Les 3 Rocks : musique et mauvaise foi

disques • foot • films • séries • images • livres...
 
AccueilCalendrierFAQGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Voyage en salle obscure...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5 ... 22 ... 40  Suivant
AuteurMessage
beachboy
in ze pochette


Nombre de messages : 7331
Date d'inscription : 17/11/2008

MessageSujet: Re: Voyage en salle obscure...   Dim 1 Mar - 18:09

John Kaltenbrunner a écrit:
jeffard a écrit:


Clint s'est pas trop foulé. Un Inspecteur Harry sur le retour, vétéran de la guerre de Corée, fait la loi dans son quartier cerné de gangs. Mais il va trouver et gagner l'amitié d'une niakouée etc etc...bof.

vu aujourd'hui.
décevant effectivement.
la relation avec ses fils pas assez approfondie dans le film je trouve
un Harry grognon et bougon. la tentation de la gâchette.
le raciste qui va dévoiler une âme plus profonde. bah il est pas si méchant alors? il a même un coeur. je n'accroche pas

Vous êtes raides, là quand même, y a des passages magnifiques dans ce film, puis, au contraire, l'évolution de son personnage se fait de manière très intelligente. Un bon Clint Eastwood
Revenir en haut Aller en bas
http://mavielamentable.hautetfort.com/
Saigneur des porcheries
bad lieutenant
avatar

Nombre de messages : 11318
Date d'inscription : 17/11/2008
Humeur : massacrante

MessageSujet: Re: Voyage en salle obscure...   Dim 1 Mar - 19:11

On est raides parce qu'on aime bien Clint et qu'on attend plus de lui.
bah j'ai tellement l'impression d'avoir vu souvent des films où le méchant ne l'est pas tant que ça et qu'il a un coeur que ça me gonfle maintenant.

_________________
Le procureur:  Comment appelles-tu l'amour ?
Clara: L'amour, monsieur le procureur ?... la bête à deux dos...le théâtre du pauvre...

There's blood on your legs, I love you.
Revenir en haut Aller en bas
beachboy
in ze pochette
avatar

Nombre de messages : 7331
Date d'inscription : 17/11/2008

MessageSujet: Re: Voyage en salle obscure...   Dim 1 Mar - 20:26

John Kaltenbrunner a écrit:
On est raides parce qu'on aime bien Clint et qu'on attend plus de lui.
bah j'ai tellement l'impression d'avoir vu souvent des films où le méchant ne l'est pas tant que ça et qu'il a un coeur que ça me gonfle maintenant.

C'est la somme de tous les grands personnages joués par Clint, un mélange de héros et de salaud dans le même bonhomme, un être humain, quoi, c'est tellement rare dans le cinoche.
Revenir en haut Aller en bas
http://mavielamentable.hautetfort.com/
shoplifter
admin à mi-temps
avatar

Nombre de messages : 7994
Date d'inscription : 16/11/2008
Humeur : ne se prononce pas

MessageSujet: Re: Voyage en salle obscure...   Dim 1 Mar - 22:40

je n'ai pas vu gran torino mais il faut se rendre à l'évidence
clint est mon acteur et mon metteur en scène favori depuis maintenant belle lurette, c'est ainsi
donc je penserai sûrement comme Bb une fois vu le film
par contre je ne suis pas du tout d'accord avec l'analyse du personnage cinématographique de bboy
pour moi, eastwood ne joue pas sur une quelconque humanité, au contraire
toute sa carrière il a figuré l'ange exterminateur, l'homme venu de nulle part pour régler quelques comptes puis repartir avec ses mystères
C'est d'une parfaite évidence dans Pale Rider, sans doute mon film préféré, où il joue d'ailleurs un étrange pasteur au pays de chercheurs d'or. Les plus belles scènes du film sont à la limite de l'irréel, la ville quasi fantôme perdue dans la montagne, la voix qui appelle le pasteur avant le duel, son passé jamais dévoilé et dont on sait pourtant le poids, l'écho lorsque la jeune fille l'appelle à la fin, etc.
On retrouve le même schéma dans Impitoyable lorsque clint quitte la ville sous la pluie après avoir vengé la mort de son ami : "je vais partir, si je croise quelqu'un je le tuerai, je tuerai sa famille, ses gosses, ses amis" et sa silhouette s'éloigne, glisse dans la nuit.
Dans un inspecteur Harry, le meilleur, celui où la scène finale du duel se joue dans une fête foraine, c'est pareil, clint n'est plus qu'une ombre venue rendre le jugement dernier.
Et ça, ça me coupe le souffle à chaque fois
Revenir en haut Aller en bas
http://3rocks.1fr1.net
Aria
china morena
avatar

Nombre de messages : 570
Date d'inscription : 21/11/2008
Age : 108
Humeur : emprunt de gratitude

MessageSujet: Re: Voyage en salle obscure...   Lun 2 Mar - 9:50



pas de surprise, c'est bien naze, l'histoire n'apporte & ne sert absolument à rien et y'a même plus kate Beckinsale (qui est la seule raison pour laquelle la série des Underworld n'est pas tombé dans la grande mare des gros nanars dès la sortie)

mais pour être positif, les acteurs principaux sont pas trop mauvais, à certain moment on à presque l'impression de voir des bonne scène d'action (mais non en fait) et Rhona Mitra est quand même bonne (mais l'était bien mieux dans Nip/Tuck)
et pour finir j'était avec des potes alors la soirée était sympa (sans doute le meilleur point du film).
Revenir en haut Aller en bas
http://www.jesuschrist.com/
jeffard
djobi djoba
avatar

Nombre de messages : 761
Date d'inscription : 17/11/2008
Age : 42

MessageSujet: Re: Voyage en salle obscure...   Mer 4 Mar - 21:21

En vrac ces derniers temps (et j'ai déjà peut-être parlé de certains)

Gran Torino : Eastwood déçoit, c'est filmé par dessus la jambe, comme un vieux téléfilm sans enjeu.
Le Voleur de Bicyclette : Un peu déçu, trop d'attente peut-être, mais l'atmosphère de misère sociale de l'époque est intacte, et pas mal d'émotion avec peu de moyens.
Séraphine : arrêté au bout de 30 min. Même Josée Dayan aurait mieux réalisé ce téléfilm imbuvable d'une peintre évitant de justesse l'internement psy. Moreau en fait des caisses.
Harvey Milk : Van Sant arrête de filmer les gens de dos dans des plans-séquences de 30 minutes. Du coup, le classicisme de surface de ce biopic étonne un peu. Le San Francisco des 70's est super bien rendu, et Van Sant a le don de filmer ses acteurs de manière intense (ils sont tous excellents, Penn en tête). Néanmoins, le sujet assez peu cinégénique rend le film pas très passionnant.
Revenir en haut Aller en bas
http://augrede-jeff.blogspot.com/
Rorschach
sourcilman ^^
avatar

Nombre de messages : 6480
Date d'inscription : 10/02/2009
Age : 36

MessageSujet: Re: Voyage en salle obscure...   Mer 4 Mar - 21:23

jeffard a écrit:
Séraphine : arrêté au bout de 30 min. Même Josée Dayan aurait mieux réalisé ce téléfilm imbuvable d'une peintre évitant de justesse l'internement psy. Moreau en fait des caisses.
.

Normal, la mention "césar" suffisait à comprendre ça ^^
Revenir en haut Aller en bas
jeffard
djobi djoba
avatar

Nombre de messages : 761
Date d'inscription : 17/11/2008
Age : 42

MessageSujet: Re: Voyage en salle obscure...   Mer 4 Mar - 21:33

sindorei a écrit:
jeffard a écrit:
Séraphine : arrêté au bout de 30 min. Même Josée Dayan aurait mieux réalisé ce téléfilm imbuvable d'une peintre évitant de justesse l'internement psy. Moreau en fait des caisses.
.

Normal, la mention "césar" suffisait à comprendre ça ^^

pas forcément. j'aime beaucoup, par exemple, les films de Kechiche.
Revenir en haut Aller en bas
http://augrede-jeff.blogspot.com/
Rorschach
sourcilman ^^
avatar

Nombre de messages : 6480
Date d'inscription : 10/02/2009
Age : 36

MessageSujet: Re: Voyage en salle obscure...   Mer 4 Mar - 21:37

jeffard a écrit:
sindorei a écrit:
jeffard a écrit:
Séraphine : arrêté au bout de 30 min. Même Josée Dayan aurait mieux réalisé ce téléfilm imbuvable d'une peintre évitant de justesse l'internement psy. Moreau en fait des caisses.
.

Normal, la mention "césar" suffisait à comprendre ça ^^

pas forcément. j'aime beaucoup, par exemple, les films de Kechiche.

Je généralise pas, heureusement pr le cinéma français ^^
Revenir en haut Aller en bas
Saigneur des porcheries
bad lieutenant
avatar

Nombre de messages : 11318
Date d'inscription : 17/11/2008
Humeur : massacrante

MessageSujet: Re: Voyage en salle obscure...   Sam 25 Avr - 14:18

quelqu'un a vu "villa amalia"?
madame veut y aller ce soir.

_________________
Le procureur:  Comment appelles-tu l'amour ?
Clara: L'amour, monsieur le procureur ?... la bête à deux dos...le théâtre du pauvre...

There's blood on your legs, I love you.
Revenir en haut Aller en bas
Rorschach
sourcilman ^^
avatar

Nombre de messages : 6480
Date d'inscription : 10/02/2009
Age : 36

MessageSujet: Re: Voyage en salle obscure...   Sam 25 Avr - 14:22

Nan, pârce contre, j ai vu et lu pas mal de critques tres positives dessus ^^
MAis je te plains d'avance d'aller voir ce film lol
moi je pourrais pas ^^
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Voyage en salle obscure...   Dim 3 Mai - 20:13


vu en famille (premier cinoche de mon petiot !)
et ben c'est très bien, et ce de presque 4 ans à ...ans.
Légèreté, poésie, approche de l'écologie subtile, de beaux moments oniriques, un montage pas trop saccadé pas trop hâché (type zapping frénétique avec musique assourdissante, rien de mieux pour crétiniser les petites têtes blondes)
Une belle relecture de la petite sirène, mais pas seulement.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Voyage en salle obscure...   Dim 3 Mai - 20:15

canistrellu a écrit:

vu en famille (premier cinoche de mon petiot !)
et ben c'est très bien, et ce de presque 4 ans à ...ans.
Légèreté, poésie, approche de l'écologie subtile, de beaux moments oniriques, un montage pas trop saccadé pas trop hâché (type zapping frénétique avec musique assourdissante, rien de mieux pour crétiniser les petites têtes blondes)
Une belle relecture de la petite sirène, mais pas seulement.
Je parlais de Ponyo, l'image n'est pas apparue sur le premier post
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Voyage en salle obscure...   Lun 4 Mai - 19:25


vu quelques mois après sa sortie, dans la petite salle à deux pas d'ici.
le sujet : le multi président du conseil italien Giulio Andreotti, à l'aube des années 90, son dernier mandat, ses accointances supposées avec la mafia (d'origine corse et habitant Toulon, vous comprendrez que le sujet m'intéresse).
Le traitement cinématographique est très intéressant : l'acteur principal est étonnant, saisissant de vraisemblance, tout en fixité pour montrer un Andreotti impénétrable, puis accélérant à petits pas pour calmer ses migraines, expliquant son impassibilité dans une courte séquence au cours de laquelle il explose...
Des ralentis "pubesques" pour fustiger les parvenus l'entourant (qui a succédé au divo ? Berlu, pour son premier mandat !!!), une réalisation "traditionnelle" dans laquelle les effets se sont d'autant plus ressentir.
Un bon moment.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Voyage en salle obscure...   Ven 22 Mai - 15:34


Vu mardi (j'avais deux invitations); c'est réussi :
- c'est drôle, à plusieurs niveaux, du burlesque aux jeux de mots de pourris, ainsi que du 8ème degré; quelques mythes fondateurs de France gaulliste bien écornés, ainsi que des allusions plus ou moins voilées au régime actuel (pas de nom, je veux éviter les amendes)
- Dujardin est très bon (il a intérêt, il est quasiment de tous les plans), dans le rire débile, la mobilité du visage, le macho assumé et phallocrate (la scène homosexuelle est très réussie)
- la reconstitution, au plan visuelle, est parfaite : même l'image semble avoir été travaillée pour retrouver celle des années 60.
Revenir en haut Aller en bas
Aria
china morena
avatar

Nombre de messages : 570
Date d'inscription : 21/11/2008
Age : 108
Humeur : emprunt de gratitude

MessageSujet: Re: Voyage en salle obscure...   Ven 22 Mai - 17:39

canistrellu a écrit:

Vu mardi (j'avais deux invitations); c'est réussi :
- c'est drôle, à plusieurs niveaux, du burlesque aux jeux de mots de pourris, ainsi que du 8ème degré; quelques mythes fondateurs de France gaulliste bien écornés, ainsi que des allusions plus ou moins voilées au régime actuel (pas de nom, je veux éviter les amendes)
- Dujardin est très bon (il a intérêt, il est quasiment de tous les plans), dans le rire débile, la mobilité du visage, le macho assumé et phallocrate (la scène homosexuelle est très réussie)
- la reconstitution, au plan visuelle, est parfaite : même l'image semble avoir été travaillée pour retrouver celle des années 60.

pas mieux

ca fait du bien de l'humour grand publique incisif comme ça, on avait perdu l'habitude...

Quoique, est ce que ça a au moins déjà existé dans le cinéma Français ? pas sûr... ou alors ca a jamais vraiment été assumé.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.jesuschrist.com/
Saigneur des porcheries
bad lieutenant
avatar

Nombre de messages : 11318
Date d'inscription : 17/11/2008
Humeur : massacrante

MessageSujet: Re: Voyage en salle obscure...   Dim 21 Juin - 20:50

On a vu "les beaux gosses" aujourd'hui. ouais ok, on a emmené le neveu de madame.

bah c'est vraiment un truc pour ado mais il y a deux ou trois scènes rigolotes

_________________
Le procureur:  Comment appelles-tu l'amour ?
Clara: L'amour, monsieur le procureur ?... la bête à deux dos...le théâtre du pauvre...

There's blood on your legs, I love you.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Voyage en salle obscure...   Lun 22 Juin - 16:57

LES ARISTOCHATS, vu hier au cinoche en famille; oui, le petit ciné d'art et essai de toulon donne des séances jeune public...qui reçoivent bcp d'adultes que d'enfants !

Donc la version de 1971 : décors magnifiques, de véritables tableaux du Paris belle Epoque, dialogues pas niais, animation et montage sereins (pas comme certains cartoons qu'on dirait filmés par du Tarantino sous coke), BO jazz impeccable.
Un vrai plaisir pour tout âge.[img]http://ecx.images
Revenir en haut Aller en bas
shoplifter
admin à mi-temps
avatar

Nombre de messages : 7994
Date d'inscription : 16/11/2008
Humeur : ne se prononce pas

MessageSujet: Re: Voyage en salle obscure...   Lun 22 Juin - 18:18

canistrellu a écrit:
LES ARISTOCHATS, vu hier au cinoche en famille; oui, le petit ciné d'art et essai de toulon donne des séances jeune public...qui reçoivent bcp d'adultes que d'enfants !

Donc la version de 1971 : décors magnifiques, de véritables tableaux du Paris belle Epoque, dialogues pas niais, animation et montage sereins (pas comme certains cartoons qu'on dirait filmés par du Tarantino sous coke), BO jazz impeccable.
Un vrai plaisir pour tout âge.[img]http://ecx.images
considéré par beaucoup comme le meilleur disney,
mes petites le regardent quasi chaque semaine et s'écroulent de rire à chaque fois quand les musiciens dégringolent des étages de la maison en jouant (tout le mon-de, tout le mon-de, veut devenir un cats, là là là là…)
Revenir en haut Aller en bas
http://3rocks.1fr1.net
Bilboquet
droit de veto
avatar

Nombre de messages : 1006
Date d'inscription : 19/02/2009

MessageSujet: Re: Voyage en salle obscure...   Lun 22 Juin - 20:42

Shoplifter a écrit:
canistrellu a écrit:
LES ARISTOCHATS, vu hier au cinoche en famille; oui, le petit ciné d'art et essai de toulon donne des séances jeune public...qui reçoivent bcp d'adultes que d'enfants !

Donc la version de 1971 : décors magnifiques, de véritables tableaux du Paris belle Epoque, dialogues pas niais, animation et montage sereins (pas comme certains cartoons qu'on dirait filmés par du Tarantino sous coke), BO jazz impeccable.
Un vrai plaisir pour tout âge.[img]http://ecx.images
considéré par beaucoup comme le meilleur disney,
mes petites le regardent quasi chaque semaine et s'écroulent de rire à chaque fois quand les musiciens dégringolent des étages de la maison en jouant (tout le mon-de, tout le mon-de, veut devenir un cats, là là là là…)

Question BO, je mets le Livre de la Jungle au même niveau.
Revenir en haut Aller en bas
jeffard
djobi djoba
avatar

Nombre de messages : 761
Date d'inscription : 17/11/2008
Age : 42

MessageSujet: Re: Voyage en salle obscure...   Lun 22 Juin - 22:33

Bilboquet a écrit:
Shoplifter a écrit:
canistrellu a écrit:
LES ARISTOCHATS, vu hier au cinoche en famille; oui, le petit ciné d'art et essai de toulon donne des séances jeune public...qui reçoivent bcp d'adultes que d'enfants !

Donc la version de 1971 : décors magnifiques, de véritables tableaux du Paris belle Epoque, dialogues pas niais, animation et montage sereins (pas comme certains cartoons qu'on dirait filmés par du Tarantino sous coke), BO jazz impeccable.
Un vrai plaisir pour tout âge.[img]http://ecx.images
considéré par beaucoup comme le meilleur disney,
mes petites le regardent quasi chaque semaine et s'écroulent de rire à chaque fois quand les musiciens dégringolent des étages de la maison en jouant (tout le mon-de, tout le mon-de, veut devenir un cats, là là là là…)

Question BO, je mets le Livre de la Jungle au même niveau.

Les deux sont parfaits, esthétiquement comme musicalement.
Revenir en haut Aller en bas
http://augrede-jeff.blogspot.com/
Saigneur des porcheries
bad lieutenant
avatar

Nombre de messages : 11318
Date d'inscription : 17/11/2008
Humeur : massacrante

MessageSujet: Re: Voyage en salle obscure...   Sam 27 Juin - 20:41



Joli petit film assez habile. bien joué. émouvant juste comme il faut sans jamais verser dans la surenchère.

sujet intéressant et un peu glauque (petit air de 6 feet) mais traité avec une alternance de mode léger et grave.

enfin, je ne connaissais rien du rituel japonais pour les morts. c'est étonnant et très beau même si je n'arrive pas imaginer ce traitement à nos morts. mais belle coutume.

_________________
Le procureur:  Comment appelles-tu l'amour ?
Clara: L'amour, monsieur le procureur ?... la bête à deux dos...le théâtre du pauvre...

There's blood on your legs, I love you.
Revenir en haut Aller en bas
Saigneur des porcheries
bad lieutenant
avatar

Nombre de messages : 11318
Date d'inscription : 17/11/2008
Humeur : massacrante

MessageSujet: Re: Voyage en salle obscure...   Lun 29 Juin - 23:41



pas mal. mais sans plus. un peu long même. et pourtant j'aime bien Canto!

_________________
Le procureur:  Comment appelles-tu l'amour ?
Clara: L'amour, monsieur le procureur ?... la bête à deux dos...le théâtre du pauvre...

There's blood on your legs, I love you.
Revenir en haut Aller en bas
jeffard
djobi djoba
avatar

Nombre de messages : 761
Date d'inscription : 17/11/2008
Age : 42

MessageSujet: Re: Voyage en salle obscure...   Lun 29 Juin - 23:56

Dans la brume électrique, de Tavernier.

Il joue à l'élève appliqué, signe un polar lent et soigné au fin fond du bayou, on s'ennuie un peu.
Revenir en haut Aller en bas
http://augrede-jeff.blogspot.com/
Saigneur des porcheries
bad lieutenant
avatar

Nombre de messages : 11318
Date d'inscription : 17/11/2008
Humeur : massacrante

MessageSujet: Re: Voyage en salle obscure...   Mer 1 Juil - 9:33

jeffard a écrit:
Dans la brume électrique, de Tavernier.

Il joue à l'élève appliqué, signe un polar lent et soigné au fin fond du bayou, on s'ennuie un peu.

j'y vais ce soir.

et hier on a vu



cntemplatif, lent mais pas si mal au bout du compte.

_________________
Le procureur:  Comment appelles-tu l'amour ?
Clara: L'amour, monsieur le procureur ?... la bête à deux dos...le théâtre du pauvre...

There's blood on your legs, I love you.
Revenir en haut Aller en bas
Saigneur des porcheries
bad lieutenant
avatar

Nombre de messages : 11318
Date d'inscription : 17/11/2008
Humeur : massacrante

MessageSujet: Re: Voyage en salle obscure...   Mer 1 Juil - 15:36

on est allé voir le nouveau Woody Allen qui passait en Vo dans une petite salle du coin

finalement les petites salles c'est pas toujours le top. on arrive devant le ciné, contents parce qu'il n'y a pas la queue.
et pour cause!
la séance de 14h30 est annulée. aucune explication, aucune excuse.

on aurait dû aller dans le grand complexe ugc tiens.

j'espère que ça va pas me faire la même chose pour Tavernier à 17h pale

_________________
Le procureur:  Comment appelles-tu l'amour ?
Clara: L'amour, monsieur le procureur ?... la bête à deux dos...le théâtre du pauvre...

There's blood on your legs, I love you.
Revenir en haut Aller en bas
 
Voyage en salle obscure...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 4 sur 40Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5 ... 22 ... 40  Suivant
 Sujets similaires
-
» Voyage en salle obscure...
» David Crosby, Voyage (coffret 3 CD)
» Salle Pleyel 2009-2010 (programme)
» Franz Schubert - Die Winterreise (Le Voyage d'Hiver)
» _Ne pas se faire prendre l'appareil photo à l'entrée ou dans la salle.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les 3 Rocks : musique et mauvaise foi :: Voir :: Ciné, télé, etc-
Sauter vers: