Les 3 Rocks : musique et mauvaise foi

disques • foot • films • séries • images • livres...
 
AccueilCalendrierFAQGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 En visionnage : DVD / Divx / vhs / Super 8....

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1 ... 14 ... 23, 24, 25
AuteurMessage
Azbinebrozer
personne âgée


Nombre de messages : 2546
Date d'inscription : 12/03/2013

MessageSujet: Re: En visionnage : DVD / Divx / vhs / Super 8....   Mer 26 Juil 2017 - 19:21



Sympa ! (un peu curieux ce centre de soins, annexe de la cité... )
Revenir en haut Aller en bas
Azbinebrozer
personne âgée
avatar

Nombre de messages : 2546
Date d'inscription : 12/03/2013
Age : 55
Localisation : Teuteuil
Humeur : mondaine

MessageSujet: Re: En visionnage : DVD / Divx / vhs / Super 8....   Jeu 27 Juil 2017 - 15:28



Bon film sur fond militant, assez mélancolique comme souvent chez Nichols et avec ce poids moral toujours du rôle de soutien de famille, du père. Les tableaux humains de gens simples et de mixité raciale sont intéressants.
Revenir en haut Aller en bas
RabbitIYH
Institut Royal Météorologique
avatar

Nombre de messages : 4765
Date d'inscription : 07/01/2014
Age : 36
Localisation : Shanghai
Humeur : vitreuse

MessageSujet: Re: En visionnage : DVD / Divx / vhs / Super 8....   Ven 28 Juil 2017 - 1:06

Oui beau film !
Revenir en haut Aller en bas
http://www.indierockmag.com
Azbinebrozer
personne âgée
avatar

Nombre de messages : 2546
Date d'inscription : 12/03/2013
Age : 55
Localisation : Teuteuil
Humeur : mondaine

MessageSujet: Re: En visionnage : DVD / Divx / vhs / Super 8....   Ven 4 Aoû 2017 - 11:37



"Loïe Fuller est née dans le grand ouest américain. Rien ne destine cette fille de ferme à devenir la gloire des cabarets parisiens de la Belle Epoque et encore moins à danser à l’Opéra de Paris. Cachée sous des mètres de soie, les bras prolongés de longues baguettes en bois, Loïe réinvente son corps sur scène et émerveille chaque soir un peu plus. Même si les efforts physiques doivent lui briser le dos, même si la puissance des éclairages doit lui brûler les yeux, elle ne cessera de perfectionner sa danse. Mais sa rencontre avec Isadora Duncan, jeune prodige avide de gloire, va précipiter la chute de cette icône du début du 20ème siècle"

Sentiments mitigés sur 2 h... Un parcours étonnant pour une grâce au bout du bout du corps.
Musclé libère ta féminité toi aussi, demande l'autorisation à ta femme à pouvoir t'entrainer avec les draps en faisant le lit ce matin ?!...
Revenir en haut Aller en bas
toriyazaki
Japan expo
avatar

Nombre de messages : 146
Date d'inscription : 09/02/2015

MessageSujet: Re: En visionnage : DVD / Divx / vhs / Super 8....   Lun 7 Aoû 2017 - 15:45



Une jeune héroïne russe à fort caractère (qui a dit pléonasme?!) dans l'univers dur et masculin des marins...
On est bien loin des standards visuels Dysney/Pixar mais force est de constater que ce graphisme épuré sied merveille aux comportements rigides des divers personnages. De plus, on ne pourra que louer la beauté des paysages immenses et enneigés de la deuxième partie du métrage.
Alors certes, les rebondissements de l'histoire sont résolus un peu facilement (en même temps, 80 minutes, c'est court) mais il est malgré tout difficile de bouder notre plaisir !
Revenir en haut Aller en bas
Azbinebrozer
personne âgée
avatar

Nombre de messages : 2546
Date d'inscription : 12/03/2013
Age : 55
Localisation : Teuteuil
Humeur : mondaine

MessageSujet: Re: En visionnage : DVD / Divx / vhs / Super 8....   Sam 12 Aoû 2017 - 14:07

Super petit cycle zen en 2 soirées de régalade. Tradition et philosophie chinoises, amours, mystères et combats avec sa pointe de féminisme en bonus !  I love you

A touch of zen : 3 h au rythme des années 70, très lent durant les 45 mn qui crée l'ambiance.




Tigre et dragon : plus récent et donc plus nerveux, en 2 h, qui semble comme un superbe prolongement du premier.



Et pour approfondir en 4 émissions... Wink
https://www.franceculture.fr/emissions/les-chemins-de-la-philosophie/confucius-14-qui-etait-confucius
Revenir en haut Aller en bas
Azbinebrozer
personne âgée
avatar

Nombre de messages : 2546
Date d'inscription : 12/03/2013
Age : 55
Localisation : Teuteuil
Humeur : mondaine

MessageSujet: Re: En visionnage : DVD / Divx / vhs / Super 8....   Dim 13 Aoû 2017 - 11:33



Très bon "Passe ton bac" d'abord en Roumanie !
Revenir en haut Aller en bas
Azbinebrozer
personne âgée
avatar

Nombre de messages : 2546
Date d'inscription : 12/03/2013
Age : 55
Localisation : Teuteuil
Humeur : mondaine

MessageSujet: Re: En visionnage : DVD / Divx / vhs / Super 8....   Mer 16 Aoû 2017 - 17:00



J’ai donc acheté le film de Blue ray pour être sûr de profiter du travail sur l’image. Revoyure donc avant la sortie du 2 en octobre !
Je n’avais pas aimé dans les années 80, j’ai probablement un peu plus apprécié, mais mes réserves restent les mêmes.
Le cinéma nous ayant habitué à bien pire, le film ne me choque plus par ces scènes violentes. Mais globalement le film m’ennuie pas mal. Le principal souci c’est que je ne ressens rien pour ces replicans. Peut-être suis-je l’un d’entre eux ? Il y a d’abord le scénario : assez sommaire, le programme en est tracé au héros au bout de 10 mn. Comme si le texte déroulant initial du film : “… This was not called execution. It was called retirement”, nous avait fait avancer au 2/3 d’un film plus classique. Nous assistons alors moins à une course poursuite, qu’à un nettoyage presque subi par des réplicans noyés par la fatalité.

Il y a ensuite la posture de ces réplicans qui montrent si peu d’humanité. Les pauvres, pourchassés depuis longtemps, sont dès l’entrée du film, des machines à tuer. Seule Rachael montre un état initial de réplicans dans le doute et l’émotion quant à sa nature.
C’est aussi leur accoutrement, leur gestuelle qui les rend ésotériques et bien lointains. Un affichage cyberpunk seul en charge pour exprimer, par l’image, leur douleur et noirceur. Jusqu’à leur leader à  l’aspect et aux manières d’un chéfaillon pervers nazi… Je passe à côté du film qui pose d’emblée la culpabilité humaine, et déroule la lente agonie de réplicans plus passifs qu’actifs, les humains étant créateurs et seuls véritables acteurs. On assiste alors à une lente cérémonie avec ses rites mortuaires. Très peu de mots ici, la ritualisation parle et rend compte d’une humanité sans oralité. Il serait intéressant de comparer avec le texte de Philip K. Dick, dont la créativité paranoïaque passe souvent par une discursivité incessante et étourdissante, quand Scott monte les potentiomètres sur les silences… C’est qu’ici la messe est dite.

Je ne dois pas, il est vrai, prendre le film par le bon angle. Je suis à la recherche d’humanité… Je devrais bien sûr me dire et voir que ces replicans  sont bien des créatures humaines, au sens de créés par nous. Que s’ils n’ont pas cette humanité que je cherche, c’est bien qu’ils n’en ont pas plus que nous. Mon empathie devrait être entière pour des créatures certes non humaines, n’ayant pas forcément le même potentiel émotionnel, mais surtout victimes de leur créateur.  
Blade Runner a donc le mérite d’être le premier grand film sur les problèmes de reproduction de l’humanité. Mais il n’y a pour Scott rien à attendre de l’humanité, ni du politique, totalement absent ici (réduite à son instance policière). Sans qu’il y ait eu débat, la philosophie pessimiste de Scott en prend acte d’emblée de film. Reste l’homme, la survie individuelle, la cellule familiale au mieux… Une thématique très en phase avec l’état de la contre-culture en 1982, retombée de ses illusions politiques libertaires, se repositionnant en marge, en plus sobre « indépendance », jusque dans le rock.
Revenir en haut Aller en bas
RabbitIYH
Institut Royal Météorologique
avatar

Nombre de messages : 4765
Date d'inscription : 07/01/2014
Age : 36
Localisation : Shanghai
Humeur : vitreuse

MessageSujet: Re: En visionnage : DVD / Divx / vhs / Super 8....   Jeu 17 Aoû 2017 - 0:23

C'est pourtant le film de SF le plus mélancolique du monde... mais essentiellement pour les personnages de Deckard et Roy Batty, les autres sont très secondaires. Dommage que tu passes à côté...
Revenir en haut Aller en bas
http://www.indierockmag.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: En visionnage : DVD / Divx / vhs / Super 8....   

Revenir en haut Aller en bas
 
En visionnage : DVD / Divx / vhs / Super 8....
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 25 sur 25Aller à la page : Précédent  1 ... 14 ... 23, 24, 25
 Sujets similaires
-
» En visionnage : DVD / Divx / vhs / Super 8....
» En visionnage : DVD / Divx / vhs / Super 8....
» En visionnage : DVD / Divx / vhs / Super 8....
» Super Weiss !! je suis amoureux PHOTOS IN !!
» MUSIC MAN Axis Super Sport - vibrato vintage

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les 3 Rocks : musique et mauvaise foi :: Voir :: Ciné, télé, etc-
Sauter vers: