Les 3 Rocks : musique et mauvaise foi

disques • foot • films • séries • images • livres...
 
AccueilCalendrierFAQGroupesS'enregistrerConnexion
Compil Summer Tour 2017 ! liens dispo !

Partagez | 
 

 trucs de profs

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Re: trucs de profs   Sam 21 Nov 2009 - 19:44

Lundi, J'inspecte un stagiaire qui montre du Tarkovski à ses élèves. de 5ème.
Revenir en haut Aller en bas
beachboy
in ze pochette
avatar

Nombre de messages : 7312
Date d'inscription : 17/11/2008

MessageSujet: Re: trucs de profs   Sam 21 Nov 2009 - 20:51

canistrellu a écrit:
Lundi, J'inspecte un stagiaire qui montre du Tarkovski à ses élèves. de 5ème.

Un peu d'ambition, que diable !

_________________
http://mavielamentable.hautetfort.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://mavielamentable.hautetfort.com/
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: trucs de profs   Sam 21 Nov 2009 - 20:53

@beachboy a écrit:
canistrellu a écrit:
Lundi, J'inspecte un stagiaire qui montre du Tarkovski à ses élèves. de 5ème.

Un peu d'ambition, que diable !
Peut-être après du Joyce dans le texte...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: trucs de profs   Mer 16 Déc 2009 - 8:39

Pendant les surveillances de concours, j'ai lu le corrigé pondu par mes collègues. De la belle ouvrage, des mots inconnus du simple mortel avec plein de syllabes, à destination d'un public ayant parfois du mal à distinguer complément circonstanciel et C d'objet.
Aussi, j'ai essayé de traduire quelques mots du forum en langage technico-IUFM (pur, dur et tatoué)

administrateur : régulateur d'énoncé scriptural polygéré
membre : énonciateur des desdits énoncés à valeur performative, avec force valeur phatique, quand même.
Rang : postulat propositionnel et définitoire caractérisant l'actant.
pseudo : caractéristiques scripturales de l'énonciateur marquées par une forte implication subjective.
Avatar : Caractéristiques idéovisuelles et/ou iconiques de l'énonciateur, saisies immédiatement dans l'intersubjectivité de l'énoncé scriptural polygéré.
Revenir en haut Aller en bas
Rorschach
sourcilman ^^
avatar

Nombre de messages : 6480
Date d'inscription : 10/02/2009
Age : 36

MessageSujet: Re: trucs de profs   Mer 16 Déc 2009 - 10:09

canistrellu a écrit:
Avatar : Caractéristiques idéovisuelles et/ou iconiques de l'énonciateur, saisies immédiatement dans l'intersubjectivité de l'énoncé scriptural polygéré.

Avatar, ca m aurait inspiré "film de james Cameron qui sort aujourd'hui"
Revenir en haut Aller en bas
shoplifter
admin à mi-temps
avatar

Nombre de messages : 7978
Date d'inscription : 16/11/2008
Humeur : ne se prononce pas

MessageSujet: Re: trucs de profs   Mer 16 Déc 2009 - 10:34

canistrellu a écrit:
Pendant les surveillances de concours, j'ai lu le corrigé pondu par mes collègues. De la belle ouvrage, des mots inconnus du simple mortel avec plein de syllabes, à destination d'un public ayant parfois du mal à distinguer complément circonstanciel et C d'objet.
Aussi, j'ai essayé de traduire quelques mots du forum en langage technico-IUFM (pur, dur et tatoué)

administrateur : régulateur d'énoncé scriptural polygéré
membre : énonciateur des desdits énoncés à valeur performative, avec force valeur phatique, quand même.
Rang : postulat propositionnel et définitoire caractérisant l'actant.
pseudo : caractéristiques scripturales de l'énonciateur marquées par une forte implication subjective.
Avatar : Caractéristiques idéovisuelles et/ou iconiques de l'énonciateur, saisies immédiatement dans l'intersubjectivité de l'énoncé scriptural polygéré.

trop bon Razz
Revenir en haut Aller en bas
http://3rocks.1fr1.net
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: trucs de profs   Jeu 17 Déc 2009 - 10:18

@Shoplifter a écrit:
canistrellu a écrit:
Pendant les surveillances de concours, j'ai lu le corrigé pondu par mes collègues. De la belle ouvrage, des mots inconnus du simple mortel avec plein de syllabes, à destination d'un public ayant parfois du mal à distinguer complément circonstanciel et C d'objet.
Aussi, j'ai essayé de traduire quelques mots du forum en langage technico-IUFM (pur, dur et tatoué)

administrateur : régulateur d'énoncé scriptural polygéré
membre : énonciateur des desdits énoncés à valeur performative, avec force valeur phatique, quand même.
Rang : postulat propositionnel et définitoire caractérisant l'actant.
pseudo : caractéristiques scripturales de l'énonciateur marquées par une forte implication subjective.
Avatar : Caractéristiques idéovisuelles et/ou iconiques de l'énonciateur, saisies immédiatement dans l'intersubjectivité de l'énoncé scriptural polygéré.

trop bon Razz
Merci !
Revenir en haut Aller en bas
shoplifter
admin à mi-temps
avatar

Nombre de messages : 7978
Date d'inscription : 16/11/2008
Humeur : ne se prononce pas

MessageSujet: Re: trucs de profs   Jeu 17 Déc 2009 - 11:53

canistrellu a écrit:
@Shoplifter a écrit:
canistrellu a écrit:
Pendant les surveillances de concours, j'ai lu le corrigé pondu par mes collègues. De la belle ouvrage, des mots inconnus du simple mortel avec plein de syllabes, à destination d'un public ayant parfois du mal à distinguer complément circonstanciel et C d'objet.
Aussi, j'ai essayé de traduire quelques mots du forum en langage technico-IUFM (pur, dur et tatoué)

administrateur : régulateur d'énoncé scriptural polygéré
membre : énonciateur des desdits énoncés à valeur performative, avec force valeur phatique, quand même.
Rang : postulat propositionnel et définitoire caractérisant l'actant.
pseudo : caractéristiques scripturales de l'énonciateur marquées par une forte implication subjective.
Avatar : Caractéristiques idéovisuelles et/ou iconiques de l'énonciateur, saisies immédiatement dans l'intersubjectivité de l'énoncé scriptural polygéré.

trop bon Razz
Merci !

merci ????
tu veux dire : énoncé verbal caractérisant la reconnaissance intrinsèque de la valeur performative de l'intervention du régulateur scriptural polymorphe
Revenir en haut Aller en bas
http://3rocks.1fr1.net
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: trucs de profs   Jeu 17 Déc 2009 - 13:03

@Shoplifter a écrit:
canistrellu a écrit:
@Shoplifter a écrit:
canistrellu a écrit:
Pendant les surveillances de concours, j'ai lu le corrigé pondu par mes collègues. De la belle ouvrage, des mots inconnus du simple mortel avec plein de syllabes, à destination d'un public ayant parfois du mal à distinguer complément circonstanciel et C d'objet.
Aussi, j'ai essayé de traduire quelques mots du forum en langage technico-IUFM (pur, dur et tatoué)

administrateur : régulateur d'énoncé scriptural polygéré
membre : énonciateur des desdits énoncés à valeur performative, avec force valeur phatique, quand même.
Rang : postulat propositionnel et définitoire caractérisant l'actant.
pseudo : caractéristiques scripturales de l'énonciateur marquées par une forte implication subjective.
Avatar : Caractéristiques idéovisuelles et/ou iconiques de l'énonciateur, saisies immédiatement dans l'intersubjectivité de l'énoncé scriptural polygéré.

trop bon Razz
Merci !

merci ????
tu veux dire : énoncé verbal caractérisant la reconnaissance intrinsèque de la valeur performative de l'intervention du régulateur scriptural polymorphe

Razz Razz Razz
appréciation métalangagière iconique itérative, caractéristique d'une subjectivité autogérée dans le solipsisme originel du forumneur.
Revenir en haut Aller en bas
shoplifter
admin à mi-temps
avatar

Nombre de messages : 7978
Date d'inscription : 16/11/2008
Humeur : ne se prononce pas

MessageSujet: Re: trucs de profs   Jeu 17 Déc 2009 - 14:12

canistrellu a écrit:
@Shoplifter a écrit:
canistrellu a écrit:
@Shoplifter a écrit:
canistrellu a écrit:
Pendant les surveillances de concours, j'ai lu le corrigé pondu par mes collègues. De la belle ouvrage, des mots inconnus du simple mortel avec plein de syllabes, à destination d'un public ayant parfois du mal à distinguer complément circonstanciel et C d'objet.
Aussi, j'ai essayé de traduire quelques mots du forum en langage technico-IUFM (pur, dur et tatoué)

administrateur : régulateur d'énoncé scriptural polygéré
membre : énonciateur des desdits énoncés à valeur performative, avec force valeur phatique, quand même.
Rang : postulat propositionnel et définitoire caractérisant l'actant.
pseudo : caractéristiques scripturales de l'énonciateur marquées par une forte implication subjective.
Avatar : Caractéristiques idéovisuelles et/ou iconiques de l'énonciateur, saisies immédiatement dans l'intersubjectivité de l'énoncé scriptural polygéré.

trop bon Razz
Merci !

merci ????
tu veux dire : énoncé verbal caractérisant la reconnaissance intrinsèque de la valeur performative de l'intervention du régulateur scriptural polymorphe

Razz Razz Razz
appréciation métalangagière iconique itérative, caractéristique d'une subjectivité autogérée dans le solipsisme originel du forumneur.

hu hu hu hu
vous prendrez bien quelques langues de chat avec votre thé, cher ami
Revenir en haut Aller en bas
http://3rocks.1fr1.net
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: trucs de profs   Jeu 17 Déc 2009 - 14:27

@Shoplifter a écrit:
canistrellu a écrit:
@Shoplifter a écrit:
canistrellu a écrit:
@Shoplifter a écrit:
canistrellu a écrit:
Pendant les surveillances de concours, j'ai lu le corrigé pondu par mes collègues. De la belle ouvrage, des mots inconnus du simple mortel avec plein de syllabes, à destination d'un public ayant parfois du mal à distinguer complément circonstanciel et C d'objet.
Aussi, j'ai essayé de traduire quelques mots du forum en langage technico-IUFM (pur, dur et tatoué)

administrateur : régulateur d'énoncé scriptural polygéré
membre : énonciateur des desdits énoncés à valeur performative, avec force valeur phatique, quand même.
Rang : postulat propositionnel et définitoire caractérisant l'actant.
pseudo : caractéristiques scripturales de l'énonciateur marquées par une forte implication subjective.
Avatar : Caractéristiques idéovisuelles et/ou iconiques de l'énonciateur, saisies immédiatement dans l'intersubjectivité de l'énoncé scriptural polygéré.

trop bon Razz
Merci !

merci ????
tu veux dire : énoncé verbal caractérisant la reconnaissance intrinsèque de la valeur performative de l'intervention du régulateur scriptural polymorphe

Razz Razz Razz
appréciation métalangagière iconique itérative, caractéristique d'une subjectivité autogérée dans le solipsisme originel du forumneur.

hu hu hu hu
vous prendrez bien quelques langues de chat avec votre thé, cher ami
On pourrait faire tous les verbiages. Pourquoi en langage foot :"Je crois que bon, techniquement comme tactiquement, il faut prendre les posts les uns après les autres."
Revenir en haut Aller en bas
shoplifter
admin à mi-temps
avatar

Nombre de messages : 7978
Date d'inscription : 16/11/2008
Humeur : ne se prononce pas

MessageSujet: Re: trucs de profs   Jeu 17 Déc 2009 - 14:58

canistrellu a écrit:
@Shoplifter a écrit:
canistrellu a écrit:
@Shoplifter a écrit:
canistrellu a écrit:
@Shoplifter a écrit:
canistrellu a écrit:
Pendant les surveillances de concours, j'ai lu le corrigé pondu par mes collègues. De la belle ouvrage, des mots inconnus du simple mortel avec plein de syllabes, à destination d'un public ayant parfois du mal à distinguer complément circonstanciel et C d'objet.
Aussi, j'ai essayé de traduire quelques mots du forum en langage technico-IUFM (pur, dur et tatoué)

administrateur : régulateur d'énoncé scriptural polygéré
membre : énonciateur des desdits énoncés à valeur performative, avec force valeur phatique, quand même.
Rang : postulat propositionnel et définitoire caractérisant l'actant.
pseudo : caractéristiques scripturales de l'énonciateur marquées par une forte implication subjective.
Avatar : Caractéristiques idéovisuelles et/ou iconiques de l'énonciateur, saisies immédiatement dans l'intersubjectivité de l'énoncé scriptural polygéré.

trop bon Razz
Merci !

merci ????
tu veux dire : énoncé verbal caractérisant la reconnaissance intrinsèque de la valeur performative de l'intervention du régulateur scriptural polymorphe

Razz Razz Razz
appréciation métalangagière iconique itérative, caractéristique d'une subjectivité autogérée dans le solipsisme originel du forumneur.

hu hu hu hu
vous prendrez bien quelques langues de chat avec votre thé, cher ami
On pourrait faire tous les verbiages. Pourquoi en langage foot :"Je crois que bon, techniquement comme tactiquement, il faut prendre les posts les uns après les autres."

as-tu remarqué comme certains manquent de lucidité dans le dernier geste ?
Revenir en haut Aller en bas
http://3rocks.1fr1.net
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: trucs de profs   Jeu 17 Déc 2009 - 15:09

@Shoplifter a écrit:
canistrellu a écrit:
@Shoplifter a écrit:
canistrellu a écrit:
@Shoplifter a écrit:
canistrellu a écrit:
@Shoplifter a écrit:
canistrellu a écrit:
Pendant les surveillances de concours, j'ai lu le corrigé pondu par mes collègues. De la belle ouvrage, des mots inconnus du simple mortel avec plein de syllabes, à destination d'un public ayant parfois du mal à distinguer complément circonstanciel et C d'objet.
Aussi, j'ai essayé de traduire quelques mots du forum en langage technico-IUFM (pur, dur et tatoué)

administrateur : régulateur d'énoncé scriptural polygéré
membre : énonciateur des desdits énoncés à valeur performative, avec force valeur phatique, quand même.
Rang : postulat propositionnel et définitoire caractérisant l'actant.
pseudo : caractéristiques scripturales de l'énonciateur marquées par une forte implication subjective.
Avatar : Caractéristiques idéovisuelles et/ou iconiques de l'énonciateur, saisies immédiatement dans l'intersubjectivité de l'énoncé scriptural polygéré.

trop bon Razz
Merci !

merci ????
tu veux dire : énoncé verbal caractérisant la reconnaissance intrinsèque de la valeur performative de l'intervention du régulateur scriptural polymorphe

Razz Razz Razz
appréciation métalangagière iconique itérative, caractéristique d'une subjectivité autogérée dans le solipsisme originel du forumneur.

hu hu hu hu
vous prendrez bien quelques langues de chat avec votre thé, cher ami
On pourrait faire tous les verbiages. Pourquoi en langage foot :"Je crois que bon, techniquement comme tactiquement, il faut prendre les posts les uns après les autres."

as-tu remarqué comme certains manquent de lucidité dans le dernier geste ?
Alors que certains ne passeront pas leurs vacances ensemble, d'autres ne font pas le voyage pour rien.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: trucs de profs   Lun 6 Sep 2010 - 23:46

échange de propos entre mes collègues de français (je préfère préciser) ce soir, vers 23h30 :

"Les dérivés parasynthétiques me posent certains problèmes : le morphème de l'infinitif, les affixes flexionnels ne sont pas à proprement parler des suffixes"
réponse :"L'article de Iacobini rappelle très bien les origines latines de la parasynthèse
dans le domaine de la formation des mots, mais n'en indique pas l'une des
principales causes de productivité grammaticale, à savoir ce qui entoure le
phénomène (bien connu en italien et en portugais) de déflexivation."

Je rappelle qu'est exigé, pour le concours de professeur des écoles, un bon niveau de 3ème en grammaire, pour répondre à des questions sur les participes passés, la formation des mots, les pronoms, les subordonnées...
Revenir en haut Aller en bas
shoplifter
admin à mi-temps
avatar

Nombre de messages : 7978
Date d'inscription : 16/11/2008
Humeur : ne se prononce pas

MessageSujet: Re: trucs de profs   Mar 7 Sep 2010 - 10:44

canistrellu a écrit:
échange de propos entre mes collègues de français (je préfère préciser) ce soir, vers 23h30 :

"Les dérivés parasynthétiques me posent certains problèmes : le morphème de l'infinitif, les affixes flexionnels ne sont pas à proprement parler des suffixes"
réponse :"L'article de Iacobini rappelle très bien les origines latines de la parasynthèse
dans le domaine de la formation des mots, mais n'en indique pas l'une des
principales causes de productivité grammaticale, à savoir ce qui entoure le
phénomène (bien connu en italien et en portugais) de déflexivation."

Je rappelle qu'est exigé, pour le concours de professeur des écoles, un bon niveau de 3ème en grammaire, pour répondre à des questions sur les participes passés, la formation des mots, les pronoms, les subordonnées...

cool, vous étiez bien bourrés quoi
Revenir en haut Aller en bas
http://3rocks.1fr1.net
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: trucs de profs   Mar 7 Sep 2010 - 19:23

@Shoplifter a écrit:
canistrellu a écrit:
échange de propos entre mes collègues de français (je préfère préciser) ce soir, vers 23h30 :

"Les dérivés parasynthétiques me posent certains problèmes : le morphème de l'infinitif, les affixes flexionnels ne sont pas à proprement parler des suffixes"
réponse :"L'article de Iacobini rappelle très bien les origines latines de la parasynthèse
dans le domaine de la formation des mots, mais n'en indique pas l'une des
principales causes de productivité grammaticale, à savoir ce qui entoure le
phénomène (bien connu en italien et en portugais) de déflexivation."

Je rappelle qu'est exigé, pour le concours de professeur des écoles, un bon niveau de 3ème en grammaire, pour répondre à des questions sur les participes passés, la formation des mots, les pronoms, les subordonnées...

cool, vous étiez bien bourrés quoi
N'insulte pas mes collègues sinon je te déflexive.
Revenir en haut Aller en bas
Tony's Theme
air guitariste
avatar

Nombre de messages : 9023
Date d'inscription : 08/04/2009
Age : 42
Humeur : Monochrome

MessageSujet: Re: trucs de profs   Mar 7 Sep 2010 - 20:11

canistrellu a écrit:
@Shoplifter a écrit:
canistrellu a écrit:
échange de propos entre mes collègues de français (je préfère préciser) ce soir, vers 23h30 :

"Les dérivés parasynthétiques me posent certains problèmes : le morphème de l'infinitif, les affixes flexionnels ne sont pas à proprement parler des suffixes"
réponse :"L'article de Iacobini rappelle très bien les origines latines de la parasynthèse
dans le domaine de la formation des mots, mais n'en indique pas l'une des
principales causes de productivité grammaticale, à savoir ce qui entoure le
phénomène (bien connu en italien et en portugais) de déflexivation."

Je rappelle qu'est exigé, pour le concours de professeur des écoles, un bon niveau de 3ème en grammaire, pour répondre à des questions sur les participes passés, la formation des mots, les pronoms, les subordonnées...

cool, vous étiez bien bourrés quoi
N'insulte pas mes collègues sinon je te stupefixe.
geek

_________________
« Un grand pouvoir implique de grandes responsabilités. »
Benjamin Parker
Revenir en haut Aller en bas
http://www.tonyclifton.net/
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: trucs de profs   Mer 17 Nov 2010 - 9:30



Vous connaissez ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: trucs de profs   Lun 6 Déc 2010 - 13:26



Martin Vidberg, instituteur remplaçant en Franche Comté, auteur BD durant ses loisirs, chroniqueur de "lactu en patates" sur lemonde.fr, évoque l'année 2004-2005 : l'attente angoissée d'un remplacement, puis sa désignation comme "volontaire" pour un poste dont personne ne veut, une école spécialisée avec des gamins très durs. Sans aide (pan sur l'inspection académique et les conseillers pédagoqiques), il représente son année, galères (souvent), bons moments (rares).
Des pages parfois drôles, instructives. C'est très très bien. Un regard réaliste, sans complaisance.
Pas encore lu celui-ci



ses blogs



http://www.martinvidberg.com/blog/

http://vidberg.blog.lemonde.fr/
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: trucs de profs   Jeu 16 Déc 2010 - 20:36

non, je ne l'ai pas pécho sur le blog de Jeff :" Madame, je mange jamais de viande, que des steaks hâchés".
Revenir en haut Aller en bas
Saigneur des porcheries
bad lieutenant
avatar

Nombre de messages : 11238
Date d'inscription : 17/11/2008
Humeur : massacrante

MessageSujet: Re: trucs de profs   Lun 17 Jan 2011 - 18:10

avec mes gamins on va faire ça en théâtre demain.
tiré du bouquin





DIALOGUES CORNEBIQUIEN
CHAPITRE 1
Cornebique est en train de travailler. Cornebiquette s’avance vers lui, hésitante :
- Salut Cornebique, je te dérange ?
Il échappe tous ses outils, se heurte la tête à la ridelle, boum :
- Non, pas du tout…Je…réparais juste la charrette de la roue, je veux dire la roue de la charrette.
- J’ai besoin de te parler. C’est pour quelque chose d’important.
- D’important ?
- Oui. Si tu veux, je te le dirai demain matin au lavoir vers neuf heures. Il n’y aura personne là-bas. Nous serons tranquilles. Les lavandières viennent plus tard.
- D’accord, j’y serai.
- A demain, Cornebique.
- A demain, Cornebiquette.
Ce soir là, Cornebique ne trouve pas le sommeil. Il est comme ivre. Les mots de Cornebiquette dansent et dansent toute la nuit dans la tête de Cornebique.
Le lendemain sur le sentier qui mène au lavoir, son cœur cogne fort. Il imagine ce qui va arriver dans quelques instants. Voilà comment il voit ça Cornebique :
- Merci d’être venu Cornebique…J’avais peur que tu ne viennes pas.
Qu’il ne vienne pas ! Elle en a de bonnes, Cornebiquette ! Il serait venu sur les mains, oui, à cloche-pied, à reculons, en sautant sur le derrière. Elle se décide à parler :
- Voilà, Cornebique. Je…je suis amoureuse…
- Ah…et…de qui ?
- De toi, bien sûr…ne fais pas l’imbécile…tu le sais bien…
- Oui…non…je…
- Depuis le premier jour où je t’ai vu…il y a deux ans…quand je suis arrivée chez vous…le coup de foudre…Mais toi tu ne m’aimes pas bien sûr.
- Oh que si, Cornebiquette ! Oh que si ! Moi aussi je t’aime…je t’aime tellement que…y’a pas de mots pour le dire…en tout cas, je les connais pas...je…
Voilà comment il voit les choses, Cornebique, en descendant le chemin.
Et voici maintenant comment elles se passent en vrai :
- Voilà, Cornebique, je t’ai demandé de venir parce que …Il faut que je te dise que je…que je…que je suis amoureuse, voilà !
- Ah…et…de qui ?
- De Bique-en-Borne..ne fais pas l’imbécile…tu le sais bien…
- Ah……………… Non, je savais pas…Et tu l’aimes depuis longtemps ?
- Depuis le tout premier jour, il y a deux ans quand je suis arrivée chez vous…le coup de foudre…
- Ah…
- Je n’ose pas lui dire. J’ai l’impression qu’il ne s’intéresse pas à moi. Il ne me trouve pas jolie sans doute.
- Oh que non ! ne dis pas ça…au contraire, tu es très jolie, je te jure, Cornebiquette…tu es la plus…tu es vraiment si…tu sais je…
Cornebique bafouille, les mots lui manquent et pendant que ses mots lui manquent, sa chance passe.
Cornebiquette pleure un peu, elle renifle :
- Alors je m’étais dit, comme tu es son meilleur ami…

CHAPITRE 3
- Monsieur…salue très aimablement la première griffue. Une longue cicatrice lui barre le front.
- Messieurs, euh…mesdames, répond Cornebique.
- En promenade ?
- C’est ça, en promenade.
La deuxième reste à distance.. La première commence à tourner autour de Cornebique.
- Vous n’auriez pas vu un grand bouc qui marcherait tout seul vers l’est, par hasard ? questionne perfidement la première.
- Je vois pas.
- C’est dommage. Hein, Flesh, que c’est dommage ? Ça ne dit rien monsieur…
Elles sourient. Un long silence s’installe. Cornebique n’en peut plus du silence.
- Et…il y aurait quoi dans ce baluchon ?
- Oh rien, minaude la première, un petit ami à nous… Qu’on aurait perdu et qu’on aimerait retrouver…Flesh et moi on adore les enfants, hein Flesh ?
- Oui, Pearl. On les adore.
- Je vois…Désolé. Ça ne me dit rien.
Cette fois, c’est Flesh qui prend le relais. Elle s’approche et grince :
- Et une cigogne qui s’appelle Margie, ça vous dit davantage ?
- Non, pas davantage.
- Vraiment ? Avec des plumes comme ça ? Des blanches et des noires ?
- Et un bec comme ça ! ajoute Pearl en tirant de sa poche le long bec rouge de la pauvre Margie.
Alors là, c’est trop drôle. Les deux griffues se gondolent de rire. Cornebique en a mal au cœur. La pauvre cigogne a vendu la mèche.
- Au fait, qu’est-ce que vous avez là, sous votre chemise ? interroge Flesh.
Cornebique sent que la panique n’est plus très loin.
- Vous êtes nerveux ? Je vous demandais seulement ce que vous cachiez sous votre chemise…
- Je cache rien du tout. C’est mon ventre. J’ai trop mangé ces derniers jours.
- On peut voir ?
- Oui, on aimerait beaucoup voir, ajoute Pearl, en prenant un effrayant petit air boudeur.
Cornebique respire un bon coup et dit :
- Non. On peut pas voir.
- Oh, c’est embêtant, couine Flesh. Hein que c’est embêtant, Pearl ?
- Très embêtant. Et grand-Mère ne sera pas contente…
- Et si on veut voir quand même ? reprend Flesh.
- On peut pas voir, s’entête Cornebique et il envoie à la première un coup d’épaule monumental qui la catapulte sur la deuxième. Cornebique pique alors son démarrage. Foudroyant !
- Salut les filles !
Ecoeurées, les griffues renoncent au bout d’une centaine de mètres.
- On se retrouvera ! hurle Flesh, le visage tordu par la haine.
- Ne n’oublie jamais ! s’époumone Pearl. Où que tu sois !
Une fois les griffues semées pour de bon, Cornebique s’arrête, pose ses grosses mains sur le balluchon, le caresse :
- Ça va, mon p’tit père ? Pas trop secoué ?

_________________
Le procureur:  Comment appelles-tu l'amour ?
Clara: L'amour, monsieur le procureur ?... la bête à deux dos...le théâtre du pauvre...

There's blood on your legs, I love you.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: trucs de profs   Lun 17 Jan 2011 - 20:47

Séb c'est pu bien a écrit:
avec mes gamins on va faire ça en théâtre demain.
tiré du bouquin





DIALOGUES CORNEBIQUIEN
CHAPITRE 1
Cornebique est en train de travailler. Cornebiquette s’avance vers lui, hésitante :
- Salut Cornebique, je te dérange ?
Il échappe tous ses outils, se heurte la tête à la ridelle, boum :
- Non, pas du tout…Je…réparais juste la charrette de la roue, je veux dire la roue de la charrette.
- J’ai besoin de te parler. C’est pour quelque chose d’important.
- D’important ?
- Oui. Si tu veux, je te le dirai demain matin au lavoir vers neuf heures. Il n’y aura personne là-bas. Nous serons tranquilles. Les lavandières viennent plus tard.
- D’accord, j’y serai.
- A demain, Cornebique.
- A demain, Cornebiquette.
Ce soir là, Cornebique ne trouve pas le sommeil. Il est comme ivre. Les mots de Cornebiquette dansent et dansent toute la nuit dans la tête de Cornebique.
Le lendemain sur le sentier qui mène au lavoir, son cœur cogne fort. Il imagine ce qui va arriver dans quelques instants. Voilà comment il voit ça Cornebique :
- Merci d’être venu Cornebique…J’avais peur que tu ne viennes pas.
Qu’il ne vienne pas ! Elle en a de bonnes, Cornebiquette ! Il serait venu sur les mains, oui, à cloche-pied, à reculons, en sautant sur le derrière. Elle se décide à parler :
- Voilà, Cornebique. Je…je suis amoureuse…
- Ah…et…de qui ?
- De toi, bien sûr…ne fais pas l’imbécile…tu le sais bien…
- Oui…non…je…
- Depuis le premier jour où je t’ai vu…il y a deux ans…quand je suis arrivée chez vous…le coup de foudre…Mais toi tu ne m’aimes pas bien sûr.
- Oh que si, Cornebiquette ! Oh que si ! Moi aussi je t’aime…je t’aime tellement que…y’a pas de mots pour le dire…en tout cas, je les connais pas...je…
Voilà comment il voit les choses, Cornebique, en descendant le chemin.
Et voici maintenant comment elles se passent en vrai :
- Voilà, Cornebique, je t’ai demandé de venir parce que …Il faut que je te dise que je…que je…que je suis amoureuse, voilà !
- Ah…et…de qui ?
- De Bique-en-Borne..ne fais pas l’imbécile…tu le sais bien…
- Ah……………… Non, je savais pas…Et tu l’aimes depuis longtemps ?
- Depuis le tout premier jour, il y a deux ans quand je suis arrivée chez vous…le coup de foudre…
- Ah…
- Je n’ose pas lui dire. J’ai l’impression qu’il ne s’intéresse pas à moi. Il ne me trouve pas jolie sans doute.
- Oh que non ! ne dis pas ça…au contraire, tu es très jolie, je te jure, Cornebiquette…tu es la plus…tu es vraiment si…tu sais je…
Cornebique bafouille, les mots lui manquent et pendant que ses mots lui manquent, sa chance passe.
Cornebiquette pleure un peu, elle renifle :
- Alors je m’étais dit, comme tu es son meilleur ami…

CHAPITRE 3
- Monsieur…salue très aimablement la première griffue. Une longue cicatrice lui barre le front.
- Messieurs, euh…mesdames, répond Cornebique.
- En promenade ?
- C’est ça, en promenade.
La deuxième reste à distance.. La première commence à tourner autour de Cornebique.
- Vous n’auriez pas vu un grand bouc qui marcherait tout seul vers l’est, par hasard ? questionne perfidement la première.
- Je vois pas.
- C’est dommage. Hein, Flesh, que c’est dommage ? Ça ne dit rien monsieur…
Elles sourient. Un long silence s’installe. Cornebique n’en peut plus du silence.
- Et…il y aurait quoi dans ce baluchon ?
- Oh rien, minaude la première, un petit ami à nous… Qu’on aurait perdu et qu’on aimerait retrouver…Flesh et moi on adore les enfants, hein Flesh ?
- Oui, Pearl. On les adore.
- Je vois…Désolé. Ça ne me dit rien.
Cette fois, c’est Flesh qui prend le relais. Elle s’approche et grince :
- Et une cigogne qui s’appelle Margie, ça vous dit davantage ?
- Non, pas davantage.
- Vraiment ? Avec des plumes comme ça ? Des blanches et des noires ?
- Et un bec comme ça ! ajoute Pearl en tirant de sa poche le long bec rouge de la pauvre Margie.
Alors là, c’est trop drôle. Les deux griffues se gondolent de rire. Cornebique en a mal au cœur. La pauvre cigogne a vendu la mèche.
- Au fait, qu’est-ce que vous avez là, sous votre chemise ? interroge Flesh.
Cornebique sent que la panique n’est plus très loin.
- Vous êtes nerveux ? Je vous demandais seulement ce que vous cachiez sous votre chemise…
- Je cache rien du tout. C’est mon ventre. J’ai trop mangé ces derniers jours.
- On peut voir ?
- Oui, on aimerait beaucoup voir, ajoute Pearl, en prenant un effrayant petit air boudeur.
Cornebique respire un bon coup et dit :
- Non. On peut pas voir.
- Oh, c’est embêtant, couine Flesh. Hein que c’est embêtant, Pearl ?
- Très embêtant. Et grand-Mère ne sera pas contente…
- Et si on veut voir quand même ? reprend Flesh.
- On peut pas voir, s’entête Cornebique et il envoie à la première un coup d’épaule monumental qui la catapulte sur la deuxième. Cornebique pique alors son démarrage. Foudroyant !
- Salut les filles !
Ecoeurées, les griffues renoncent au bout d’une centaine de mètres.
- On se retrouvera ! hurle Flesh, le visage tordu par la haine.
- Ne n’oublie jamais ! s’époumone Pearl. Où que tu sois !
Une fois les griffues semées pour de bon, Cornebique s’arrête, pose ses grosses mains sur le balluchon, le caresse :
- Ça va, mon p’tit père ? Pas trop secoué ?

CA A L'AIR BIEN
Revenir en haut Aller en bas
Gengis
Yes, he can.
avatar

Nombre de messages : 11272
Date d'inscription : 18/11/2008

MessageSujet: Re: trucs de profs   Mer 19 Jan 2011 - 8:56



Livre sympa à adapter en pièce de théâtre, plutôt cycle III, histoire d'un papa et d'une maman qui tentent de se réconcilier.
Revenir en haut Aller en bas
Saigneur des porcheries
bad lieutenant
avatar

Nombre de messages : 11238
Date d'inscription : 17/11/2008
Humeur : massacrante

MessageSujet: Re: trucs de profs   Mer 19 Jan 2011 - 10:24

@Gengis a écrit:


Livre sympa à adapter en pièce de théâtre, plutôt cycle III, histoire d'un papa et d'une maman qui tentent de se réconcilier.

mouais, si tu as des gosses de divorcés, ça craint un peu. même si ça finit sûrement bien.
l'extrait que j'ai mis de Cornebique, on le fait aussi en théâtre, les gosses s'éclatent (pour l'instant, ils lisent mais en par coeur ça pourrait être sympa)

_________________
Le procureur:  Comment appelles-tu l'amour ?
Clara: L'amour, monsieur le procureur ?... la bête à deux dos...le théâtre du pauvre...

There's blood on your legs, I love you.
Revenir en haut Aller en bas
Gengis
Yes, he can.
avatar

Nombre de messages : 11272
Date d'inscription : 18/11/2008

MessageSujet: Re: trucs de profs   Mer 19 Jan 2011 - 16:55

Séb c'est pu bien a écrit:
@Gengis a écrit:


Livre sympa à adapter en pièce de théâtre, plutôt cycle III, histoire d'un papa et d'une maman qui tentent de se réconcilier.

mouais, si tu as des gosses de divorcés, ça craint un peu.
Justement, certains auteurs de littérature enfantine maîtrisent l'art d'aborder des sujets graves et sérieux tout en restant à la portée du jeune public : la shoah, le racisme, la pédophilie (G. de Pennart), ...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: trucs de profs   Dim 30 Jan 2011 - 9:15

http://classes.blogs.liberation.fr/soule/2011/01/prof-stagiaire-cherche-remplacant.html
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: trucs de profs   

Revenir en haut Aller en bas
 
trucs de profs
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 5Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
 Sujets similaires
-
» trucs de profs
» Les Trucs You Tube délirants (+ autres liens à la con) (2)
» Trucs croustillants sur les musiciens
» Parpaing + The Cave Canem + Les Profs de Skids, à Marseille le 3 novembre
» Trucs pour réchauffer la voix

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les 3 Rocks : musique et mauvaise foi :: Lire :: Livres-
Sauter vers: