revenir en haut Aller en bas
http://3rocks.1fr1.net
jeffard
djobi djoba
avatar

Nombre de messages : 761
Date d'inscription : 17/11/2008
Age : 42

MessageSujet: Re: critiques acerbes, lèche-bottes, rigolotes ou poètico-lyriques   Mer 3 Mar 2010 - 20:17

Ce mec, Forestier, est quand même le spécialiste des compte-rendus désopilants de nanars ciné.
S'il faut n'en lire qu'un :

Revenir en haut Aller en bas
http://augrede-jeff.blogspot.com/
shoplifter
admin à mi-temps
avatar

Nombre de messages : 7996
Date d'inscription : 16/11/2008
Humeur : ne se prononce pas

MessageSujet: Re: critiques acerbes, lèche-bottes, rigolotes ou poètico-lyriques   Mer 3 Mar 2010 - 21:59

jeffard a écrit:
Ce mec, Forestier, est quand même le spécialiste des compte-rendus désopilants de nanars ciné.
S'il faut n'en lire qu'un :


tout à fait thierry jeffard cheers
Revenir en haut Aller en bas
http://3rocks.1fr1.net
shoplifter
admin à mi-temps
avatar

Nombre de messages : 7996
Date d'inscription : 16/11/2008
Humeur : ne se prononce pas

MessageSujet: Re: critiques acerbes, lèche-bottes, rigolotes ou poètico-lyriques   Lun 15 Mar 2010 - 16:38

un petit tacle pour mimi,
trop petit même selon moi, mais c'est déjà ça

http://bibliobs.nouvelobs.com/20100315/18315/quand-drucker-pantheonise-jean-ferrat#
Revenir en haut Aller en bas
http://3rocks.1fr1.net
Gengis
Yes, he can.
avatar

Nombre de messages : 11476
Date d'inscription : 18/11/2008

MessageSujet: Re: critiques acerbes, lèche-bottes, rigolotes ou poètico-lyriques   Lun 15 Mar 2010 - 21:21

Shoplifter a écrit:
un petit tacle pour mimi,

C'est un tacle à la "Valbuena" !
Revenir en haut Aller en bas
shoplifter
admin à mi-temps
avatar

Nombre de messages : 7996
Date d'inscription : 16/11/2008
Humeur : ne se prononce pas

MessageSujet: Re: critiques acerbes, lèche-bottes, rigolotes ou poètico-lyriques   Mar 16 Mar 2010 - 9:59

Gengis a écrit:
Shoplifter a écrit:
un petit tacle pour mimi,

C'est un tacle à la "Valbuena" !

hein ?
Revenir en haut Aller en bas
http://3rocks.1fr1.net
Gengis
Yes, he can.
avatar

Nombre de messages : 11476
Date d'inscription : 18/11/2008

MessageSujet: Re: critiques acerbes, lèche-bottes, rigolotes ou poètico-lyriques   Mar 16 Mar 2010 - 18:10

Shoplifter a écrit:
Gengis a écrit:
Shoplifter a écrit:
un petit tacle pour mimi,

C'est un tacle à la "Valbuena" !

hein ?

C'est un tacle à la "Valbuena" !
Revenir en haut Aller en bas
shoplifter
admin à mi-temps
avatar

Nombre de messages : 7996
Date d'inscription : 16/11/2008
Humeur : ne se prononce pas

MessageSujet: Re: critiques acerbes, lèche-bottes, rigolotes ou poètico-lyriques   Mar 16 Mar 2010 - 18:21

Gengis a écrit:
Shoplifter a écrit:
Gengis a écrit:
Shoplifter a écrit:
un petit tacle pour mimi,

C'est un tacle à la "Valbuena" !

hein ?

C'est un tacle à la "Valbuena" !

ha
Revenir en haut Aller en bas
http://3rocks.1fr1.net
shoplifter
admin à mi-temps
avatar

Nombre de messages : 7996
Date d'inscription : 16/11/2008
Humeur : ne se prononce pas

MessageSujet: Re: critiques acerbes, lèche-bottes, rigolotes ou poètico-lyriques   Ven 1 Oct 2010 - 12:34

lu dans teleobs une critique de mission impossible (2 je crois) ainsi titrée :

on ne visse que deux fois

une histoire avec des personnages tout droit sortis du catalogue black&decker


hi hi hi
Revenir en haut Aller en bas
http://3rocks.1fr1.net
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: critiques acerbes, lèche-bottes, rigolotes ou poètico-lyriques   Mer 6 Oct 2010 - 12:23

Bon, comme pour le blanc si ing, j'ai hésité : le lien doit-il aller dans " en direct de l'Elysée " ? Ou bien dans le topic sur les critiques ?

http://television.telerama.fr/television/carla-la-cuillere-a-sucre-et-le-reel-des-gens,60998.php
Revenir en haut Aller en bas
shoplifter
admin à mi-temps
avatar

Nombre de messages : 7996
Date d'inscription : 16/11/2008
Humeur : ne se prononce pas

MessageSujet: Re: critiques acerbes, lèche-bottes, rigolotes ou poètico-lyriques   Mer 6 Oct 2010 - 14:30

Revenir en haut Aller en bas
http://3rocks.1fr1.net
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: critiques acerbes, lèche-bottes, rigolotes ou poètico-lyriques   Mar 16 Nov 2010 - 9:37

Désolé Shopi, je vais évoquer une critique de livre.
Hier je cherchais des infos secondaires sur un roman de JP Manchette lu récemment, "Le petit bleu de la côte ouest".
J'avais lu auparavant des adaptations BD, un autre roman, "Nada". On est dans le polar désenchanté, urbain, sans énigme à résoudre, sans longues descriptions, avec peu ou pas de notations psychologiques, un récit tendu, à l'écriture sèche dans la société de consommation. Certains critiques évoquent Pérec et "Les Choses".
Donc, je cherchais le nom d'un personnage secondaire, tape google, et tombe sur ça :
"Je n'y arrive pas...[...]
Je regrette d'avoir à parler ainsi, puisque Jean-Patrick Manchette me semble avoir été une personnalité attachante d'après les témoignages que j'ai entendus.
J'ai trouvé que c'était un livre de qualité moyenne. Court. Pas de grande intrigue, tout est entendu dans la 1ère moitié du livre.
Certes, l'histoire prend un tournant surprenant au milieu, après l'attaque à la station service. Et puis ensuite...c'est à peu PRès tout, j'ai ramé jusqu'à une fin...prévisible.

Sûrement ai-je commis l'erreur de m'attendre à un roman policier haletant tout du long. La seconde partie est centrée sur Gerfaut, le personnage principal, confronté à une situation qu'il peut prendre comme une contrainte ou une opportunité... "

De Mme bookona.org
Déjà, elle choisit les auteurs selon leur "personnalité " : ça fait un paquet d'écrivains qu'elle ne lira jamais !
Elle ne touchera jamais "Voyage au bout de la nuit"...par contre, l'autobiographie de Michel Drucker...
Deuxio : elle ne s'attend qu'à un seul type de roman policier; avec enquête, fausses pistes...soit On attendra pour Ellroy, Lehane, Izzo...
"J'ai ramé jusqu'à une fin... prévisible" : euh, comment dire...le récit forme une boucle, les dernières pages reprenant quasiement mot pour mot le début, flash-back nous révélant un personnage ne pouvant qu'accepter sa condition...
Mais alors me direz-vous, pourquoi avoir choisi ce livre si éloigné des attentes de Mme bookona.org ? Salutaire curiosité ? Que nenni ! J'ai gardé le meilleur pour la fin, voilà le début de son commentaire :
"je ne m'attendais pas à ça, ce qui est "petit" est mignon paraît-il,j'aime la couleur "bleu" (le blues aussi)et la "côte Ouest" est belle. Mais tout ça ensemble, je n'y arrive vraiment pas." Very Happy Very Happy Very Happy Razz Razz Razz

Bon. Manchette donne une des explications possibles : le titre fait référence à un morceau de jazz. De plus, le personnage principal se rend sur la "côte ouest" (St georges de Didonne).
Mais c'est la manière de choisir qui m'épate.
Je lui conseillerais donc :
- Val Mcdermid "Quatre garçons dans la nuit" : en référence aux Beatles.
- "le dahlia noir" : parce que le noir, ça me mincit, et les dahlias, c'est chouette.
Et vous, que conseilleriez-vous ?
Revenir en haut Aller en bas
shoplifter
admin à mi-temps
avatar

Nombre de messages : 7996
Date d'inscription : 16/11/2008
Humeur : ne se prononce pas

MessageSujet: Re: critiques acerbes, lèche-bottes, rigolotes ou poètico-lyriques   Mar 16 Nov 2010 - 12:05

pauvre Mme Boukana ! qu'est-ce que tu lui mets alors qu'elle ne t'a rien fait

je lui conseille Outremonde de Don de Lillo
Revenir en haut Aller en bas
http://3rocks.1fr1.net
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: critiques acerbes, lèche-bottes, rigolotes ou poètico-lyriques   Jeu 25 Nov 2010 - 9:14

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: critiques acerbes, lèche-bottes, rigolotes ou poètico-lyriques   Jeu 24 Jan 2013 - 13:54

Revenir en haut Aller en bas
shoplifter
admin à mi-temps
avatar

Nombre de messages : 7996
Date d'inscription : 16/11/2008
Humeur : ne se prononce pas

MessageSujet: Re: critiques acerbes, lèche-bottes, rigolotes ou poètico-lyriques   Jeu 24 Jan 2013 - 22:26

canistrellu a écrit:
http://boucherie-ovalie.org/2012/10/01/invictus-la-critique/

Très bien (la critique, pas le film)

très très bon Razz la critic est longue pourtant mais c'est bidonnant du début à la fin

même si moi j'ai plutôt bien aimé invictus (ok, pour eastwood, c'est un film mineur, mais tout même, ça se laisse voir ... ce que reconnaît l'auteur de la crictic d'ailleurs)
Revenir en haut Aller en bas
http://3rocks.1fr1.net
shoplifter
admin à mi-temps
avatar

Nombre de messages : 7996
Date d'inscription : 16/11/2008
Humeur : ne se prononce pas

MessageSujet: Re: critiques acerbes, lèche-bottes, rigolotes ou poètico-lyriques   Mer 13 Fév 2013 - 19:17

si vous avez raté la série de TF1, doc machin (jamais vu pour ma part) en voici un résumé qui semble fidèle :

http://television.telerama.fr/television/oph-lie-winter-mammaire-courage,92943.php
Revenir en haut Aller en bas
http://3rocks.1fr1.net
shoplifter
admin à mi-temps
avatar

Nombre de messages : 7996
Date d'inscription : 16/11/2008
Humeur : ne se prononce pas

MessageSujet: Re: critiques acerbes, lèche-bottes, rigolotes ou poètico-lyriques   Sam 16 Fév 2013 - 22:21

Revenir en haut Aller en bas
http://3rocks.1fr1.net
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: critiques acerbes, lèche-bottes, rigolotes ou poètico-lyriques   Mar 12 Mar 2013 - 13:22

Revenir en haut Aller en bas
 
critiques acerbes, lèche-bottes, rigolotes ou poètico-lyriques
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Courts-metrages,vidéos débiles ou rigolotes,publicités et autres plaisirs.
» La valeur réelle des critiques en musique classique ?
» Les critiques pas sympas sur 30 Seconds To Mars!!
» soirées lyriques de Sanxay
» Vos derniers CDs écoutés: critiques (Mars 2006)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les 3 Rocks : musique et mauvaise foi :: Voir :: Ciné, télé, etc-
Sauter vers: