Les 3 Rocks : musique et mauvaise foi

disques • foot • films • séries • images • livres...
 
AccueilCalendrierFAQGroupesS'enregistrerConnexion
Compil Summer Tour 2017 ! liens dispo !

Partagez | 
 

 [Ring] La France Big Brother - Laurent Obertone

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Rorschach
sourcilman ^^
avatar

Nombre de messages : 6480
Date d'inscription : 10/02/2009
Age : 36

MessageSujet: [Ring] La France Big Brother - Laurent Obertone   Mar 10 Fév 2015 - 9:12



Nouveau brûlot dans les mains, livre punch censé bousculer la morale bien-pensante. Après la lecture de « Soumission », je continue de lire les œuvres jugées hérétiques. Obertone est classé d’ores et déjà dans la catégorie des zemmouristes ou autres Houellebecquiens… Il n’y a pas de pensée neutre en France, on est soit pour ou contre. Dans cette enquête, il nous prévient : « La France est un pays où il est plus important d’avoir une opinion sur Homère que d’avoir lu Homère ».
Le dernier roman d’Obertone était Utoya, il nous relatait le parcours assassin de Anders Breivik, le tout à la première personne, cela faisait froid dans le dos.
Ce nouveau livre s’inscrit directement dans la droite lignée de « La France Orange Mécanique ». A la différence de celui-ci, le nouveau est basé sur une dystopie ou anticipation mais qui tend de plus en plus à devenir un futur proche, il s’agit de 1984 de George Orwell. Obertone a bâti son livre en faisant des parallèles entre la France d’aujourd’hui et la société dirigée par le parti Big Brother.
Qu’est-ce que 1984 de George Orwell ? Peut-être que certains ne l’ont pas lu mais en ont entendu parler.
1984 est un roman d’anticipation qui décrit une société où règne une dictature intraitable, où rien n’échappe à Big Brother, nom du pouvoir en place. Il voit tout, entend tout et contrôle tout. Il régit la vie des citoyens, embrigade la jeunesse en les invitant à dénoncer leurs parents en cas de manquement. L’homme n’est plus libre de penser. Le monde est devenu homogène. Tout est effacé et la pensée unique est reine. Voilà, rapidement la base de 1984.
Pour de nombreuses personnes, certains aspects de cette anticipation se ressentent déjà dans notre société actuelle. Laurent Obertone va encore une fois endosser un rôle pour avertir son lecteur. Il va se mettre dans la peau de Big Brother et interpeller « Monsieur Moyen » (cf. celui qui lit). Grâce à une courte lettre d’introduction, l’auteur dresse un constat, en préambule du sujet qui va être traité à chaque chapitre :
« Expéditeur : Big Brother
Destinataire : Monsieur Moyen
C’est arrivé. J’ai décidé de te parler et d’autoriser les miens à te parler. Nous pouvons nous le permettre, nous savons que tu ne réagiras plus. Tout ce que je te dirai sera oublié, comme le reste, dans le bruit de ta petite vie monotone et angoissée. Qui suis-je ? Celui qui te parle, tout le temps, tous les jours. Tu ne subis et n’entends que Moi. Je suis tes médias, tes marchands, tes écrans, tes publicitaires, tes politiciens, tes références, ta mode et ton identité, ton travail et ton savoir, tes loisirs et tes jeux, tes désirs et tes peurs. Tu crois penser, tu crois décider, tu crois choisir ? Rien de ce que tu fais ne t’appartient et tu n’appartiens qu’à Moi. Je conditionne tout. Je contrôle tout. Je t’ai tout appris. C’est Moi qui t’ai dressé. Je suis ton maître. Je suis Big Brother. Je vais t’expliquer ce qui va advenir de toi et des tiens. Je vais te dire toute la vérité et et nous allons faire éclater ton cerveau. Maintenant écoute Moi. »
Obertone considère que l’homme au fil du temps, s’est docilement laissé domestiquer sans s’en rendre compte. Tocqueville au XIXème siècle évoquait déjà ce thème : « Je vois une foule innombrable d’hommes semblables et égaux qui tournent sans repos sur eux-mêmes pour se procurer de petits et vulgaires plaisirs. (Démocratie, II 4.6) Et aussi l’avènement d’une oppression d’un genre nouveau, qui n’est plus despotisme ou tyrannie, mais une « sorte de servitude, réglée, douce et paisible (…), un pouvoir unique, tutélaire, tout-puissant, agissant par un réseau de petites règles compliquées, minutieuses et uniformes qui ne brise pas les volontés, mais il les amollit, les plie et les dirige; il force rarement d’agir, mais il s’oppose sans cesse à ce qu’on agisse; il ne détruit point, il empêche de naître; il ne tyrannise point, il gêne, il comprime, il énerve, il éteint, il hébète, et il réduit enfin chaque nation à n’être plus qu’un troupeau d’animaux timides et industrieux, dont le gouvernement est le berger. » (Démocratie, II 4.6) «
La Boétie traitait déjà l’idée de « servitude douce » : « Il est incroyable de voir comme le peuple, dès qu’il est assujetti, tombe soudain dans un si profond oubli de la liberté qu’il lui est impossible de se réveiller pour la reconquérir : il sert si bien, et si volontiers, qu’on dirait à le voir qu’il n’a pas seulement perdu sa liberté mais bien gagné sa servitude. » (Discours de la servitude volontaire)

L’auteur confirme la déchéance de l’homme en estimant que son instinct et ses réflexes lui ont été soustraits sans qu’il ne se rende compte : « Puisqu’un maître le satisfait en tout, l’animal domestique n’a jamais besoin d’apprendre à se défendre, à chasser, à faire des réserves. Il n’a jamais besoin d’apprendre la tempérance, la méfiance, l’indépendance. Il n’a jamais besoin d’apprendre, tout court. Bref, il n’a jamais besoin de grandir. » On pourrait faire ici un parallèle avec La Boétie : »Disons donc que, si toutes choses deviennent naturelles à l’homme lorsqu’il s’y habitue, seul reste dans sa nature celui qui ne désire que les choses simples et non altérées. Ainsi la première raison de la servitude volontaire, c’est l’habitude ».

L’ego de l’homme est aujourd’hui exacerbé dans une société connectée où tout va vite, Big Brother veille et se charge de donner bonne conscience à tous les riches de la terre via le don. Or La Rochefoucauld nous rappelle que la générosité est une forme déguisée d’amour propre. Sénèque ajoute dans un raisonnement de l’absurde poussé à son paroxysme : « Si c’est l’intérêt et un vil calcul qui me rendent généreux, si je ne suis jamais serviable que pour obtenir en échange un service, je ne ferai pas de bien à celui qui part pour des pays situés sous d’autres cieux, éloignés du mien, qui s’absente pour toujours ; je ne donnerai pas à celui dont la santé est compromise au point qu’il ne lui reste aucun espoir de guérison ; je ne donnerai pas, si moi-même je sens décliner mes forces, car je n’ai plus le temps de rentrer dans mes avances ». Obertone nous donne sa version actualisée : « Tenir une vie entre ses mains, avoir le pouvoir de la sauver, se prendre un instant pour Dieu…Quelle jouissance narcissique. Quel orgasme de l’ego ! ».

Big Brother se charge actuellement de faire taire toutes les langues qui sembleraient suspicieuses au vue de la dictature implicite en cours. Réacs, conservateurs et autres sont vite montrés du doigt sous prétexte de penser différemment. Le constat est sans appel, eux aussi rentreront dans le rang. Pour l’auteur, la société semble se diriger vers un point de non retour où une masse difficilement identifiable, une nébuleuse autoritaire et tentaculaire, donne le sentiment de s’être emparé de notre pouvoir de penser : « Ils feignent de céder moins vite que les autres, alors nous les utilisons comme des épouvantails. Tous sont désabusés car tous ont l’impression de livrer un combat perdu d’avance contre le sens de l’Histoire ».
L’homme actuel n’est plus traité humainement mais sous la forme de matière. On travaille l’humain en créant de toute pièce des icônes d’un jour qui viendront abrutir le terrien lambda : « On peut en instant faire d’un inconnu le référent de millions de personnes ». Les gens normaux étant rendus muets lors de coupes au montage : « Nous projetons leur image, un fragment – choisi – de leur vie, qui sera jeté en pâture à notre public. Et ils seront humiliés à vie ». Big Brother recherche toujours l’intérêt commun en homogénéisant la pensée. Les sujets de fond de la société sont traités aujourd’hui sous la forme d’info-tainement où le buzz est roi au détriment de la vraie information. Le citoyen consomme des « news » souvent vides, en lui donnant toujours ce sentiment d’avoir appris quelque chose, tout en restant dans « la distraction ». L’essentiel passe au travers, le téléspectateur n’y voit que du feu. Big Brother capte l’attention de l’homme en l’abreuvant de coquilles vides : « Si tous les journalistes racontent la même chose, le mensonge devient réalité. Celui qui a le contrôle du présent a le contrôle du passé ». Preuve en est faite avec certains journaux qui publient des communiqués sans vérifier leurs sources.
Big Brother cherche absolument à mettre le cerveau de l’individu en « dérangement », pour cela, il l’abreuve d’images, de stimuli, de connexions. On cherche à surcharger notre esprit pour éviter que l’on puisse penser. Les relations sociales sans interruptions nous épuisent mais en même temps, nous en sommes les esclaves (dixit).
Finalement, qui est Big Brother ? Impossible de le décrire, c’est vous, c’est moi, c’est eux, c’est nous. Dès lors que nous refusons de penser par nous-même et que nous acceptons notre sort, alors inconsciemment nous cautionnons le Parti Unique. Koestler dans « Le zéro et l’infini » fait dire à Roubachof :  » …L’opposition est battue et exterminée. Si je me demande aujourd’hui : pourquoi meurs-tu ? je me trouve en face du néant absolu. Il n’y aurait rien qui vaille la peine de mourir, si l’on mourrait sans se repentir et sans se réconcilier avec le Parti et le Mouvement. C’est pourquoi au seuil de ma dernière heure, je fléchis les genoux devant le pays, les masses et tout le peuple ». L’attitude de facilité que nous devons rejeter au final pour éviter la soumission totale.
Chacun se fera son opinion bien évidemment en lisant ce livre. Laurent Obertone, à travers une enquête structurée, avec des phrases accrocheuses et punchy, met à jour des travers dans lesquelles nous nous complaisons. Tout le monde en prend pour son grade, personne n’est épargnée. Plus qu’une enquête, l’auteur cherche à nous mettre en garde en faisant un état des lieux de la France actuelle en parallèle avec la dystopie. L’écrivain met « le doigt là où ça fait mal » malgré quelques lieux communs.
Troublant, dérangeant, dubitatif, chacun y trouvera son compte à la lecture.
Revenir en haut Aller en bas
Saigneur des porcheries
bad lieutenant
avatar

Nombre de messages : 11238
Date d'inscription : 17/11/2008
Humeur : massacrante

MessageSujet: Re: [Ring] La France Big Brother - Laurent Obertone   Mar 10 Fév 2015 - 9:22

c'est sur ton blog aussi?
j'ai paumé l'adresse

tu as fait des recherches pour écrire ton article? parce qu'il fait assez fouillé au niveau références! bien bien!!

1984 j'ai lu en lycée ainsi que le livre de Koestler mais je me souviens plus du Orwell.

_________________
Le procureur:  Comment appelles-tu l'amour ?
Clara: L'amour, monsieur le procureur ?... la bête à deux dos...le théâtre du pauvre...

There's blood on your legs, I love you.
Revenir en haut Aller en bas
Rorschach
sourcilman ^^
avatar

Nombre de messages : 6480
Date d'inscription : 10/02/2009
Age : 36

MessageSujet: Re: [Ring] La France Big Brother - Laurent Obertone   Mar 10 Fév 2015 - 9:32

blog ICI

Ouai, j ai pas mal bossé dessus avec beaucoup de recherches / renvois dans d'autres bouquins.
Revenir en haut Aller en bas
Saigneur des porcheries
bad lieutenant
avatar

Nombre de messages : 11238
Date d'inscription : 17/11/2008
Humeur : massacrante

MessageSujet: Re: [Ring] La France Big Brother - Laurent Obertone   Mar 10 Fév 2015 - 9:39

@Rorschach a écrit:
blog ICI

Ouai, j ai pas mal bossé dessus avec beaucoup de recherches / renvois dans d'autres bouquins.

bien vu roro, ça fait très complet!

_________________
Le procureur:  Comment appelles-tu l'amour ?
Clara: L'amour, monsieur le procureur ?... la bête à deux dos...le théâtre du pauvre...

There's blood on your legs, I love you.
Revenir en haut Aller en bas
Rorschach
sourcilman ^^
avatar

Nombre de messages : 6480
Date d'inscription : 10/02/2009
Age : 36

MessageSujet: Re: [Ring] La France Big Brother - Laurent Obertone   Mar 10 Fév 2015 - 9:44

Séb a écrit:
@Rorschach a écrit:
blog ICI

Ouai, j ai pas mal bossé dessus avec beaucoup de recherches / renvois dans d'autres bouquins.

bien vu roro, ça fait très complet!

Merci, je me donne du mal pour les faire. En tout cas, ce qui me fait plaisir, c'est de recevoir beaucoup de retours très positifs
des auteurs et des éditeurs. Mon projet à moyen terme, c 'est de créer une chaîne booktube.
Revenir en haut Aller en bas
Otto Bahnkaltenschnitzel
génération grenat (dîne)
avatar

Nombre de messages : 968
Date d'inscription : 27/08/2014

MessageSujet: Re: [Ring] La France Big Brother - Laurent Obertone   Mar 10 Fév 2015 - 12:09

Je pense pas que l'homme se soit fait domestiquer au fil du temps. Il l'a toujours été. Bon, les technologies modernes participent au flicage et au décérébrage généralisé mais tout en donnant également la subtile illusion d'une liberté plus grande (free je suis! j'ai tout compris).
On te fait croire à la Liberté sous prétexte que tu n'as plus à trimer pour un seigneur (sic), que ton confort s'est amélioré, que libre est ton choix de doctrine. Mais dans le fond je pense que c'est à peu près pareil, moins violent et plus civilisé certes et ce n'est pas rien, mais à peu près pareil.

"Un pays bien organisé est celui où le petit nombre fait travailler le grand nombre, est nourri par lui, et le gouverne."

C'est Voltaire qui le dit. Pas parce qu'il est contre cela, non, mais parce que c'est sa conviction.
Qu'elle est belle la liberté.
Revenir en haut Aller en bas
Rorschach
sourcilman ^^
avatar

Nombre de messages : 6480
Date d'inscription : 10/02/2009
Age : 36

MessageSujet: Re: [Ring] La France Big Brother - Laurent Obertone   Mar 10 Fév 2015 - 12:11

Belle réflexion et citation qui vient illustrer mon article, merci Otto Wink
Revenir en haut Aller en bas
Azbinebrozer
personne âgée
avatar

Nombre de messages : 2544
Date d'inscription : 12/03/2013
Age : 55
Localisation : Teuteuil
Humeur : mondaine

MessageSujet: Re: [Ring] La France Big Brother - Laurent Obertone   Mar 10 Fév 2015 - 13:38

@Rorschach a écrit:
Belle réflexion et citation qui vient illustrer mon article, merci Otto Wink
"Un pays bien organisé est celui où le petit nombre fait travailler le grand nombre, est nourri par lui, et le gouverne."

Hello les rebelles !  Wink
Voici l'extrait de L'Essai sur les mœurs et l'esprit des nations d'où est sortie cette citation, y compris la note de bas de page vers laquelle elle renvoie :

   "Quand nous parlons de la sagesse qui a présidé quatre mille ans à la constitution de la Chine, nous ne prétendons pas parler de la populace ; elle est en tout pays uniquement occupée du travail des mains [4] : l’esprit d’une nation réside toujours dans le petit nombre, qui fait travailler le grand, est nourri par lui, et le gouverne. Certainement cet esprit de la nation chinoise est le plus ancien monument de la raison qui soit sur la terre.

[4] C’est une suite naturelle de l’inégalité que les mauvaises lois mettent entre les fortunes, et de cette quantité d’hommes que le culte religieux, une jurisprudence compliquée, un système fiscal absurde et tyrannique, l’agiotage, et la manie des grandes armées, obligent le peuple d’entretenir aux dépens de son travail. Il n’y a de populace ni à Genève, ni dans la principauté de Neuchâtel. Il y en a beaucoup moins en Hollande et en Angleterre qu’en France, moins dans les pays protestants que dans les pays catholiques. Dans tout pays qui aura de bonnes lois, le peuple même aura le temps de s’instruire, et d’acquérir le petit nombre d’idées dont il a besoin pour se conduire par la raison."


Il ne s'agit pas d'un projet politique mais d'une histoire politique. Qui nierait qu'historiquement les travailleurs n'ont pas eu assez de temps pour participer à l'élaboration d'un état juste et raisonné ?
Ok Diderot était lui même, comme encore Kant plus tard, pour un suffrage censitaire, réservé donc aux seuls propriétaires...

So Roro j'aime le rock'n'roll mais ce Obertone je le sens pas !  Razz
Revenir en haut Aller en bas
Rorschach
sourcilman ^^
avatar

Nombre de messages : 6480
Date d'inscription : 10/02/2009
Age : 36

MessageSujet: Re: [Ring] La France Big Brother - Laurent Obertone   Mar 10 Fév 2015 - 13:44

Merci pour l'intervention, chacun voit midi à sa porte.
Comme je dis souvent, n'attendez pas d'un livre qu'on vous le mâchonne, digère et vomit pour vous. Lisez-le pour vous faire une opinion perso. Après, comme je le dis, beaucoup de lieux communs dans cet ouvrage. Je n'ai pas évoqué non plus tous les passages sur sa critique du féminisme / éducation nationale etc où il est très limite avec des thèses futiles
Revenir en haut Aller en bas
Goupi Tonkin
la séquence du spectateur
avatar

Nombre de messages : 914
Date d'inscription : 21/11/2008

MessageSujet: Re: [Ring] La France Big Brother - Laurent Obertone   Mar 10 Fév 2015 - 14:46

Dans le genre "œuvres jugées hérétiques"



Farce noire, très inconfortable, massivement conspuée par la presse de gôche... Ça patine un peu dans le dernier tiers mais la liqueur est forte et Mérot est un "styliste nerveux"...
Revenir en haut Aller en bas
Azbinebrozer
personne âgée
avatar

Nombre de messages : 2544
Date d'inscription : 12/03/2013
Age : 55
Localisation : Teuteuil
Humeur : mondaine

MessageSujet: Re: [Ring] La France Big Brother - Laurent Obertone   Mar 10 Fév 2015 - 14:50

Juste j'ai oublié de bien préciser, la citation exacte de Voltaire semble bien être "« l’esprit d’une nation réside toujours dans le petit nombre, qui fait travailler le grand, est nourri par lui, et le gouverne »
et non "Un pays bien organisé est celui où le petit nombre fait travailler le grand nombre, est nourri par lui, et le gouverne."...
Un problème de traduction peut-être ?... Wink
Revenir en haut Aller en bas
Rorschach
sourcilman ^^
avatar

Nombre de messages : 6480
Date d'inscription : 10/02/2009
Age : 36

MessageSujet: Re: [Ring] La France Big Brother - Laurent Obertone   Mar 10 Fév 2015 - 14:55

@Goupi Tonkin a écrit:
Dans le genre "œuvres jugées hérétiques"



Farce noire, très inconfortable, massivement conspuée par la presse de gôche... Ça patine un peu dans le dernier tiers mais la liqueur est forte et Mérot est un "styliste nerveux"...

inconnu au bataillon, je vais m'y intéresser Wink

Me manque plus qu'à lire le Zemmour (ce que je ne ferai pas) pour avoir la brochette des hérétiques 2014-2015 Laughing Laughing Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Otto Bahnkaltenschnitzel
génération grenat (dîne)
avatar

Nombre de messages : 968
Date d'inscription : 27/08/2014

MessageSujet: Re: [Ring] La France Big Brother - Laurent Obertone   Mar 10 Fév 2015 - 15:28

@Azbinebrozer a écrit:
Juste j'ai oublié de bien préciser, la citation exacte de Voltaire semble bien être "« l’esprit d’une nation réside toujours dans le petit nombre, qui fait travailler le grand, est nourri par lui, et le gouverne »
et non "Un pays bien organisé est celui où le petit nombre fait travailler le grand nombre, est nourri par lui, et le gouverne."...
Un problème de traduction peut-être ?... Wink

Non. Ca doit être idéologique.
Je tiens Voltaire pour de la canaille, brillante mais de la canaille tout de même.
Revenir en haut Aller en bas
Azbinebrozer
personne âgée
avatar

Nombre de messages : 2544
Date d'inscription : 12/03/2013
Age : 55
Localisation : Teuteuil
Humeur : mondaine

MessageSujet: Re: [Ring] La France Big Brother - Laurent Obertone   Mar 10 Fév 2015 - 16:34

@Otto Bahnkaltenschnitzel a écrit:
@Azbinebrozer a écrit:
Juste j'ai oublié de bien préciser, la citation exacte de Voltaire semble bien être "« l’esprit d’une nation réside toujours dans le petit nombre, qui fait travailler le grand, est nourri par lui, et le gouverne »
et non "Un pays bien organisé est celui où le petit nombre fait travailler le grand nombre, est nourri par lui, et le gouverne."...
Un problème de traduction peut-être ?... Wink

Non. Ca doit être idéologique.
Je tiens Voltaire pour de la canaille, brillante mais de la canaille tout de même.

L'ami Otto, c'est quoi le problème entre ces 2 versions ?  Shocked
Celle que tu cites est associée par Google à Henri Guillemin, ou à Wiki pas toujours fiable, mais sans la sourcer !!
L'autre semble bien renvoyer au texte de Voltaire...

Otto Bahnkaltenschnitzel,
Pour sortir du mystère, tu liras tout Voltaire !
 Razz
Revenir en haut Aller en bas
Otto Bahnkaltenschnitzel
génération grenat (dîne)
avatar

Nombre de messages : 968
Date d'inscription : 27/08/2014

MessageSujet: Re: [Ring] La France Big Brother - Laurent Obertone   Mar 10 Fév 2015 - 16:47

J'avoue que Guillemin m'a influencé. Il semble s'être trompé d'ailleurs le bougre et je lui en veux.

Revenir en haut Aller en bas
Azbinebrozer
personne âgée
avatar

Nombre de messages : 2544
Date d'inscription : 12/03/2013
Age : 55
Localisation : Teuteuil
Humeur : mondaine

MessageSujet: Re: [Ring] La France Big Brother - Laurent Obertone   Mar 10 Fév 2015 - 17:46

@Otto Bahnkaltenschnitzel a écrit:
J'avoue que Guillemin m'a influencé. Il semble s'être trompé d'ailleurs le bougre et je lui en veux.

Pardonné Otto tu l'es ! c'est vraiment le bordel le net... Sur un wiki la citation fausse est là aussi, et non sourcée bien sûr...
http://uplib.fr/wiki/Voltaire

Que Guillemin historien se soit trompé là je demande à voir... Soyons aimable, peut-être ses propos auront été rapportés déformés ?...

Et puis Voltaire... Il reste des choses sur le net et je n'arrive pas à trouver de sources pour l'instant (étant au... boulot... Rolling Eyes ) :
- "Le peuple ressemble à des bœufs à qui il faut un aiguillon, un joug et du foin...""

- "Il est à propos que le peuple soit guidé et non pas instruit : il n'est pas digne de l'être."


Signé Voltaire ? Mais où ?...
Ces propos seraient à rapprocher de ceux de la note évoquée tout à l'heure de L'Essai sur les mœurs et l'esprit des nations :
"Dans tout pays qui aura de bonnes lois, le peuple même aura le temps de s’instruire, et d’acquérir le petit nombre d’idées dont il a besoin pour se conduire par la raison."
Pas simple...
Revenir en haut Aller en bas
Otto Bahnkaltenschnitzel
génération grenat (dîne)
avatar

Nombre de messages : 968
Date d'inscription : 27/08/2014

MessageSujet: Re: [Ring] La France Big Brother - Laurent Obertone   Mar 10 Fév 2015 - 18:01

Non. Plein de contradictions. Comme beaucoup.
Du coup me suis refait ça (en somnolant un peu (putain de rhume!)):


Il présente deux facettes du personnages. L'intriguant affamé d'argent et le penseur libertophile.
Revenir en haut Aller en bas
Azbinebrozer
personne âgée
avatar

Nombre de messages : 2544
Date d'inscription : 12/03/2013
Age : 55
Localisation : Teuteuil
Humeur : mondaine

MessageSujet: Re: [Ring] La France Big Brother - Laurent Obertone   Mar 10 Fév 2015 - 18:03

Là ça se précise...
« Il est à propos que le peuple soit guidé et non pas instruit. Il n’est pas digne de l’être. J’entends par peuple la populace qui n’a que ses bras pour vivre, je doute que cet ordre de citoyens ait jamais le temps ni la capacité de s’instruire. Ils mourraient de faim avant de devenir philosophes. Il me paraît essentiel qu’il y ait des gueux ignorants. Si vous faisiez valoir comme moi une terre, et si vous aviez des charrues, vous seriez bien de mon avis ; ce n’est pas le manœuvre qu’il faut instruire, c’est le bon bourgeois, c’est l’habitant des villes. » Voltaire (1694-1778), lettre à M. Damilaville du 1er avril 1766.

"Il est à propos que le peuple soit guidé et non pas instruit : il n'est pas digne de l'être." vient du Dictionnaire philosophique.

Otto, le débat sur Voltaire est donc toujours de propos ! Wink
Revenir en haut Aller en bas
Otto Bahnkaltenschnitzel
génération grenat (dîne)
avatar

Nombre de messages : 968
Date d'inscription : 27/08/2014

MessageSujet: Re: [Ring] La France Big Brother - Laurent Obertone   Mar 10 Fév 2015 - 18:34

@Azbinebrozer a écrit:
Là ça se précise...
« Il est à propos que le peuple soit guidé et non pas instruit. Il n’est pas digne de l’être. J’entends par peuple la populace qui n’a que ses bras pour vivre, je doute que cet ordre de citoyens ait jamais le temps ni la capacité de s’instruire. Ils mourraient de faim avant de devenir philosophes. Il me paraît essentiel qu’il y ait des gueux ignorants. Si vous faisiez valoir comme moi une terre, et si vous aviez des charrues, vous seriez bien de mon avis ; ce n’est pas le manœuvre qu’il faut instruire, c’est le bon bourgeois, c’est l’habitant des villes. » Voltaire (1694-1778), lettre à M. Damilaville du 1er avril 1766.

"Il est à propos que le peuple soit guidé et non pas instruit : il n'est pas digne de l'être." vient du Dictionnaire philosophique.

Otto, le débat sur Voltaire est donc toujours de propos ! Wink

Il cite cette lettre dans l'exposé plus haut (youtube)
Revenir en haut Aller en bas
Rorschach
sourcilman ^^
avatar

Nombre de messages : 6480
Date d'inscription : 10/02/2009
Age : 36

MessageSujet: Re: [Ring] La France Big Brother - Laurent Obertone   Mar 10 Fév 2015 - 19:28

@Azbinebrozer a écrit:
@Otto Bahnkaltenschnitzel a écrit:
J'avoue que Guillemin m'a influencé. Il semble s'être trompé d'ailleurs le bougre et je lui en veux.

Pardonné Otto tu l'es ! c'est vraiment le bordel le net... Sur un wiki la citation fausse est là aussi, et non sourcée bien sûr...
http://uplib.fr/wiki/Voltaire

Que Guillemin historien se soit trompé là je demande à voir... Soyons aimable, peut-être ses propos auront été rapportés déformés ?...

Et puis Voltaire... Il reste des choses sur le net et je n'arrive pas à trouver de sources pour l'instant (étant au... boulot... Rolling Eyes ) :
- "Le peuple ressemble à des bœufs à qui il faut un aiguillon, un joug et du foin...""

- "Il est à propos que le peuple soit guidé et non pas instruit : il n'est pas digne de l'être."


Signé Voltaire ? Mais où ?...
Ces propos seraient à rapprocher de ceux de la note évoquée tout à l'heure de L'Essai sur les mœurs et l'esprit des nations :
"Dans tout pays qui aura de bonnes lois, le peuple même aura le temps de s’instruire, et d’acquérir le petit nombre d’idées dont il a besoin pour se conduire par la raison."
Pas simple...

Revenir en haut Aller en bas
Azbinebrozer
personne âgée
avatar

Nombre de messages : 2544
Date d'inscription : 12/03/2013
Age : 55
Localisation : Teuteuil
Humeur : mondaine

MessageSujet: Re: [Ring] La France Big Brother - Laurent Obertone   Mar 10 Fév 2015 - 21:01

@Rorschach a écrit:
@Azbinebrozer a écrit:
@Otto Bahnkaltenschnitzel a écrit:
J'avoue que Guillemin m'a influencé. Il semble s'être trompé d'ailleurs le bougre et je lui en veux.

Pardonné Otto tu l'es ! c'est vraiment le bordel le net... Sur un wiki la citation fausse est là aussi, et non sourcée bien sûr...
http://uplib.fr/wiki/Voltaire

Que Guillemin historien se soit trompé là je demande à voir... Soyons aimable, peut-être ses propos auront été rapportés déformés ?...

Et puis Voltaire... Il reste des choses sur le net et je n'arrive pas à trouver de sources pour l'instant (étant au... boulot... Rolling Eyes ) :
- "Le peuple ressemble à des bœufs à qui il faut un aiguillon, un joug et du foin...""

- "Il est à propos que le peuple soit guidé et non pas instruit : il n'est pas digne de l'être."


Signé Voltaire ? Mais où ?...
Ces propos seraient à rapprocher de ceux de la note évoquée tout à l'heure de L'Essai sur les mœurs et l'esprit des nations :
"Dans tout pays qui aura de bonnes lois, le peuple même aura le temps de s’instruire, et d’acquérir le petit nombre d’idées dont il a besoin pour se conduire par la raison."
Pas simple...


« La France est un pays où il est plus important d’avoir une opinion sur Homère que d’avoir lu Homère ».
Mais je le m... moi ce comment déjà ? Obertone ?!... Twisted Evil

Revenir en haut Aller en bas
Otto Bahnkaltenschnitzel
génération grenat (dîne)
avatar

Nombre de messages : 968
Date d'inscription : 27/08/2014

MessageSujet: Re: [Ring] La France Big Brother - Laurent Obertone   Mar 10 Fév 2015 - 21:37

Et moi qui prenais Capello (Fabio) pour un adepte du savoir vivre-avec-classe, je suis stupéfait.

Et puis Obertone, c'est même pas français ça comme blaze. D'où qu'il donne son avis sur la France çuila.
Revenir en haut Aller en bas
Azbinebrozer
personne âgée
avatar

Nombre de messages : 2544
Date d'inscription : 12/03/2013
Age : 55
Localisation : Teuteuil
Humeur : mondaine

MessageSujet: Re: [Ring] La France Big Brother - Laurent Obertone   Mar 10 Fév 2015 - 21:49

@Otto Bahnkaltenschnitzel a écrit:


Et puis Obertone, c'est même pas français ça comme blaze. D'où qu'il donne son avis sur la France çuila.

Voilà Roro ! Razz
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [Ring] La France Big Brother - Laurent Obertone   

Revenir en haut Aller en bas
 
[Ring] La France Big Brother - Laurent Obertone
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Wagner - Ring - Böhm
» Wagner - Ring - Keilberth
» Wagner - Ring - Hans Knappertsbusch
» [Nürburgring 2009] Ring Racer
» Wagner-Ring Karajan

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les 3 Rocks : musique et mauvaise foi :: Lire :: Livres après livres...-
Sauter vers: