Les 3 Rocks : musique et mauvaise foi

disques • foot • films • séries • images • livres...
 
AccueilCalendrierFAQGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 nos amis rockeurs dans le texte

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
shoplifter
admin à mi-temps
avatar

Nombre de messages : 7978
Date d'inscription : 16/11/2008
Humeur : ne se prononce pas

MessageSujet: nos amis rockeurs dans le texte   Lun 27 Avr 2009 - 23:15

texte piqué sur le site art-rock


Savoir décrypter le langage des rock-critics et fans de rock, c'est bien... mais savoir décrypter celui des groupes rock, c'est encore mieux. C'est pourquoi je vous propose une petite traduction des quelques phrases les plus souvent employées par les groupes et les artistes dans le monde merveilleux du rock'n'roll....

"J'ai fait cet album avant tout pour mes fans" : L'album est tellement mauvais que l'artiste en a lui-même conscience, et se dit que seul un vrai fan pourrait acheter une daube pareille.

"Je dois tout à mon public" : Certains artistes ont du génie, d'autres du talent... moi non, mais j'ai la chance d'être suivi par un public de boeufs qui achète mes disques, aussi médiocres soient-ils.

"C'est notre meilleur album" : C'est notre nouvel album, achetez-le !

"On a beaucoup bossé sur les orchestrations" : On s'est payé un arrangeur.

"Le plus important, lorsque je compose, c'est d'être authentique, le plus sincère possible" : J'ai pas d'imagination, alors je raconte bêtement ma vie.

"Notre musique, tu 'ois, on peut pas la ranger dans une case, la limiter à un style" : On fait du rock.

"On voulait un album très spontané" : On voulait vraiment pas se faire chier...

Album de reprises : On voulait vraiment vraiment pas se faire chier...

Album de reprises très spontané : ...

Album unplugged : On voulait tellement pas se faire chier ni dépenser le moindre centime qu'on a repris mollement nos morceaux avec deux guitares folk et un tambourin.

"J'ai voulu rendre hommage à ces vieilles chansons oubliées" : Je voulais pas me faire chier, j'ai pas un rond et donc pas d'autre choix que de reprendre des morceaux tombés dans le domaine public.

"Pour cet album, j'ai demandé aux artistes dont je suis fan de me composer des chansons" : Je voulais vraiment pas me faire chier, mais j'ai du pognon. Et pas qu'un peu.

"On cherchait un son brut, enregistrer l'album dans les conditions du live" : On est tellement ingérable que le producteur, l'ingénieur du son et tout le monde en studio nous a lâché et laissé nous démerder seuls.

"On a eu besoin de roder nos nouveaux morceaux en live, voir ce qu'ils donnent" : Parce que comme ça, à l'écoute, c'était vraiment pas convaincant.

"Notre musique prend toute sa dimension sur scène" : On vous a entubé en vendant nos mauvais disques, on aimerait maintenant vous entuber en vendant des places des concerts.

"Pour ce nouveau disque, je me suis mis en danger" :
1. J'ai tout composé et enregistré complètement défoncé du matin au soir.
2. Je suis insupportable et colérique, j'ai viré tout le monde, je me suis retrouvé seul en studio.
3. Je le savais bien que mes dernières compos étaient toutes pourries, mais rien à foutre, j'ai tenu tout de même à les enregistrer et je vais essayer de vous les refourguer... ça passe ou ça casse... rock'n'roll !
4. J'ai ajouté quelques petits bidouillages électro sur 1 ou 2 morceaux.

"J'ai vraiment cherché à faire quelque chose de neuf" : J'ai ajouté quelques petits bidouillages électro sur 1 ou 2 morceaux, 10 ans après tout le monde.

"Si , j'tassure, je n'ai pas la moindre idée de combien on a vendu d'albums, nous, on est là juste pour jouer de la zik, le business, on laisse ça à notre maison de disques" : Par contre, mon album, faut l'acheter, hein, et pas le télécharger illégalement...

"On a signé chez universal parce qu'on y a rencontré des types qui comprenaient notre démarche artistique" : Et si on s'est expatrié en Suisse, c'est pour le bon air pur des montagnes.

"On n'imaginait vraiment pas un tel succès" : On le sait qu'on est mauvais, mais pas le public, apparemment...

"Je vous aime !" : Mais ne venez surtout pas m'emmerder après le concert, bande de losers.

"Ce que je préfère, c'est le contact avec le public" :
1. Mon ego démesuré a besoin de voir les foules m'acclamer.
2. Ce que je préfère, c'est le contact avec les groupies.

"Cet album, j'en suis vraiment fier" : Par contre, les autres...

"Notre maison de disque nous a laissé carte blanche" : Ils n'ont plus aucun espoir en ce qui nous concerne, ils travaillent surtout avec d'autres groupes plus prometteurs.

"C'est notre album le plus abouti" : On a mis du piano.

"On s'est vraiment creusé la tête pour trouver quelque chose d'original" : On a mis du clavecin.

"On est avant tout un groupe de scène" : On n'est pas foutu de composer de bonnes chansons, de construire un album cohérent, mais on sait sauter sur scène dans tous les sens en jouant à fond.

"Cet album, c'est surtout de belles rencontres" : On a beaucoup discuté autour de quelques verres, puis on a torché la musique vite fait...

"Pour cet album, je voulais vraiment m'entourer des meilleurs" : Fallait bien ça pour arriver à faire quelque chose de bien de mes compos peu inspirées.

"On n'aime pas les étiquettes, on a notre style, et puis c'est tout" : On n'en peut plus d'être toujours comparé à ce groupe dont on est de mauvais clones.

"Pour la nouvelle tournée, on a privilégié les petites salles, on préférait jouer dans une ambiance plus intimiste et chaleureuse" : On n'intéresse plus grand monde.

"On a préféré revenir sur un label indépendant" : En même temps, les mecs de la major ne nous ont pas laissé le choix.

"Les critiques, j'men tape" : Je me tape surtout de très mauvaises critiques depuis mes débuts.

"On va se donner à fond pour la tournée" : A 80 euros la place, y a intérêt...

"Ca ne me dérange pas de composer pour des stars de la variété, faut pas être fermé ni élitiste" : L'argent n'a pas d'odeur.

"Quand on joue, il y a une parfaite alchimie entre nous" :
1. Trois ans à jouer sur les mêmes accords, le même rythme, c'est la moindre des choses qu'il y ait une "alchimie parfaite".
2. Par contre, quand on ne joue pas...

"J'avais besoin d'un vrai retour aux sources, de revenir à l'essentiel" :
1. Quand on n'a plus d'idées pour avancer, autant revenir à la case départ.
2. Je me suis perdu des années dans la défonce, la débauche, je ne savais même plus où j'habitais... j'avais besoin de me retrouver.

"Divergence artistique" : 1. Problème d'ego
2. Le guitariste a été viré pour avoir piqué la copine du chanteur (ou le chanteur, si le guitariste est le leader...)

"J'avais besoin de faire un break" : J'étais en cure de désintox.

"On s'est beaucoup investi sur cet album" : Sur les précédents, on fumait des joints derrière la console de mixage pendant que notre producteur faisait tout le boulot...

"On tenait à revenir à quelque chose de plus rock" : Notre virage variétoche a été un bide, et on a perdu nos fans des débuts... va falloir essayer de les récupérer, il ne nous reste plus que ça.
Revenir en haut Aller en bas
http://3rocks.1fr1.net
Aria
china morena
avatar

Nombre de messages : 570
Date d'inscription : 21/11/2008
Age : 107
Humeur : emprunt de gratitude

MessageSujet: Re: nos amis rockeurs dans le texte   Mar 28 Avr 2009 - 15:26

haha pas mal

en même temps je fais la traduction automatiquement depuis des années...
Revenir en haut Aller en bas
http://www.jesuschrist.com/
Rorschach
sourcilman ^^
avatar

Nombre de messages : 6480
Date d'inscription : 10/02/2009
Age : 36

MessageSujet: Re: nos amis rockeurs dans le texte   Sam 12 Sep 2009 - 0:34

C est pas du rock mais j apprecie enormement ce texte :



Camille Saint-Saëns 1835 - 1921

Danse macabre

Zig et zig et zag, la mort cri cadence
Frappant une tombe avec son talon,
La mort à minuit joue un air de danse,
Zig et zig et zag, sur son violon.

Le vent d'hiver souffle, et la nuit est sombre,
Des gémissements sortent des tilleuls;
Les squelettes blancs vont à travers l'ombre
Courant et sautant sous leurs grands linceuls,

Zig et zig et zig, chacun se trémousse,
On entend claquer les os des danseurs,
Un couple lascif s'assoit sur la mousse
Comme pour goûter d'anciennes douceurs.

Zig et zig et zag, la mort continue
De racler sans fin son aigre instrument.
Un voile est tombé! La danseuse est nue!
Son danseur la serre amoureusement.

La dame est, dit-on, marquise ou baronne.
Et le vert galant un pauvre charron -
Horreur! Et voilà qu'elle s'abandonne
Comme si le rustre était un baron!

Zig et zig et zig, quelle sarabande!
Quels cercles de morts se donnant la main!
Zig et zig et zag, on voit dans la bande
Le roi gambader auprès du vilain!

Mais psit! tout à coup on quitte la ronde,
On se pousse, on fuit, le coq a chanté
Oh! La belle nuit pour le pauvre monde!
Et vive la mort et l'égalité!
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: nos amis rockeurs dans le texte   

Revenir en haut Aller en bas
 
nos amis rockeurs dans le texte
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» nos amis rockeurs dans le texte
» Miko Brando rend hommage à Michael Jackson dans un texte bouleversant
» plusieurs images dans un texte
» Petits suicides entre amis. Arto Paasolina.
» Dictée : Dans la cuisine du vieux chalet.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les 3 Rocks : musique et mauvaise foi :: Ecouter :: Musique-
Sauter vers: